Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des centaines de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #techniques peinture, #Peinture acrylique

Ce tutoriel explique comment peindre à l'acrylique, des rochers et des arbres avec un couteau, en utilisant la méthode "one stroke" de Bob Ross, facile et simple dans sa réalisation, elle permet d'ajouter de la texture, d'expliquer comment mélanger les couleurs, en créant des zones plus grasses en fonction de l'orientation de la spatule et de la quantité de peinture que l'on y dépose. Les rochers prennent un effet 3D, avec seulement quelques coups de couteau sur la surface de la toile de coton.

Les couleurs pour réaliser arbres et rochers par la méthode "one stroke"

Les couleurs pour réaliser arbres et rochers par la méthode "one stroke"

 

Quelques précisions sur la réalisation de ces arbres, troncs et rochers:

Le fond: Il est conseillé de travailler sur un support rigide : toile de coton, de lin ou carton entoilé, plutôt que sur une feuille de dessin, quelque soit son épaisseur; cela vous empêchera de vous salir les doigts, ce qui n'est pas souhaitable pour la suite de votre travail.

Revenons à la réalisation de la teinte de base qui va préparer le tableau, il s'agit ici d'un vert foncé, composé de l'association de jaune de cadmium moyen, de bleu outremer et de terre de sienne brûlée; A cette teinte on associe un peu de bleu phtalo et du rouge de cadmium moyen. Cette préparation très foncée va recouvrir entièrement le support à l'aide d'un pinceau plat et large ( je ne donne jamais les tailles, car il dépend de la grandeur de la toile utilisée). Des taches d'un vert plus clair sont déposées sur ce fond par endroits pour préparer la nuance de la couleur végétale ( bleu outremer et jaune de cd moyen ). Dans le sud de la France, en cette période estivale, il n'est pas nécessaire d'utiliser un séchoir.

La végétation et le feuillage: Le vert foncé préparé précédemment est rassemblé avec la spatule, on y ajoute du jaune de cd, de la terre de sienne brûlée et du blanc. Ce vert plus clair est déposé à plat, en petite quantité, avec la partie inférieure du couteau, sur le fond sec. Le geste est souple et continu, sans forcer sur la surface de la toile, on peut alors voir, la couleur se déposer de manière discontinue et créer des volumes par la superposition de divers tons de vert et par l'ajout de couleurs ( bleu outremer, jaune de cd, rouge de cd, blanc de titane ) qui créent ce contraste lumineux. Les parties ombrées sont d'un vert légèrement plus clair que le vert originel. Ce panel de vert va ainsi former végétation et feuillage. On n'hésitera pas à accentuer l'effet d'intense luminosité du feuillage en insistant sur le jaune de cd associé au blanc.

Les rochers: Ils sont préparés par le mélange suivant: bleu outremer + terre de sienne brûlée, leur forme et leur masse se détachen sur un vert très clair de jaune de cd, de blanc et de vert du feuillage.

Remarque: Pour conserver la fluidité de la peinture acrylique on associe 50% d'un gel de médium et 50% de couleur.

On réalise un gris pour la partie éclairée des rochers, en associant du blanc, du bleu outremer et du rouge de cd moyen. Cette peinture est déposée de manière discontinue sur la partie supérieure de la pierre. On fonce cette couleur grise avec du bleu, pour les parties non exposées à la lumière.

Les arbres et les troncs: La couleur des troncs déposée avec l'arête du couteau est la même que celle qui a servi à peindre les rochers, à l'exception du blanc de titane qui rehausse le contraste pour le tronc le plus éloigné et du blanc de titane mélangé à de la terre de brûlée pour celui qui est dans la lumière. Certaines parties sont ombrées avec du bleu. Branches et branchages des buissons sont réalisées sur le même principe en insistant avec la couleur brune pour les ombres avec l'arête de la spatule et du blanc pour accentuer le contraste et la forme cylindrique (voir démontration).

Finitions: Peindre l'herbe du premier plan en bordure des rochers avec un vert lumineux contenant beaucoup de jaune de cadmium et de blanc. La tranche de la spatule biseautée va permettre de dresser les tiges herbacées. Faire varier les tonalités du premier plan en ajoutant des nuances brunâtres.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog