Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des centaines de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle

 

Dessin et peinture - vidéo 1670 : Une aquarelle semi-figurative par la méthode "humide sur humide" - l'étang aux nénuphars.

 96/ Barres, Lignes de Séparation ....

 

 

"Hello" - Grenouille réjouie sur son nénuphar...

Dessin et peinture - vidéo 1670 : Une aquarelle semi-figurative par la méthode "humide sur humide" - l'étang aux nénuphars.

 

96/ Barres, Lignes de Séparation ....

L'aquarelle se peint sur un support papier. L'acrylique fluide sur un support entoilé ou préparé pour recevoir cette peinture. 



Peindre le fond, en humidifiant abondamment la surface du papier (aquarelle) ou de la toile (acrylique fluide). Masquer à l'aide du "drawing gum" ou gomme de masquage, les nénuphars et les parties herbacées souhaitées, pour garder ces endroits exempts de couleur. Les teintes déposées au pinceau vont s'interpénétrer, en commençant par le bleu de Prusse, l'ocre jaune, le vert viridian, la terre d'ombre brûlée, pour créer l'impression de reflets sur l'étang.

Pour accentuer le flou et générer cet effet particulier sur le plan d'eau, pulvériser un mélange d'eau et d'alcool sur le support. Enlever, en frottant avec le doigt, la gomme de masquage sur l'ensemble du tableau, l'emplacement des feuilles, des tiges de nénuphar et des herbes protégées, va apparaître. A ce moment on pourra les peindre, de manière distincte, avec du vert émeraude, du viridian, du jaune de cadmium, du blanc de titane et du vert de hooker, pour donner du relief à ces parties végétales. A cet instant de la réalisation on obtient un tableau figuratif. On peut poursuivre dans l'abstraction, en laissant le hasard exercer son effet sur une composition réaliste, mais presque sèche, en projetant sur l'ouvrage incliné avec un pinceau à poils durs, de fines particules colorées d'eau alcoolisée. Le mélange des couleurs doit se poursuivre et être contrôlé. Quelques touches supplémentaires viendront rehausser les zones lumineuses.   

Un batracien avalant un insecte

96/ Barres, Lignes de Séparation ....

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog