Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle, #technique peinture

 

Dessin et peinture - vidéo 3172 : La méthode humide sur humide 2/2 - aquarelle.

 

 

Peindre dans l’humide consiste à déposer de la peinture sur une surface mouillée. Elle se diffuse alors sur la surface du papier, créant un effet flou typique de l’aquarelle.

    •  Réussir à peindre dans l’humide : Le papier doit être mouillé à un certain degré. S’il l’est trop (on voit une pellicule d’eau en surface) les pigments déposés vont trop se diluer, le résultat ne sera pas harmonieux. S’il est trop sec, les pigments ne se diffuseront pas.
    •  La quantité et la proportion eau/pigments portée par le pinceau a aussi son importance. Si le pinceau contient une trop grande quantité de liquide, le résultat sera une auréole. Souvent avec un pinceau un peu trop absorbant il est bon de le tamponner sur un chiffon avant de le poser sur le papier, pour perdre l’excédent d’eau. Si les pigments sont accompagnés par une quantité insuffisante d’eau, ils ne se diffuseront pas très largement. L’expérience vous aidera à sentir ce qui a le plus de chances de fonctionner.

 

Dessin et peinture - vidéo 3172 : La méthode humide sur humide 2/2 - aquarelle.

 

La technique humide sur humide est une méthode propre à l'aquarelle. Considérée comme la technique la plus délicate à contrôler, elle est essentielle à bien des égards.

La difficulté réside dans la maîtrise de l'évolution du degré d'humidité du papier associée à l'application de pigments en gérant convenablement l'eau et les pigments présents dans les pinceaux.

Cette technique permet de faire des fusions de couleurs de toutes sortes, douces et légères, intenses et contrastées, différents degrés de flous, jusqu'au retraits de couleurs pour rattraper le blanc du papier et donner ainsi une ambiance et une atmosphère toute particulière.

Cependant, comme pour toute aquarelle, l'étape principale reste avant tout la réflexion avant de peindre (réserves, points, forts, harmonie des couleurs, élimination du superflu..).  Avoir conçue son aquarelle mentalement avant de commencer à pendre est une des clefs de la réussite et permet d'aborder sans trop d'appréhension son travail.

Une fois le papier imbiber d'eau vous avez un certain temps pour intervenir en fonction de l'avancement du séchage. L'expérience et surtout la pratique vous permettra de déterminer à quel moment intervenir pour la réalisation d'un effet particulier.

 

Voici un récapitulatif des papiers les plus courants, disponibles dans le commerce.

 

MARQUE

prix

teinte

passage
lavis
successifs

ouverture
et
retraits

retrait
DG

Tenue
humide

Travail
mouillé

Arches 300gr

CHER

TERNE

TB

MED

TB

TB

B

Arches 185gr

ECO

TERNE

TB

MED

TB

B

B

Moulin du Coq -  rouge grain fin

ECO

TERNE

B

B

B

MOY

PASS

Moulin du Coq -  rouge torchon

ECO

TERNE

AB

B

B

AB

AB

Moulin du Coq -  jaune

MOY

 

B

TB

TB

B

B

Moulin du Coq -  noir nuage

ECO

 

AB

TB

B

AB

AB

Montval 300gr fin

ECO

BLANC

AB

EXC

B

B

EXC

Fontenay 300gr fin

MOY

BLANC

AB

TB

B

B

B

Langhton 300gr fin

MOY

 

TB

PASS

TB

TB

B

Fabriano Artistico fin

CHER

BLANC

B

TB

TB

TB

TB

Sennelier 300gr fin

MOY

TERNE

B

AB

 

B

B

Whatmann

CHER

 

B

AB

MED

TB

AB

Waterford

CHER

 

EXC

MED

AB

TB

TB

Lana Aquarelle 300gr

MOY

 

B

MED

MED

B

B

 

 

Aquarelle humide sur humide, par laurentsaintgermain

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog