Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des centaines de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique

Malgré la langue utilisée ( le portugais ), la démonstration très détaillée et suffisamment explicite par l'image, fournit tous les éléments nécessaires à la réalisation de ce beau paysage. Tout est mis en oeuvre: le matériel, les couleurs, la palette, la technique et le temps pris pour exécuter ce paysage. 

 

Dessin et peinture - vidéo 1384 : Réalisation détaillée d'un paysage à la peinture acrylique.

Quelques conseils vont vous aider à cheminer à travers la réalisation:

- La composition obéit aux lois de la règle des tiers et des points nodaux, On peut partager le tableau en 9 parties égales avec 2 lignes verticales et 2 lignes horizontales. Les éléments placés sur ces lignes donnent de la force à la mise en page. Par exemple le ciel occupe 1/3 de la surface de la toile et la terre les 2/3 restants, l'accent sera mis sur la réalisation des éléments terrestres ( la ligne verticale de gauche sera entièrement occupée par le tronc de l'arbre situé au premier plan. La limite supérieure de l'exutoire du plan d'eau (début de la zone lotique et de la chute) est placé sur la ligne imaginaire de l'horizontale inférieure. Le bosquet d'arbres et la maisonnette, en haut à droite , sont sur un point nodal (intersection de 2 lignes). Cette mise en page oblige l'oeil du spectateur à parcourir le paysage, sans s'en éloigner.

- Le bleu du ciel, le plus clair, peut être un mélange de bleu ceruleum et de blanc de titane. 

- Les nuages dans le ciel sont quasiment plats dans leur partie inférieure et d'un blanc très floconneux au contact de la lumière, dans la partie supérieure.

- Pour créer de la profondeur de champ dans un paysage lointain, les collines les plus éloignées et leur reflet dans l'eau, sont légèrement violacées et floutées, à tendance gris-bleuté, aux couleurs estompées, alors que les détails sont plus présents sur celles situées au plan intermédiaire.

- Les troncs des arbres, bien que proche du noir, sont dans leur partie ombrée peints avec un mélange de bleu et de terre de sienne brûlée, la partie soumis aux rayons lumineux qui arrivent de la droite de la toile est rehaussée de blanc.

- Le feuillage des arbres sont est constitué d'un vert de hooker profond qui s'éclaircit graduellement en fonction de son exposition à la lumière ( l'association graduée de bleu, de jaune de cadmium ou d'ocre jaune, fournit toute la gamme de vert ).

- Le vert de la prairie en bordure de plan d'eau contiendra plus de jaune de cadmium que de bleu.

- Le tuto du premier plan avec blocs, pierres et radier est longuement détaillé dans la seconde vidéo. L'eau qui glisse sur les supports minéraux est peinte, si possible, avec un pinceau éventail.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog