Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #animaux

 

Dessin et peinture - vidéo 2943 : Comment peindre un oiseau en plein vol ? Acrylique ou huile.

 

      

           

 

L'arrière plan

Par petites touches de pinceau, ajouter du noir, du bleu outre-mer, du rouge, du jaune et du blanc pour créer la végétation du flanc de la montagne, survolée par l'oiseau. Avec du blanc, on obtient tout une gamme de gris colorés plus ou moins sombres qui couvriront le carton entoilé. La partie supérieure droite représente le ciel. La parie inférieure, le pied de la montagne.  

L'Oiseau

Dessin et peinture - vidéo 2943 : Comment peindre un oiseau en plein vol ? Acrylique ou huile.

 

Les rectrices ou plumes de la queue.

Un premier lavis s'effectue avec du bleu turquoise ou à partir d'un mélange de bleu outremer et de blanc.

Les pointes des plumes sont peintes avec un gris foncé (noir et blanc) ou avec un gris de payne, en l'intégrant progressivement avec un petit pinceau fin, dans le bleu turquoise, avant que la peinture ne sèche.

Le bleu turquoise est renforcé puis bordé le long des plumes, avec un bleu outremer.

Sur le bleu, on pose des touches de jaune de cadmium transparent (indiqué sur le tube de peinture, par un code) pour donner du volume à chaque rectrice encore humide.

On borde l’extrémité du plumage avec un blanc de titane, que l'on dépose aussi sur chaque plume pour accentuer le relief.

Les tectrices ou plumes couvrantes.

petites plumes qui recouvrent la tête, le corps, la base des ailes et de la queue, elles protègent le corps de l'animal, à la manière de tuiles. Elles sont de couleur jaune, puis rouge.

Les rémiges ou plumes des ailes.

On commence, comme pour les rectrices, par peindre l'étendard de la plume (le centre) en partant du corps vers l’extérieur de l'aile, du bleu turquoise au violet clair ( bleu turquoise, rouge et blanc).

Les autres couleurs et les processus sont les mêmes que pour les plumes de la queue.

Les tectrices primaires et secondaires, la petite couverture et les plumes de la tête seront d'un bleu ou d'un gris de payne plus clair, additionné de rouge en bordure.

Des touches de peinture jaune vont venir se superposer à ce gris initial.

Penser à :

- Bien séparer les rémiges avec des bordures noires.

- Rehausser ces plumes, d'un peu de blanc pour simuler leur brillance. 

L'autre aile est peinte de manière identique.

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog