Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #huile

Avant la démonstration de la nature morte, quelques explications sont proposées sur la conception des fleurs. Il ne s'agit pas de peindre fleur par fleur et de rechercher les détails de la composition, il faut laisser à l'oeil son pouvoir de synthèse en lui permettant de recomposer les couleurs, en y  associant primaires et complémentaires à la manière des peintres "pointillistes" ou "impressionnistes".

 

Dessin et peinture - vidéo 1507 : Lilas, tournesols et fruits - nature morte à la peinture à l'huile 1.

 

Deux mélanges de couleurs prédominent dans cette nature morte:

- Le vert foncé du feuillage où sont associés soit le viridian et le rouge cramoisi, soit le vert clair ou sap green et le rouge cramoisi.

- La couleur des lilas que l'on peut obtenir avec un violet dioxazine ou par le mélange: rouge magenta et viridian.

Pour trouver un équilibre dans cette composition, une nuance de divers jaunes fondus dans la masse sera la couleur complémentaire du fond et des tournesols pour rehausser le violet des lilas. Afin d'éviter que la fleur, chère à Vincent van Gogh, ne prennent trop de place dans le bouquet, on lui donnera une forme ovoïde (plutôt que ronde) entrecoupée d'un feuillage vert.

Le vase est d'un blanc laiteux pour la partie lumineuse, d'un gris bleuté pour la zone ombrée. Un trait de blanc de titane accentuera le reflet sur la partie supérieure gauche. 

 

Dernier Classement Numérique de Mes Articles

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #techniques peinture

Tous les médiums existants pour la peinture à l'huile ne sont pas énumérés dans cette vidéo, il existe aussi "le liquin", que je connais bien! c'est un médium "alkyde", avec des propriétés similaires à celui présenté ici. Si vous travaillez en glacis, la règle s'applique évidemment sur une surface "sèche", donc en superposition, il faut utiliser un médium plus gras que celui utilisé pour le travail précédent. il n'y a pas de meilleur médium, mais des médiums adaptés à chacun. Il faut tester!!

J'ai aussi ajouté au titre, la peinture acrylique, pour l'utilisation du médium. En effet par forte sécheresse, comme cela a été le cas cet été, il est intéressant de pouvoir peindre en toute quiétude, sans se soucier du temps de séchage de la couleur ou de la teinte que l'on est entrain d'utiliser.

L'acrylique, qui est une couleur diluable à l'eau, a tendance à polymériser rapidement, pour éviter cet inconvénient, on y ajoute un gel ou médium qui ralentit cette réaction chimique et qui rend la peinture plus onctueuse.

 

 

 

Visiteuses et Visiteurs + 57 Gifs Bonne Journée / Thanks / Merci ...

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #huile, #Peinture acrylique, #techniques peinture

Dessin et peinture - vidéo 1505 : La technique "wet on wet" et les couleurs pour réaliser simplement: Arbre, bosquet et feuillage - peinture à l'huile ou acrylique

L'association du vert, du brun et du noir donne une teinte qui va être utilisée pour réaliser les ombres du feuillage et du tronc. Pour ma part, j'éviterai l'utilisation du noir pour le remplacer, dans le mélange, par du bleu outremer. Pour la partie du feuillage sous l'influence de la lumière, on peut jouer sur l'association de vert de vessie, du jaune de cadmium moyen, de l'ocre jaune et d'un peu de bleu phtalo. Pour obtenir des feuillages qui correspondent à la couleur de l'espèce choisie, on y ajoute, en quantité variable, du liquide blanc pour la peinture à l'huile ou un médium mat additionné de blanc de titane, pour la peinture acrylique.

La proportion des couleurs lumineuses permet d'obtenir des feuillages de différentes teintes. 

Le type de pinceau utilisé permet d'être chargé abondamment.

 

Mes Articles : Classés par genres ... 

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #techniques peinture

 

Spécial : MYLENE FARMER : TIMELESS 2013 / 5

 

Spécial : MYLENE FARMER : TIMELESS 2013 / 5

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #huile

 

54/ STEREOGRAMMES ... 

Les cinq étapes de la conception du portrait à partir d'une photo (lumière naturelle):

- Le dessin.

- Le lavis.

- L'arrière-plan coloré.

- Les couleurs du personnage.

- Le glacis.

-

En Français

En Anglais.

 

54/ STEREOGRAMMES ...

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique

496/ ASCENSION 2015

 

L'insecte s'extrait lentement de sa chrysalide grâce au couteau du peindre et l'on assiste alors à la métamorphose, par une explosion de couleurs chatoyantes.

496/ ASCENSION 2015

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #livres

 

476/ PRINTEMPS 2015 !!

 

 
476/ PRINTEMPS 2015 !!

Voir les commentaires

Publié le par laurent

461/ CHANDELEUR 2015  !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu'est-ce que la composition picturale,? Pourquoi sait-on si peu de choses à son sujet ? Questions qui ont motivé de nombreuses années de recherche sur ce sujet et qui semble un secret jalousement gardé par de nombreux maîtres de la peinture.

Le secret de la composition picturale des peintres. Introduction aux lignes qui pointent une partie du corps, et aux angles préférentiels des peintres. Ce sont les deux premières règles de composition dégagées par des données statistiques scientifiques. qui ont pour but de les mettre en relation de façon signifiante. 

461/ CHANDELEUR 2015  !!!

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile

 

 

Quelques conseils pour peindre un paysage (suite et fin):

 

6 - JOUER AVEC LES VALEURS: Les éléments détaillés et lumineux sont de bien entendu positionnés dans le premier plan.

Ce qui est clair se rapproche de vous et donne une sensation de proximité, à l'inverse des éléments foncés qui tendent à s'éloigner de l'observateur.

7- LE ROLE DE LA COULEUR: C'est l'harmonie chromatique de la scène qui renforce la sensation de proximité ou d'éloignement. On dit que certaines couleurs "avancent" ou "s'éloignent" Il faut jouer avec cette sensation pour que votre paysage vive et soit réaliste, en évitant la platitude.

8 - ETRE FIDELE: Si l'on choisit un paysage qui se rapproche de la réalité, il faut appréhender, le plus possible, les couleurs vraies et harmonieuses, en retrouvant par exemple la même teinte lors de la réalisation du tableau, d'où l'interêt d'utiliser une palette restreinte. 

9 - ... OU PAS: L'on donne alors une tout autre signification au paysage réaliste pour lui donner une vision imaginaire en fonction de son état d'âme du moment, en peignant un sujet surréaliste aux couleurs et teintes qui s'éloignent de la réalité, tout en conservant une harmonie.

10 - SAVOIR DIRE STOP: C'est un choix cornélien, car finir une toile est très difficile. Quand estime t-on que ce que l'on a réalisé est abouti ?. La tendance serait plutôt à rajouter des détails pour soit disant équilibrer la composition.

Prendre du recul est la solution que je préconise pour éviter de perdre la vue d'ensemble.

 

Visiteuses et Visiteurs + 57 Gifs Bonne Journée / Thanks / Merci ...

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique

215/ Dimanche 26 mai : FETE des MERES ...

 

Un morceau de carte de crédit, un bout d'éponge naturelle (si possible), un doigt de la main et le tour est joué !!!

 

 

Le fond est peint avec un gris de payne ou tout autre couleur qui n'interfère pas avec celles des  différents arbres.

L'arête d'une carte de crédit ou un morceau de celle-ci va permettre de dessiner les troncs et les branchages avec de la terre d'ombre brûlée. Le sol est esquissé avec la même teinte.

Intervient alors le morceau d'éponge naturelle qui a la particularité de posséder de nombreuses alvéoles, grâce a sa surface ajourée, la peinture va être déposée par petites touches pour réaliser:

- Les zones ombrées avec les terres foncées et le gris de payne.

- Le vert avec un mélange de bleu de céruleum et de jaune de cadmium ou tout simplement du vert de Hooker pour les couleurs intermédiaires.

- Le feuillage exposé à la lumière en tapotant légèrement la surface du support avec diverses couleurs vives (jaune, bleu, violet, etc...) pour obtenir une peinture surréaliste.

 

215/ Dimanche 26 mai : FETE des MERES ...

 

 

Les couleurs de base de la composition

Les couleurs de base de la composition

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog