Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des centaines de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #peinture abstraite, #techniques peinture

 

Dessin et peinture - vidéo 2208 : Comment réussir le "pouring méthode" et la création de "cellules" ? (Troisième partie) - La préparation du "médium pouring"..

 

Lettre D        

 

La méthodologie du "pouring méthode" et création de cellules, par laurentsaintgermain

Après avoir créé le «  médium pouring » ou « pouring médium », à partir du support liquide visqueux et de chaque couleur de peinture acrylique, il faut passer à la phase de la réalisation des cellules.

 

L’étape à suivre est la suivante :

 

1.Le « pouring médium et sa couleur» (voir article précédent).

 

2.Ne pas oublier d’ajouter les gouttes de silicone liquide ( 1,2 ou 3 à votre convenance) dans chaque verrine, en remuant avec le bâtonnet :

 

-        soit plusieurs fois pour obtenir, en théorie de petites cellules.

 

-        Soit une seule fois, pour l’obtention de grandes cellules.

 

(Pour avoir de l’huile de silicone, j’envoie plusieurs fois le jet de "3 en 1 ", dans un petit flacon pour recueillir le liquide huileux, que je récupère avec une pipette qui me sert de compte-gouttes).

 

3.mes verrines sont prêtes, je verse alors « le médium pouring » siliconé, dans un verre en plastique jetable, en alternant les couches de couleurs de façon aléatoire, barrer une fois l'ensemble du liquide avec un bâtonnet, pour dissocier les couches.

 

4.Je pose la toile ou le support sur le verre et je retourne rapidement l’ensemble tout en gardant le verre en contact avec mon support.

 

5.Le verre étant toujours en contact avec mon support, je laisse quelques instants, le liquide visqueux exercer une pression sur le bord du récipient.

 

6.Je lève très rapidement le récipient, un liquide épais composé de plusieurs couleurs ponctuées de cellules en formation, vient lentement s’écouler sur le support.

 

7.Je fais occuper toute la surface du support à cette masse liquide et visqueuse.

 

8.Avec la flamme du chalumeau, j'active la formation de nouvelles cellules.

 

9. Lorsque l'ensemble est sec, je protège ma peinture avec un médium fluide et brillant.      

 

     

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog