Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle, #paysage

 

Dessin et peinture - vidéo 2709 : Comment peindre l'arbre des 4 saisons (été) ? - aquarelle.

 

Le cours en vidéo

Des verts plus profonds seront utilisés , si vous les fabriquez vous mêmes, il faut qu’ils restent bien vifs et ne tournent pas au kaki.

  • La masse du feuillage peut être plus dense, plus fournies, les branches seront moins présentes pour laisser priorité à celui ci
  • Des petites éclaboussures de jaunes voir rouge peuvent venir terminer votre peinture pour raviver l’ensemble.

 

Peindre l'arbre en été

Des verts profonds

Peindre un arbre en été à l'aquarelle

Des pigments chauds et relevés en couleurs

Suivez le guide, les pigments et couleurs, le feuillage, la forme générale …

 

Choisissez des pigments chauds relevés en couleurs et des verts profonds.Des pigments chauds et relevés et des verts bien profonds

 
Le tronc

Le tronc

Commencez par peindre le tronc, en commençant par la base, qui est toujours un peu plus large, en montant jusqu’à la naissance des branches.

  • Employez des pigments chauds et relevés en couleur, la terre de sienne brûlée peut être mélangée a une pointe de bordeaux par exemple.
  • Avec de l’eau, étalez votre pigment pour intégrer la base du tronc avec le sol et donnez à votre arbre une forme générale.
 
Le feuillage

Le feuillage

Avec de l’eau propre et au sommet du tronc, mouillez votre papier en respectant la forme du feuillage, travaillez avec des mouvements circulaires du pinceau.

  • N’hésitez pas à toucher le haut du tronc afin de l’intégrer tout de suite à l’ensemble du feuillage.
  • Vous Choisirez par la suite des verts plus profonds (mélange de jaunes et bleus) que vous viendrez poser dans la zone humide.
  • Avec votre pinceau, effectuez un mouvement rotatif pour donner du rythme à votre feuillage.
 
La structure générale

La structure générale

Sur le pourtour, quelques petites taches suffiront et vous laisseront des petites ouvertures afin de ne pas étouffer l’ensemble.

  • Pour rééquilibrer l’ensemble le vert du feuillage peut être étalé un peu dans le tronc.
  • Avec le fin pinceau, de toutes petites taches sont ajoutées aux extrémités de certaines branches afin de casser l’arrondi du feuillage.
 
Les contrastes

Les contrastes

La base de l’arbre sera agrémentée d’un peu de végétation par de petit traits repris avec le pigment utilisé dans le feuillage.

  • L’équilibre final est ajusté par de petits traits ou points dans la structure générale.
  • Réajustez l’ensemble de votre aquarelle, par de petites touches ou lignes de contrastes à divers endroits.
 

 

 

Peindre les arbres, par laurentsaintgermain

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog