Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #huile
     The moon and waves
  Quand la Mer se déchaîne !...

 

Que la mer est belle avec ses blancs moutons !
Mais soudain, elle se change en mégère impromptue :
Fantastique et sublime, semblable à mille démons
Qui fondent sur les maisons et font trembler les nues !

Dans un ciel assombrit, déchiré par l'éclair,
Le vent et le tonnerre font plier les grands arbres,
Ballottant les oiseaux qui cherchent un repaire.
Neptune et Jupiter, ont réuni leurs armes !

L'homme seul, au milieu des éléments déchaînés
Doit lutter pour sa vie et sauver son bateau,
Face aux furies infernales si déterminées,
Qui veulent à tout prix : l'emmener au fond des eaux...

Pauvres marins luttant contre : vague et orages,
Il vous reste " un ami - un guide sur la terre "
Debout sur les rochers, tout au bord du rivage,
Un ange solitaire scintille dans les ténèbres.

Seul, Stoïque, le gardien de phare - coupé du monde,
Assume et reste là... pour que les autres vivent !
Harcelé de milliers de lames qui l'inondent,
L'encerclent, l'agrippent et meurent en vaines offensives !

Là où finit la terre, la mer a son royaume !
Belliqueuse : elle monte jusqu'au toit des maisons
Elle envahit les quais, et roule sur les chaumes,
Bousculant sur la digue les curieux de saison.

Le port avec ses rues sont recouverts d'écume,
Comme en pleine montagne, on marche dans la neige !
La mer est mécontente et montre sa rancune,
Mais les vieux loups de mer, connaissent bien son manège !

Déesse irascible, elle veut des sacrifices...
En sortant de son lit, comme une amante cruelle,
Elle emporte avec elle les meilleurs de nos fils !
Mais qui oserait dire : que la mer n'est pas belle ?...

(Jean-Claude Brinette)

 

 

   
Georgy Dmitriev est né en 1957 en Russie et vit à Moscou. Membre de l'union russe des artistes depuis 1987. Ses oeuvres figurent dans de nombreuses collections à travers le monde  et dans celle du Ministère russe de la culture.       
Son univers est fait d’écume et de houle, de ciels fougueux et d’orages à fleur d’horizon, de verts émeraude, de bleus, de jaunes et de blancs qui étincellent. Lumière fluide, onirique qui traverse chaque goutte d’eau, accompagne chaque mouvement d’horloge du flux et du reflux, les pâleurs de l’aube et le flamboiement du couchant. C’est immense jusque dans l’infiniment petit, les langueurs ou les furies de l’eau qui lèche et caresse la coque des navires arc-boutés face aux éléments, les pontons fragiles et les rochers.
Puis elle s'allonge sur la grève pour d'éternelles épousailles.
     
       

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #pastel et fusain
 
 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle, #pastel et fusain, #techniques peinture
     
Sur une feuille de papier dessin, composer un sujet avec un pastel gras ( blanc ou avec plusieurs couleurs). Le support papier doit être humidifié avec de l'eau sur les deux faces. La méthode "mouillé sur mouillé" ou "humide sur humide" permet au pigment de la peinture aquarelle de se déposer et de se diffuser uniquement dans les zones humidifiées en évitant la partie grasse occupée par le pastel gras. 
 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle
      DSC02091.JPG
 
 
 
On retrouve, pour la réalisation à l'aquarelle, les gestes de base de la préparation classique du fond, où se mélangent terre de sienne brûlée et jaune de cadmium, sur une surface humidifiée, par endroits une pointe d'orangé de cadmium vient compléter la couleur de l'arrière plan. Le fruit sur sa partie supérieure, est éclairé par un mélange de terre de sienne brûlée, de jaune et d'orangé de cadmium, les proportions de ces trois couleurs variant en fonction ou non de l'exposition aux rayons lumineux, on y ajoute du violet pour les surfaces assombries. Les traits parallèles qui séparent les alvéoles sont esquissés avec du vert et de l'orangé de cadmium, puis foncés avec le mélange utilisé pour les ombres. La couleur dominante est bien la terre de sienne brûlée. Le violet prend le relais pour les ombres portées de l'ananas et des feuilles. Un vert très dilué à tendance jaunâtre permet d'ébaucher le feuillage où certaines feuilles sont peintes avec un vert plus bleuté (vert clair+vert de cobalt), dont la couleur s'assombrit en fonction de son exposition par ajout de terre de sienne. 
Le bord supérieur de l'ananas et les zones alvéolées, en pleine luminosité, sont colorés avec un jus de jaune de cadmium clair et foncé. Les parties intermédiaires des alvéoles sont plus orangées, les limites triangulaires des figures polyèdriques se distinguent par de la terre de sienne brûlée. 
Liens:
 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle
     Ce qui m'a interpellé lorsque j'ai observé cette peinture pour la première fois, c'est l'opposition systématique entre les parties de la peinture formées par les deux triangles rectangles accolés par leur base commune ( segment de droite allant de la partie inférieure gauche du tableau à la partie supérieure droite ) . Tout oppose les éléments qui constituent cette composition :
- Les 2 parties de l'ananas, formées dans le triangle du bas par les feuilles et dans celui du haut par le fruit, sont de couleur différente ( un panel de verts pour la plante, un jaune orangé à tendance brûnatre pour la peau. 
- Les formes sont aussi en opposition. A la régularité bien ordonnée des alvéoles du fruit et à la composition géométrique en forme de polyèdre, les feuilles lancéolées semblent occuper l'espace de façon anarchique.
- L' ombre portée du feuillage, produit par l'éclairage du sujet, se heurte à celle ovoïdement régulière du fruit. 
DSC02091.JPG
 
 
 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle
DSC02090.JPG
 
     L'ananas est une plante herbacée pouvant atteindre 1.50 m. Elle est cultivée dans les pays tropicaux. La tige qui porte le fruit fait penser à un plant d'artichauts. Au bout de ces tiges on retrouve des feuilles bleues éphémères qui deviendront les ananas. Il existe 3 sortes d'ananas qui se différencient à leur grosseur, à leur goût plus ou moins sucré, et à leur couleur. La variété communément utilisée en France est le Cayenne Lisse, il est principalement importé de Côte d'Ivoire. L’ananas, d’un point de vu botanique c’est plusieurs fruits en un seul. En effet, l’ananas est une multitude de baies qui se sont formées après la fusion des fleurs sur l’épi. Chacune des « alvéoles » de l’écorce constitue une baie.  Les alvéoles de son écorce sont entre le jaune et le marron en fonction de son origine. L'ananas est couronné de feuilles vertes.
     
 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile
 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle
 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #techniques peinture
     

La couleur verte, c'est comme le chocolat, on en devient vite addict, surtout lorsqu'on doit réaliser un paysage.

Alors éviter de se lancer dans l'achat d'un kit de démarrage pour débutants, car le vert qui est présent est habituellement vert émeraude ou vert phtalo, ce qui accentue la difficulté pour la réalisation d'une couleur harmonieuse.

Pour faire de beaux verts, ne jamais utiliser de jaune ou de bleu clair, par contre un jaune et un brun donnent un vert profond. 

 

Ci-dessous une liste de mélanges, pour obtenir des verts de plus en plus lumineux.

  • Terre d'ombre brûlée et  jaune de cadmium lumineux.
  • Le bleu de Prusse et jaune d'ocre.
  •  Noir ivoire et jaune de cadmium.
  • Le bleu outremer et jaune d'ocre.
  • Le bleu outremer et jaune de cadmium lumineux.
  • Bleu phtalo (vert) et jaune de cadmium lumineux.
  • Bleu phtalo (vert) et jaune citron

 

Cette vidéo nous montre comment réaliser des mélanges de couleurs pour obtenir une gamme très fournie de verts, en choisissant vos teintes qui sembleront le plus proche de ce dont vous aurez besoin, avec l’intention de les éclairer ou de les atténuer.  Quelques idées sont suggérées :  
- Le premier mélange est un ajout progressif à parts égales, d'ombre brûlée et de jaune de cadmium clair ou lumineux (light). Le vert obtenu s'assombrit au fur et à mesure que l'on ajoute de la terre d'ombre brûlée .
- On utilise peu de noir de carbone, par rapport à la proportion de jaune de cadmium, pour obtenir le second nuancier.
- Une pointe de bleu outremer, ajoutée au jaune de base, donne une variation de vert plus lumineux que les précédents obtenus.
-Très peu de bleu phtalo mélangé au jaune de cadmium lumineux donne un vert particulier, à utiliser avec parcimonie.

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #pastel et fusain
 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog