Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des centaines de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile
Dessin et peinture - vidéo 1597 : Grande vague pour une marine - peinture à l'huile ou à l'acrylique.

449/ N O Ë L   2014  !!!

412/ BEZIERS : Plateau des Poètes

449/ N O Ë L   2014  !!!

Le support utilisé peut être divers, dans la mesure où il est préparé à l'avance pour recevoir la peinture à l'huile ou éventuellement acrylique, ce peut être une couleur de fond ocrée ou bien un apprêt spécifique. Le tableau peut se partager en trois parties distinctes, où la luminosité des mélanges et l'intensité des couleurs obtenues permettent de créer les volumes sur cette mer agitée: 

- Une première zone claire qui comprend le coté aérien, est le ciel peint au spalter, avec un mélange initial de blanc et de bleu phtalo, d'un peu de rouge cramoisi pour marquer la démarcation ciel-mer, au dessus de l'horizon. Intensifier par endroits, le bleu du ciel.

- Une partie intermédiaire aquatique représentée par la mer, peinte au pinceau plat. Le bleu situé à l'horizon est plus foncé que les précédentes teintes, pour le ciel et la côte lointaine. Vont alors se succéder, en se rapprochant du premier plan, des nuances de bleu-vert, émeraude et turquoise, créées à partir des différents bleus (Phtalo, Prusse et outremer) et des teintes à fond jaune (indien, ocre, cadmium), combinées ou non à du blanc de titane. Au pied de la vague, le vert l'emporte sur le bleu et va être dominé par la jaune de cadmium pour accentuer la luminosité et le mouvement de la déferlante, dont le sommet est peint en blanc. Le spalter vient unifier la couleur de l'intérieur de la vague et le blanc de titane suggère l'écume par endroits.

- Une partie minérale et aquatique englobe le premier plan dans son ensemble et l'avancée des terres situées à l'horizon. Pour les côtes les plus éloignées de l'observateur, on associe du bleu de Prusse et du bleu outremer à tendance violette, au mélange qui a servi à réaliser le ciel. Les rochers du premier plan, modelés au couteau, sont un assortiment de brun van Dyck et de terre de sienne brûlée pour la couleur de la roche dominante, conjuguées à du noir, du bleu outremer, du rouge cramoisi, pour les ombres et au blanc pour les contrastes provoqués par la lumière. Entre ces récifs vient s'interposer l'écume blanche (blanc et bleu du ciel le plus intense). En exerçant une légère poussée vers le haut, à l'aide du pinceau plat, langue de chat, chargé de peinture blanche, on réalise les éclaboussures des vagues qui se fracassent sur les rochers. Dans l'écume, les contrastes sont réalisés avec des gris bleutés. Le tout premier plan est d'un bleu profond à dominante bleu Phtalo, où le blanc est proportionnellement moins représenté que pour le bleu du ciel.   

 

301/ Le retour de l' HIVER !!!!!

 

 

 

449/ N O Ë L   2014  !!!

 

98/ Couleurs de ... FETES ...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog