Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #aquarelle, #techniques peinture

 

 

Dessin et peinture - vidéo 3058 : Comment utiliser la méthode "humide sur humide" ou "wet on wet" ? - peinture aquarelle, mais pas que !!!

Dessin et peinture - vidéo 3058 : Comment utiliser la méthode "humide sur humide" ou "wet on wet" ? - peinture aquarelle, mais pas que !!!

 

 

 

Définition de la technique humide

La technique humide ou “mouillé sur mouillé” consiste à peindre à l’aquarelle sur un papier humidifié. Elle est applicable à l’aquarelle, mais peut aussi être utilisée pour la peinture acrylique, qui est aussi une peinture à l'eau, à condition que le support soit humidifiable.

Il faut au préalable mouiller le papier à l’aide d’un pinceau ou d’une éponge chargé d’eau.

Elle est plus difficile à contrôler que la technique sèche. Les couleurs se dispersent et les contours sont flous, les couleurs se fondent entre-elles.

Pourquoi et quand utiliser la technique humide ?

La technique humide permet de poser un lavis de couleurs transparentes et diffuses.

Quelque chose de flou paraîtra plus éloigné, c’est donc la technique parfaite pour peindre un arrière plan ou un fond.

Elle sera idéale pour une première couche de couleur diffuse où les couleurs se fondent entre-elles pour un effet naturel. Une fois que la peinture est bien sèche, on peut ensuite revenir par dessus avec la technique “mouillé sur sec” pour y ajouter les détails.

C’est également la technique la plus souvent utilisée pour peindre de l’eau : mer, lac, rivière, pluie… ou le ciel.

Comment utiliser la technique du mouillé sur mouillé ?

Du papier adapté

Tout d’abord, il faut utiliser du papier adapté : du papier aquarelle d’un grammage de 300 g/m² au minimum, soit en feuilles, soit en bloc encollé sur les côtés. La technique humide fonctionne mieux avec du papier aquarelle 100% coton.

Si le papier n’est pas encollé, il est préférable de le fixer avec du papier adhésif, voire de le tendre pour éviter qu’il ne gondole. Pour cela, il faut fixer la feuille sur une planche à dessin, la mouiller avec une éponge pour que le papier s’étire et la coller à l’aide de rubans krafts de chaque côtés.

Une fois le papier aquarelle en place, mouillez le avec un pinceau ou une éponge.

Il est possible de mouiller entièrement le papier ou juste la partie à peindre dans l’humide (inondation partielle).

La gestion de l’eau

En fonction du degrés d’humidité du papier, les couleurs se diffuseront différemment. Plus le papier aura séché, plus la peinture sera maîtrisable, mais moins elle sera diffuse. Il est donc important de travailler la peinture rapidement.

La gestion de l’eau et des pigments s’apprend avec la pratique.

Lorsque le papier a commencé à sécher mais que la peinture est toujours humide, il faut alors faire attention à la formation d’auréoles. Celles-ci apparaissent encore plus facilement sur du papier 100% cellulose qui est de moins bonne qualité que le papier 100% coton..

Pour les éviter, prenez très peu d’eau sur votre pinceau et évitez de passer plusieurs fois au même endroit avec celui-ci tant que la peinture n’est pas totalement sèche.

Pour ajouter les détails, il est nécessaire d’attendre que la première couche de peinture soit bien sèche.

Vous pouvez utiliser un sèche-cheveux pour un séchage de la peinture plus rapide.

Peinture aquarelle facile

Aquarelle humide sur humide, par laurentsaintgermain

 

Dessin et peinture - vidéo 3058 : Comment utiliser la méthode "humide sur humide" ou "wet on wet" ? - peinture aquarelle, mais pas que !!!

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog