Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #pastel et fusain

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #techniques peinture, #huile

 Le but ultime de cette vidéo est :

- de rendre, à la peinture à l'huile, avec le pinceau à poils de martre,  le grain et la douceur de la peau.

- de finaliser le détail des lumières. 

   

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #huile, #techniques peinture

 

Les lumières, les tons moyens et les tons sombres sont identiques à ceux utilisés pour la précédente vidéo. L'utilisation d'un pinceau plat à poils naturels (poil de martre), souples et doux, va permettre un rendu de peau uniforme proche de la réalité. Les couleurs et mélanges vont s'entrepénétrer et provoquer cet aspect caractéristique de la peau humaine. 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #techniques peinture, #huile

 La peinture de la vidéo est la démonstration de l'opposition qui existe entre ombre et lumière, sur une peau mate. La lumière est représentée par une couleur chaude: L'oxyde de rouge transparent:

 L'ombre par une couleur froide dans les tons gris foncé : gris cendré violacé à tendance verdâtre composé de sienne brûlée, de violet dioxazine, d'ombre brûlée et d'une pointe de vert foncé pour l'opposition chaud-froid.

 



 

L'ensemble de la composition est une alternance de 4 couleurs ou mélanges de base:  qui se renforcent en se juxtaposant, par l'intermédiaire du pinceau plat à poil synthétique dans un premier temps. Le médium Liquin, à base d'alkyde (résine synthétique) sert de liant. Un gris clair réfléchit la lumière sur la peau la plus éclairée.


     La couleur sage permet de faire la transition entre le rouge et le vert, en y ajoutant un peu de gris clair..

   

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #pastel et fusain

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #peintres

 Wilfrid Barbier. Artiste-peintre autodidacte québécois est issu d'une famille nombreuse. Natif de Cadillac en Abitibi, au nord-ouest de la province de Québec, il habite la région de Montréal depuis 1969. Il est l'un des rares artistes-peintres reconnu, à utiliser au Québec le crayon de couleur.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #pastel dessin et fusain

 

 

Les aras bleus sont surtout présents en Amérique centrale et au Sud du Panama, au nord du Paraguay ainsi qu'en Guyane.

Il mesure environ 90 cm de long et son poids est proche des 1,3 kg. Le dessus est bleu turquoise et le dessous jaune d'or. Le front et la calotte sont bleu-vert. Les sous-caudales sont jaune bleuté. Un collier noir est présent sous la face. Les joues blanches sont dénudées mais marquées cependant de quelques stries de plumes noires. Les yeux sont jaunes, le bec et les pattes: noir. La femelle est plus petite et plus claire que le mâle.

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #techniques peinture, #aquarelle

 

 Les papiers:

 

Quel papier est le plus adapté pour commencer?

Le choix est vaste devant les appellations: coton, cellulose, chiffon,  torchon etc.. Mieux vaut choisir un papier à grain fin (pressé à chaud), polyvalent et docile avec la couleur. Les grains torchons, plein de creux ou au contraire les satinés, très lisses, exigent une bonne maîtrise de l'aquarelle. A un papier coton préférer à 100% un papier cellulose, voire un 50% cellulose, qui bien encollés (gélatinés) vont absorber la peinture plus lentement; le temps de pouvoir travailler plus lentement avec plus de sureté, de corriger les erreurs, de lever les blancs ( ne pas utiliser de peinture blanche avec l'aquarelle). Un grammage supérieur à 250 g est parfait. Je n'aime pas citer de marques, mais pour faciliter les recherches sans perdre trop de temps, les papiers Montval (Canson) ou Etival ( Clairefontaine) conviennent parfaitement. Les blocs collés 4 cotés sont plus pratiques, que les feuilles libres à fixer sur un support par du papier adhésif.

 

Les pinceaux:

J'ai du mal à proposer des pinceaux types, quelquesoit la technique de peinture. En effet, on ne peut pas utiliser la même variété de pinceau, lorsque l'on peint sur une petite ou une grande surface entoilée ( un large spalter sera plus adapté pour réaliser la base d'un ciel sur une grande toile, qu'un petit pinceau plat. La dimension 0 est peu employée pour de grands détails, etc...). Cependant la qualité du poil naturel, pour l'aquarelle, est déterminante pour le rendu final. Les pinceaux spécifiques sont bien adaptés pour cette peinture qui ne pardonne pas les erreurs, Les poils de martre rouge ou de petit-gris se gonflent au contact de l'eau et fonctionnent comme des réservoirs, sans que les pinceaux ne perdent la finesse de leur pointe, ni la souplesse de leurs tracés. Les pinceaux synthétiques de bonne qualité, n'atteignent pas la précision et la qualité des poils naturels. Si le coût d'un pinceau spécifique paraît élevé, il est cependant un bon placement, car il est pratiquement inusable.  

 

Les couleurs: 

 palette-aquarelle.jpg

 

Il est conseillé de démarrer avec une boite de 12 godets, qui contiennent idéalemment les couleurs précédentes. 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #huile

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile

Sliabh Bloom Woodland

 

Des sols gorgés d'eau par les pluies abondantes, des racines peu profondes qui ne soutiennent plus ces arbres à feuilles caduques et malheureusement apparaît dans le paysage cette scène, en période de temps très humide et venteux.   La chute d'un arbre et l'enchevêtrement des branches mortes au dessus du lit d'un cours d'eau, peut devenir un modèle intéressant à peindre. Aux lignes verticales des sapins qui se dressent dans l'arrière plan, s'opposent l'horizontalité des branches de l'arbre mort.   

Trois couleurs sont utilisées: jaune de cadmium, terre d'ombre brûlée et bleu de prusse. Le blanc de titane s'associera à certaines couleurs pour adoucir les tons. La fluidité des mélanges est obtenue par l'utilisation de la technique utilisée, proche de l'aquarelle, où l'abondance du solvant donne cette consistance fluide et liquide. Dans les dernières phases de la réalisation, les couleurs les plus claires ont été ajoutées, avec plus de vigueur, pour revenir à une méthode plus classique de peinture à l'huile.  

 

palette-980.jpg

Voir les commentaires

1 2 3 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog