Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des centaines de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #huile, #techniques peinture

 

96/ Barres, Lignes de Séparation ....

 

 

La vidéo de 2 minutes, ci-dessus, propose sous forme de tutoriel de décrire la manière de réaliser un ciel nuageux avec quelques couleurs de base. .

Trois couleurs sont utilisées: Terre de Sienne brûlée, Ocre jaune et bleu cobalt ou bleu Céruléen, plus le noir et le blanc. Ce sont ces couleurs qui ont été utilisées dans la plupart des vidéos. Ce ne est pas une gamme restreinte qui se limite à cette démonstration.

Il faut ajouter à ces couleurs des outils pour la manipulation et les mélanges :

-        une palette. 

-        une spatule pour la préparation des mélanges de couleurs. Le couteau est utilisé pour peindre sur la toile.

-        Un récipient pour recevoir le liquin  mélangé à du white spirit ou de l'essence de térébenthine (50/50).Le médium à peindre Liquin permet de réaliser de fins glacis .et de minutieux détails. Ce médium se mélange très facilement à la couleur. Il présente une texture fluide agréable.

-        Un récipient pour du white spirit ou de l’essence de térébenthine. 

 

Pour faciliter la tâche des débutants, utiliser de préférence une photo ou un croquis d'un paysage, car La peinture du ciel peut être aussi difficile à exécuter que le reste de la composition. Mais, c’est généralement le ciel qui donne l’atmosphère de la scène en fonction de l’importance qu’on lui accorde, un ciel qui occupe les 2/3 de la toile sera naturellement plus mis en valeur que celui qui occupe 1/3 de la composition ( voir les articles sur la règle des tiers).

Avec la pratique et la confiance dans l’exécution des peintures, les variations peuvent être introduites dans le ciel pour s'adapter plus étroitement à une scène particulière.

Mettre en place la ligne d'horizon. collines et montagnes lointaines qui sont généralement au-dessus de cette ligne et seront traitées comme une partie du ciel. Ce ciel peut être considéré comme une « toile de fond ».

Colorer la toile avec les bleus et blancs purs, seulement pour appréhender la forme des nuages. Essuyez l'excès jusqu'à ce que la zone soit sèche.

Mélanger sur palette, le bleu au blanc jusqu'à ce que la couleur soit «bleu ciel». Ajouter un peu de jaune pour réchauffer le bleu. Mouiller le pinceau avec le minimum de diluant pour obtenir une pâte très fluide qui sera étalée sur la toile, en l’étirant vers le bas pour obtenir une fine pellicule. Ajouter du bleu pur au mélange sur le «haut» du ciel, Le bleu profond sera ainsi au dessus de votre tête et le bleu clair à l'horizon.

Prenez un peu du mélange bleu, ajouter la terre de Sienne brûlée et  du noir jusqu'à obtenir une couleur grise qui créera le volume de la partie ombragée des nuages. Vous pourriez avoir à ajouter plus de bleu ou de terre de Sienne brûlée pour équilibrer la teinte de gris recherché. Le noir foncera le gris sans affecter la couleur. En démonstration, l’ombre sera latéralement présente (côté droit dans cet exercice).

Nettoyer le pinceau avec le white spirit, puis avec un tissu sec ou un chiffon. Le blanc des nuages doit être dominant à gauche, pour que la lumière crée le contraste. Mélanger lumière et ombre pour les parties centrales et pour adoucir l’opposition du gris bleuté et du blanc. 

Retirer l'excédent de peinture de la brosse et mélanger l'ensemble du ciel avec des traits hachures croisées par de légères touches. Le ciel apparait désormais doux et brumeux.

Les collines estompées, au dessus de l’horizon apportent le contraste en mélangeant la couleur grise des nuages et un peu de terre de Sienne brûlée

 

NOTE: La peinture de ce ciel a été exécutée avec une seule brosse, nettoyée entre chaque opération. Vous pouvez soit laisser la peinture sécher pendant quelques jours avant de reprendre et poursuivre l’ouvrage. Recommencer si nécessaire   

 

96/ Barres, Lignes de Séparation ....

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog