Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des centaines de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #techniques peinture

 

Alcohol Pour

Collection : GASTON : TEST 2014 + L' INTEGRALE 2015 : Mises à jour ...

Comment créer des cellules ou des cercles en peinture acrylique avec de l'huile de silicone ou d’autres produits du commerce ?
 

Le principe consiste à créer une peinture fluide ou un mélange de couleurs, mais pas trop, avec de l'eau, en y incorporant des produits légèrement épaississants vendus dans les boutiques de loisirs créatifs ou sur internet, permettant au mélange de glisser lentement, de manière aléatoire, sur la toile, avec un aspect proche de la lave incandescente.

Une fois cette peinture déposée, on peut faire apparaitre des cercles de couleurs à l'aide d'une source chaude (chalumeau..)

La méthode est salissante, à cause des coulures de peinture, prévoir des gants et de la toile plastifiée pour les éclaboussures et les écoulements du liquide.

Une recette de départ efficace est de 2 parties GAC 800, 1 partie High Flow Acrylic et 1 partie d'alcool isopropylique à 70%. Créez 3 mélanges de peinture ou plus dans des récipients qui peuvent être secoués sans renverser et versez soigneusement une couleur sur l'autre. Des pigments denses comme Titanium White devraient être utilisés comme couches finales, de sorte que les couleurs plus agressives ci-dessous se déplacent et créent les effets cellulaires .

 

Le dripping et le pouring… ! 

En arts plastiques (dont les arts décoratifs), le dripping (de l´anglais to drip, « laisser goutter ») consiste à faire des superpositions de plusieurs couleurs d'un même spectre sur des surfaces horizontales originales, mais aussi sur une toile. Jackson Pollock fit son premier dripping sur une voile de bateau. 

Le pouringcoulée ») (de l'anglais to pour, « verser », « couler »), quant à lui, consiste à laisser couler les différentes couleurs sur la toile de façon continue. On peut par exemple percer un trou au fond d'un pot de peinture afin qu'il s'en écoule un mince filet de couleur qui prend alors toutes les sinuosités des mouvements pendulaires que lui donne le balancement du bras. 

Ces techniques furent inventées par Janet Sobel (1894–1968), peintre américaine d'origine ukrainienne. Jackson Pollock a vu son travail en 1944 à la galerie Art of This Century et s'en est inspiré pour créer ses drippings en 19451. Ces techniques, également utilisées par bien des artistes, sont constitutives de l'Action Painting. 

Le dripping et le pouring résultent du all-over. 

Depuis le début des années 2000, certains tagueurs comme Nebay et Erote à Paris ou Cloun à Lyon utilisent le dripping pour apposer leur nom sur les trottoirs. 

 

Collection : GASTON : TEST 2014 + L' INTEGRALE 2015 : Mises à jour ...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog