Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique
   

Peindre Alla Prima c'est peindre un tableau en une seule réalisation.. Sans séchage entre les couches.

C'est une méthode très utilisée jadis par les impressionnistes et par les artistes qui peignent sur le motif en plein air. Elle permet de peindre rapidement et avec spontanéité, ce qui donne au tableau une impression de fraîcheur, des couleurs vives et une atmosphère particulière.

 

 

Les couleurs utilisées
Capt 120422 165944 001
Capt_120502_162729_001.jpg
Capt 120422 180656 001-copie-1
Capt_120502_163228_001.jpg
Capt 120425 174034 001
Capt 120425 174124 001
Capt 120426 195339 001
Capt_120502_164233_001.jpg

compteur gratuit
   

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique

compteur gratuit
   

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique

compteur gratuit
   

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique

Ce tableau que j'ai peint sur une toile 12F (61cmx50cm) est une peinture composée de plusieurs matières qui viennent s'ajouter au travail de base effectué à la peinture acrylique. Le masque est fait à partir d'un gel brillant très épais, qui par juxtaposition de couches donne du volume et du relief au loup vénitien. la voilette est un tissu ajouré que j'ai rendu rigide avec un durcisseur textile.

 

001

compteur gratuit
   

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique

   Une grâce intemporelle

Miracle de légèreté et de sensualité, infiniment précieuse et fragile, les yeux brillants, les lèvres humides, incrustées de lumière : de cette figure émane un extraordinaire sentiment de vie.
Le peintre a su rendre avec tant de vérité l'effet de surprise marqué par la bouche entrouverte et saisir, mieux que n'aurait pu le faire un instantané photographique, le mouvement de la jeune fille se retournant et regardant le spectateur par-dessus son épaule, que l'on croit presque la sentir frémir et exhaler son souffle. Le vêtement de fantaisie dont la texture est indéterminée, le rayonnement et le modelé imprécis de la figure irradiant la lumière, tout en fait un visage hors du temps
419px-Johannes Vermeer (1632-1675) - The Girl With The Pear
     Après quelques bla,bla,bla, la vidéo qui suit , vous fournit une multitude de renseignements sur la construction picturale du visage .
La bouche et les lèvres. La lèvre supérieure, en contact avec la lèvre inférieure et la partie supérieure de la lèvre supérieure (ouf ! vous me suivez), ont la forme de 2 M évasés, qui se rejoignent pour former la commissure des lèvres. Un dessin vaut mieux qu'une longue explication.
Le nez et l'emplacement des yeux par rapport à la commissure des lèvres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Liens:

Dessin et peinture - vidéo 367 : Etude expliquée du tableau de Johannes Vermeer "la jeune fille à la perle" (peinture à l'huile)1.     

.
   

compteur gratuit
   

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique
419px-Johannes Vermeer (1632-1675) - The Girl With The Pear
      
Le fond
Vermeer utilise la terre d'ombre, parfois mêlée de noir, pour la sous-couche. cette terre d'ombre a été également trouvé dans un certain nombre de motifs de Vermeer mélangés avec du blanc pour créer un gris chaud lumineux.
Ici le mélange, pour le fond très foncé est constitué par de la terre d'ombre associée à un peu de terre de sienne brûlée, la neutralité du ton fait ressortir le modelé du visage.
 Capt 120425 174034 001
Capt 120425 174124 001
La veste
  Ce vêtement se compose d'une partie éclairée et d'une partie ombrée. la première partie est peinte avec un mélange de terre de sienne brûlée, à laquelle on ajoute un peu de terre d'ombre. La seconde partie, ombrée, est recouverte du mélange qui a servi à peindre la zone éclairée, additionnée de terre de sienne brûlée et de terre d'ombre
       
 

 

  Un turban exotique( Bleu et jaune )
Inclassable historiquement et stylistiquement, le turban renforce encore l'intemporalité du visage. Peut-être faisait-il partie des vêtements turcs trouvés chez Vermeer à sa mort. À moins qu'il ne soit un souvenir de L'Homme au turban rouge autoportrait présumé de Jan van Eyck (1433), ou de L'Autoportrait en costume oriental peint par Rembrandt trente ans plut tôt, en 1631. Recherché alors, mais peu courant dans les portraits, cet accessoire exotique a pu aussi lui être inspiré par une œuvre peinte à peu près au même moment, Le Jeune Homme au turban tenant un bouquet de Michael Sweerts. (source wikipédia)
 

- Selon un procédé déjà conseillé par Léonard de Vinci - éclatent les deux couleurs de prédilection de Vermeer : le bleu et la touche de jaune citron dont l'étrange harmonie fera l'admiration de Van Gogh. Posées par empâtements vigoureux d'un pinceau expressif et hardi, ces couleurs attestent la liberté et l'originalité de la facture du Maître de Delft contrastant avec le style précis et léché des peintres contemporains.

 Capt_120430_091646_001.jpg     
Capt 120422 165944 001
Capt 120425 174124 001
 Le turban dans sa zone d'ombre, qui recouvre le front, est peint avec du bleu de cobalt, mélangé avec un peu de blanc et une touche de terre de sienne brûlée. Bleu de cobalt et blanc recouvrent la partie éclairée.
     Le voile de tissu, qui descend depuis le sommet du crâne jusqu'aux épaules voit la juxtaposition des mélanges lumineux et chauds : terre de sienne, ocre jaune et une touche de jaune citron, avec terre d'ombre et terre de sienne, plus ombré.
Capt_120429_204029_001-copie-1.jpg
 Capt_120422_180656_001-copie-2.jpg
Capt_120426_195638_001-copie-1.jpg
Capt 120425 174034 001
Vermeer a employé simplement, des couleurs pures dans cette peinture, limitant la gamme des tonalités.
 En conséquence, le nombre des couleurs est réduit, accentuant la profondeur, en jouxtant ombre et lumière . On ne peut qu'admirer la technique de l'artiste, qui avec application juxtapose les tonalités en les fondant les unes aux autres, en évitant les lignes précises pour brouiller les découpes de différentes couleurs, afin d'obtenir les rendus qui annoncent ceux des impressionnistes. Pour donner cette effet de continuité dans la fusion des couleurs , il faut utiliser un pinceau en poil de martre que l'on passera à sec sur les couleurs pour donner une sensation de douceur à l'ensemble.
  Le col
cette partie vient équilibrer la masse plus sombre de la composition (fond du tableau, vêtement). Le gris bleu obtenu, pour la partie ombrée, toujours dans la neutralité, mais qui vient capter le regard est constitué de blanc, de bleu de cobalt et de très peu de terre de sienne brulée. la partie plus lumineuse est blanche . 
Capt 120425 174124 001
Capt 120422 165944 001 
Capt 120430 091646 001

compteur gratuit
   

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique
  419px-Johannes_Vermeer_-1632-1675-_-_The_Girl_With_The_Pear.jpg
Capt_120424_162022_0012.jpg
Capt_120424_164735_001.jpg

 

Le XVIIem siècle est l'âge d'or de la peinture hollandaise. Pour aider ses parents dans la misère, la jeune et ravissante Griet se fait engager comme servante dans la maison du peintre Johannes Vermeer. Elle s'y occupe du ménage et des six enfants du maître. La famille Vermeer vit des difficultés économiques mais ne veut pas que cela se sache. Peu à peu, la maîtresse de maison développe envers Griet une terrible jalousie. Et Cornélia, une des filles, qui déteste Griet, tente de pousser la jeune servante à bout. Griet doit donc se faire discrète et très obéissante. Les choses se compliquent quand le peintre la remarque et découvre sa sensibilité, sa douceur. Il l'introduit peu à peu dans son univers. À mesure que s'affirme leur intimité, le scandale se propage dans la ville.( wikipédia )

 

compteur gratuit
   

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique
 

compteur gratuit
   

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique
 

compteur gratuit
   

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #écologie des cours d'eau
 

 

LA QUALITE DU COURS D'EAU : Capt 120419 164247 001

Masse d'eau : Hydroécorégion méditerranéenne - type très petit

 

 

 

 

FotoSketcher---FotoSketcher---Capt_120420_165428_0-copie-1.jpg

 

 

La singularité de ce troisième tronçon , compris entre le village de pélissane et l'étang de berre  est due à la particularité de son fonctionnement sur le plan hydrologique ou hydraulique. En effet, dans les régions méditerranéennes, l'été est généralement sec, voire aride ; l'hiver est doux, mais bien marqué, les chutes de neige peuvent exceptionnellement être très abondantes, mais sur un temps très court et cette neige fond très rapidement, mais sans marquer fortement le régime des cours d'eau surtout sur les sols absorbants. Le printemps et surtout l'automne sont très arrosés. On parle, dans le midi, de "régime cévenol" avec de très abondantes précipitations que ni le sol, ni les rivières ne peuvent absorber et qui se traduisent parfois par des inondations ou des crues abondantes; c'est le cas typique que l'on rencontre en provence. Cette description du régime méditerranéen devrait s'appliquer à la touloubre durant la majeure partie de l'année, sauf que la partie aval de la rivière ( troisième tronçon ) est la destinatrice du retour du surplus des canaux, nécessaires à l'agriculture dans la basse vallée de la durance ( canal saint roch, le fossé bel-air, le grand fossé d'assèchement de cornillon-confoux). Le débit est par conséquent artificiellement en augmentation sur ce parcours, sauf en hiver où les besoins en eau d'arrosage sont négligeables, on parle alors de "chômage des canaux agricoles".

FotoSketcher---Capt_120420_145429_001.jpg

     Durant cette période, sur le plan qualitatif, tout au long de ce parcours, la rivière est beaucoup plus dégradée lorsque les canaux d'irrigation, qui viennent alimenter et faire croître le débit, sont au chômage  et ne se déversent plus dans la touloubre; le facteur de dilution constitué par le rapport (charge hydraulique/ charge organique) est diminué. Les paramètres chimiques  qui  sont les indicateurs du bon équilibre en oxygène et en nutriments augmentent considérablement, d'autant que la station d'épuration de salon de provence a contribué durant de nombreuses années à alimenter le flux polluant. C'est en 2007, qu'à eu lieu l'inauguration de la nouvelle station d'épuration de la ville,, dans le but de respecter les normes environnementales d'autant plus contraignantes, que les rejets partiellement épurés atteignaient l'Etang de Berre, milieu particulièrement sensible. Cet ouvrage pédagogique traite désormais les eaux usées de la commune ainsi que celles d'Aurons, de La Barben et de Pélissane, soit l'équivalent de plus de 50000 habitants.

http://sierm.eaurmc.fr/rejets-collectivites/infos-gales-step.php?station=060913103001&dept=13&nomStation=STATION D EPURATION DE SALON DE PROVENCE

 

Sur l'ensemble du linéaire aval, le cours d'eau présente des signes plus ou moins développés d'eutrophisation: phénomène de prolifération de plantes vivaces filamenteuses (potamoes pectinatus) qui se nourrissent d’azote et de phosphore et qui se fixent sur les nombreux limons déposés par les eaux plus fraîches en provenance des canaux agricoles, en formant de longues chevelures. La station d'épuration de grans contribue aussi au dysfonctionnement du milieu.

 

  http://assainissement.developpement-durable.gouv.fr/fiche.php?code=060913044002

 

Le point le plus représentatif de ce tronçon ne pouvait se situer qu'à la fermeture du bassin , juste avant la confluence de l'étang de berre, en amont de la petite camargue. C'est le point du réseau de contrôle de surveillance, situé sous le pont Flavien à saint chamas: RCS 06196850, qui a pris la suite du réseau national de bassin.

 

Capt 120426 165952 001

    .

      Le tableau suivant montre l'évolution des différents paramètres chimiques et biologiques qui permettent de déterminer la qualité du cours d'eau à l'aval de salon de provence. C'est à partir des mesures effectuées in-situ par les indicateurs écologiques.

 

 

Capt_120420_145054_001-copie.jpg

 

     L'état écologique tend à s'aggraver en 2010, l'état moyen que l'on rencontrait les années antérieures, depuis 2005, est subitement remplacé par une situation médiocre.

- L'oxygénation du milieu, médiocre en 2009, s'améliore pourtant, avec un taux d'oxygène qui permet de revenir à une situation moyenne, la présence des "potamoes pectinatus" qui tapissent le fond du cours d'eau, n'est pas étrangère à cette forte demande d'oxygène dissous (photosynthèse). Le pouvoir auto-épurateur du cours d'eau et ses capacités à transformer la matière organique dissoute se répercute sur la transformation des nutriments qui évoluent vers des formes plus stables ( l'ion ammonium en nitrites par exemple). Mais la présence combinée d'azote et de phosphore (sous la forme d'orthophosphates et de phosphore organique) qui déclassent la touloubre, est le "compost" idéal pour le développement végétal sur un lit de limon. Ainsi la situation oscille toujours, entre mauvaise et moyenne, en deçà de l'exigence de la directive européenne.
- Les résultats des indicateurs biologiques (animaux et végétaux) sont médiocres pour l'année 2010
I.B.G.N: 8 - taxon indicateur: 3 ( hydropsychidae) - variété taxonomique: 19
et moyens les années antérieures .
 Ce sont d'abord les invertébrés aquatiques qui pénalisent la qualité de l'eau de la touloubre aval. La chenalisation et la présence de substrats peu diversifiés, recouverts de fines particules provenant des eaux troubles, véhiculées par les canaux agricoles, font que la variété taxonomique est surtout constituée de taxons présents sur quelques habitats:
    Algues et hydrophytes, colonisées par de nombreux gastéropodes ( corbiculidae, sphaeridae, ancylidae, bithynidae, hydrobiidae, neritidae) et coléoptères (elmidae), mais aussi trichoptères à fourreau semi-végétal (hydroptilidae).
 Vases et limons dans lesquels se réfugient odonates (calopterygidae)  chironomidae et oligochètes, mais aussi des trichoptères sans fourreau( hydropsychidae) qui filtrent par l'intermédiaire d'un filet, les particules en suspension transportées par le courant.
Ainsi depuis les années 1990, la valeur moyenne de l'I.B.G.N mesurée sur cette station est de 12; avec une variété taxonomique moyenne de 27 et un taxon indicateur représenté par "hydroptilidae". la rivière n'a donc jamais atteint un bon état écologique (valeur minimum:14 pour cette masse d'eau) et les travaux de modernisation de la plupart des stations d'épuration ne semblent pas, pour l'instant,  améliorer la situation.

  Cette médiocrité de la qualité du cours d'eau mesurée en 2010, par l'indice végétal (I.B.D), montre que les diatomées évoluent dans le même sens que les invertébrés aquatiques. Peut-on se poser cette question: Est ce que le flux de nutriments ne viendrait pas aussi de l'agriculture, par l'intermédiaire du lessivage des sols, des nappes alluviales, et des restitutions des canaux de la basse-durance ??? Un suivi qualitatif des principaux canaux d'irrigation, des sources locales et des nappes alluviales, permettrait de lever le doute sur l'origine des nutriments.  

 

 

     Solutions envisagées pour atteindre le bon état écologique et chimique, dès 2015, pour la masse d'eau comprise entre le ruisseau le vallat de boulery et l'étang de berre.

 http://sierm.eaurmc.fr/geo-sdage/consultation-tableau.php?fiche=LP_16_10&typeFiche=SB&numMasseEau=FRDR127

 Fiche de synthèse de la masse d'eau:

http://sierm.eaurmc.fr/geo-sdage/synthese-fiches.php?codeFiche=LP_16_10&typeFiche=SB

 

compteur gratuit
   

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog