Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #techniques peinture

96/ Barres, Lignes de Séparation ....

96/ Barres, Lignes de Séparation ....

96/ Barres, Lignes de Séparation ....

 

Les débutants portraitistes font presque toujours les mêmes erreurs, voici en quelques règles d'or et conseils, la manière de les éviter.

 

REGLE 1: PRENDRE LE TEMPS DE SITUER LE DESSIN A L'INTERIEUR DU CADRE.

L'erreur consiste à ne pas prendre le temps de positionner le  portrait qui sera dessiné ou peint, le dessin se trouve alors décentré, souvent placé au bord de la feuille, il occupe une petite partie de la surface entouré de beaucoup de vides. Cela est d'autant plus vrai lorsque l'on travaille avec stress et crispation à partir d'un modèle vivant.

La solution vient de la gestion de la maîtrise de l'espace, en prévoyant la position et la dimension du portrait. Si c'est nécessaire, penser à centrer le sujet dans un rectangle qui délimitera le travail, entouré d'une marge assez large. Laisser s'exprimer votre personnalité en se basant sur les règles de construction d'un visage ou d'une tête.

 

 

REGLE 2 : STRUCTURER ET OBSERVER VOTRE PORTRAIT AVANT DE LE DESSINER

 L'erreur serait de commencer le dessin ou la composition par une partie du visage, sans avoir pris le temps d'observer avec attention le modèle. L'oeil, par exemple, sera 3 fois sur 4, mal positionné par rapport au second oeil. La bouche sera exagérément déplacée, trop proche ou trop éloignée du nez.

La solution est de se laisser guider par les règles de construction et les proportions du visage, sur les vidéos proposées. Respecter certaines règles, sans en abuser (car le positionnement peut changer d'un individu à l'autre) qui consistent à partager verticalement le visage en 2 parties égales (cet axe se transformera en courbe, lorsque la tête tournera). Sur cette axe tracer 4 droites perpendiculaires équidistantes, où viendront se positionner tout en haut, le sommet du crâne, puis en descendant: la ligne des arcades sourcilières, suivie de la base du nez et tout en bas le menton.

Chez l'adulte, l'axe des yeux se positionne, en général, au milieu de la zone comprise entre le sommet du crâne et le menton.

 

REGLE 3 : TOUS LES ELEMENTS D'UN PORTRAIT SONT EN RAPPORT ENTRE EUX

L'erreur serait de ne pas noter les particularités d'un visage (rond ou allongé, émacié ou triangulaire, etc...).

La solution est de ne pas hésiter à prendre des repères et des mesures pour les divers éléments qui constituent la tête. Prendre le temps et s’arrêter quelques instants, pour entreprendre un travail analytique rapide, pour comprendre, par exemple, comment se positionne la tête sur le tronc.

 

REGLE 4 : ENTRE LES 2 YEUX, POSITIONNER LE TROISIEME OEIL

L'erreur est de ne pas faire attention à la position des yeux, éviter le regard fixé sur le spectateur, l'expression hypnotique peut être dérangeante. Les débutants dessinent parfois, sans le vouloir un regard qui louche.

La solution consiste dans un premier temps à prendre du recul en observant le travail, se poser ensuite la question quant à la position des pupilles. En phase de composition, il faut prévoir l'emplacement d'un troisième oeil entre les 2 yeux, l'espacement créé est modulable en fonction du modèle.

 

 

REGLE 5 : TROP DETAILLER LE VISAGE OU NE PAS CONTRASTER LA TETE PEUT RELEVER DE LA MALADRESSE

L'erreur est par exemple de dessiner une bouche avec des dents trop longues et trop marquées. Eviter le sourire "dents blanches" car l’excès de lumière sur cette partie du visage lui confère une expression animale et caricaturale. 

La solution est de jouer sur l'ombre et la lumière, appliquer des zones d'ombre sur les cotés, de part et d'autre de la bouche. Réserver la lumière pour les dents placées devant.

 

REGLE 6 : BIEN POSITIONNER LE MODELE POUR DONNER DU RELIEF PAR L'ECLAIRAGE 

L'erreur en utilisant  un éclairage  trop dur serait de faire disparaître  les traits du visage.

La solution est de s'inspirer d'une lumière extérieure de fin de soirée.  Ce genre d'éclairage, plus doux, permet de réaliser  des modèles moins marqués avec une meilleure restitution des traits du visage.

Pour comprendre le positionnement  des différentes parties d'un visage et la manière dont la lumière l'éclaire, je vous livre une petite astuce qui consiste à réaliser un dessin, vu de face, sur une feuille de dessin blanche et de la rouler en cylindre. Sur la face bombée de la feuille apparaît le visage sans relief. Placer le cylindre face à vous et l'éclairer avec une source lumineuse latérale, observer la formation des volumes et du relief.

 

 REGLE 7 : OBSERVATION DE L'ECHELLE DE LUMIERE ET DES TEINTES INTERMEDIAIRES

L'erreur que commettent certains débutants est de ne pas appréhender la différence qu'il y a entre les parties du visage fortement éclairées et la gamme des teintes intermédiaires qui modulent les différents volumes.

La solution consiste à observer et analyser, encore et encore, afin d'établir une échelle des teintes entre les zones les plus exposées et celles plus éloignées de la source lumineuse.

  

 96/ Barres, Lignes de Séparation ....

 LesProportions de la tête pour la réalisation d'un portrait, par laurentsaintgermain

96/ Barres, Lignes de Séparation ....

96/ Barres, Lignes de Séparation ....

96/ Barres, Lignes de Séparation ....

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog