Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #aquarelle, #huile, #corps humain, #techniques peinture

 

Dessin et peinture - vidéo 2923 : La peinture "alla prima" et la technique du croquis préparatoire, simple, monochrome et coloré ?

 

Réaliser un portrait rapidement, technique "alla prima"

Le portrait est l’un des sujets les plus complexes car il se doit de retranscrire toute l’expressivité du visage aux travers de multiples nuances et détails. Deux méthodes picturales existent : la méthode « lente » dite traditionnelle, constituée de superposition de couches de peinture et la technique alla prima, c’est-à-dire peindre en une seule séance tant que la peinture est encore fraîche.

Zimou Tan est un artiste peintre chinois ayant fait sa renommée aux Etats-Unis, il est nommé Maître d’art en 2007 par le gouvernement chinois. Il réalise ici un portrait à l’huile alla prima d’après modèle vivant lors d’une séance d’une durée de plus 2h, le montage vidéo nous présente le processus en accéléré, résumé en à peine 10mn.

Le croquis

Le croquis en monochrome est l'exercice de base par lequel on doit d'habituer à commencer. Il est difficile d'approfondir un portrait, si l'on s'éloigne de la ressemblance. Il faut, pour réaliser un croquis réaliste, apprendre à extraire du sujet les caractéristiques et les proportions essentielles en:

° S'attachant à la composition.

° Simplifiant les formes, en les réduisant à leur plus simple expression.

° Rendant les volumes par les jeux d’ombre et de lumière.

° Dégageant le centre d’intérêt ( une attitude, une expression, etc... ), en un mot, mettre en valeur une partie du sujet.

Il faut accepter le fait que les premiers dessins soient ratés. La maitrise se fera dans la durée et la qualité viendra avec le travail et la persévérance.

 

Le croquis coloré

Le croquis peut aussi se décliner en couleurs, il est alors l'antichambre de la peinture "alla prima". Après avoir esquissé la structure, on synthétise les couleurs en aplats simples. la couleur doit être juste à travers sa teinte, sa valeur, sa chaleur et sa vivacité.

L'utilisation directe de la couleur ne doit pas laisser la place à une construction ou une composition bâclée. Le portrait sera impérativement raté.

La technique Alla prima

 Ce terme italien date de la Renaissance, il signifie « peindre dans le frais » ou peindre en « un seul jet ». Les étapes traditionnelles de l’ébauche et des glacis sont alors inexistants, rendant cette méthode quelque peu moderne, simple et pratique. Les Impressionnistes l’ont d’ailleurs bien compris, depuis lors, ce processus est devenue la principale manière de peindre à l’huile. Cette pratique étant favorisée par le temps de durcissement très long de l’huile. Voici en quoi consiste la technique alla prima :

  • Peindre dans la globalité et non détail après détail.
  • Superposer et juxtaposer les couleurs avant qu’elles ne durcissent, sans vraiment les mélanger.
  • Des gestes rapides et maîtrisés afin d’éviter les retouches et garder la spontanéité.
  • Donner « l’impression visuelle » plutôt que le réalisme par la forme et la ligne.

 

Portrait alla prima : 1ere étape

Portrait alla prima : 1ere étape, les formes

La première étape de la réalisation consiste à appliquer le volume général du sujet par la mise en place des ombres et des lumières, grâce à des couleurs neutres telles que les terres d’ombres et des ocres.

 

Portrait alla prima

Portrait alla prima : 2e étape, les volumes

Progressivement, l’artiste superpose ses teintes en les mariant les unes aux autres sans toutefois les mélanger complètement. Il enrichit ses couleurs en variant les teintes, certaines vont tirées vers le vert, d’autres vers l’orangé ou encore le violacé, etc. Les ombres ont également plusieurs degrés, leur intensité varie allant jusqu’au très sombre sans pour autant tomber dans le noir. Il travaille l’ensemble de l’œuvre et non zone après zone. Seuls les formes et les volumes sont mis en place, les détails ne viennent qu’en dernier.

 

Portrait alla prima : 3e étape, les ombres et lumières

Portrait alla prima : 3e étape, les ombres et lumières

Vient le moment de peindre le fond. Étant donné que la peinture est fraîche, la couleur va se se fondre avec celles du visage. Et pour une plus grande harmonie de l’ensemble, la couleur du fond se retrouve parmi les teintes utilisées pour le visage, pour une plus grande unité et cohérence picturale.

Zimou Tan continue la progression de son portrait en accentuant les ombres et les lumières. teintes claires allant parfois jusqu’au blanc pur. Toujours par superpositions et juxtapositions de petites touches fondues les unes aux autres, atténuant alors les traces de pinceaux, créant un modelé doux.

 

Portrait alla prima : 4e étape, les détails

Portrait alla prima : 4e étape, les détails

Et enfin, peu à peu les détails sont mis en place avec patience et minutie, ici l’artiste passe environ 1/3 du temps à placer des petites touches ça et là ; Quelques cheveux et poils de barbes, quelques rides renforcées, des éclats de lumière, des ombres assombries, etc… Plus il y de détails, meilleur sera le réalisme.

 

C’est l’attention apportée aux détails qui fait toute la différence. Dans une œuvre de maître rien n’est laissé au hasard, tout est maîtrisé, même cette impression d’inachevé ! En supprimant le superflu, vous montrez l’essentiel.

 "Plus les lignes et les formes sont simples, plus il y a de beauté et de force."

Jean Auguste Dominique Ingres à ses élèves.

 

La peinture "alla prima" par laurentsaintgermain

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog