Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #fleurs, #techniques peinture

 

Dessin et peinture - vidéo 2839 : De nombreuses techniques pour peindre simplement des fleurs. - toutes les techniques.

 

 

 Des techniques propres au peintre ou plus générales permettent, avec un peu de pratique, de réaliser des compositions florales fort harmonieuses, vous trouverez avec les exemples proposées la possibilité de gagner beaucoup de temps et de ne pas paniquer devant la difficulté rencontrée. 

 

Peindre des chrysanthèmes - méthode chinoise. par laurentsaintgermain

 

La technique "one stroke" par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #fleurs, #aquarelle, #techniques peinture

 

Dessin et peinture - vidéo 2838 : Comment peindre le blanc à l'aquarelle ? - technique.

FLEURS BLANCHES À L’AQUARELLE

Cette semaine je peins des fleurs blanches, des fleurs sauvages bien sûr ! C’est un sujet qui représente un petit défi : peindre du blanc à l’aquarelle…

Fleurs sauvages blanches

Mon image d’inspiration est très simple, juste deux belles ombelles de fleurs sauvages. Lorsqu’on débute avec la peinture en négatif, il est toujours plus facile de commencer avec des sujets très simple pour comprendre comment cela se passe. Et derrière ce nom, peinture en négatif, se cache un concept assez simple. Au lieu de peindre le sujet, on peint autour du sujet. Et c’est une technique très importante lorsque le sujet est un élément blanc. Comme vous le savez, à l’aquarelle, on n’utilise pas de blanc. Alors bien sûr il existe des peintures aquarelles blanches et la gouache et les encres blanches et les stylos blancs… Mais parfois il est préférable de garder le papier blanc. Car ajouter de la matière blanche peut alourdir une image. Alors que travailler avec le blanc du papier et la transparence de l’aquarelle apportera plus de légèreté.

Peindre en négatif est plus facile qu’on ne croit ! Et surtout avec un sujet comme des fleurs, c’est encore plus simple. Car il est toujours possible de modifier la forme des fleurs en récupérant des pigments qui sont sur le papier ou en ajoutant à d’autres endroits. Et si vous n’êtes pas tout à fait sûr vous pouvez aussi flouter la zone et la dégrader vers le blanc pour donne un effet de flou. La petite touche en plus pour donner plus de vie aux fleurs blanches, c’est d’ajouter de la couleur très très diluée dans la zone blanche. Cela donnera un peu de volume et de texture à la fleur !

FLEURS BLANCHES À L’AQUARELLE EN VIDÉO

MATÉRIEL UTILISÉ :
Pinceaux : Raphaël 903 nº2, Silver Brush Black velvet 1/4″ forme de dague.
Papier : Arches grain torchon.
Couleurs : Bleu outremer (Daniel Smith), Vert émeraude (Schmincke), Verona gold ochre (Daniel Smith), Or de quinacridone (Daniel Smith), Terre de sienne brûlée (Schmincke).

Et voici l’aquarelle terminée (cliquez pour agrandir) :

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #peintres, #oeuvre expliquée

 

Dessin et peinture - vidéo 2837 : Le voyage intérieur de Paul Gauguin - peintre impressionniste Français (1848-1903 )

 

Dans ce voyage immersif en 360° au cœur des œuvres et de l'esprit de Paul Gauguin, nous sommes plongés dans un envoûtant ballet de couleurs. Nous accompagnons Gauguin, comme dans un rêve, lors de son premier voyage à Tahiti et découvrons quelques-unes de ses œuvres majeures telles que "Joyeusetés" (Arearea) et "La femme à la fleur" (Vahine no te tiare).

 Utiliser les flèches directionnelles situées dans le cercle en haut de la vidéo, pour balayer les 360 °.

 

 

    

 

Paul Gauguin, par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #animaux, #huile, #nature morte

 

 

Dessin et peinture - vidéo 2836 - Comment peindre un oiseau sur la branche et son feuillage ? - huile ou acrylique.

 

 

 


 

Dessin et peinture - vidéo 2836 - Comment peindre un oiseau sur la branche et son feuillage ? - huile ou acrylique.

 

Ces deux tutos vont vous permettre de mettre en œuvre des techniques simples pour réaliser toutes sortes de feuillage.

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #nature morte, #huile

 

Dessin et peinture - vidéo 2836 : Comment peindre des avocats ? - nature morte à l'huile ou à l'acrylique.

 

Origines

Fruit de l’avocatier, arbre de la famille du laurier et du cannelier, l’avocat (Persea gratissima) est originaire d’Amérique Centrale, et plus précisément du Mexique où il était déjà consommé par les Aztèques et les Mayas il y a près de 8.000 ans!

Variétés

Aujourd’hui, il existe plus d’une dizaine de variétés d’avocat sur nos étals, et plus particulièrement:

  • Le vert: la Fuerte, avocat vert à la forme d’une poire à la peau fine et brillante.
  • Le noir: la Hass, à la peau rugueuse noire ou brun violacé. Cette dernière représente plus de 80% de la production mondiale.

Les avocats proviennent principalement des Antilles, d’Afrique, d’Australie, d’Israël, du Mexique, du Pérou, des USA, d’Indonésie, du Kenya et d’Espagne et de Corse.

 

 

 

Peindre des avocats, par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #fleurs, #huile

 

Dessin et peinture - vidéo 2834 : Une belle rose du jardin - huile ou acrylique.

 

 

Je rappelle donc les étapes pour le dessin:

 

  • On analyse notre modèle comme d’habitude

 

  • On trace ensuite un cercle et une spirale pour nous guider dans le positionnement des pétales

 

  • On commence par le centre et on élargit petit à petit suivant la spirale

 

  • On marque les bords des pétales et on trace la partie recourbée en suivant TOUJOURS un même sens d’implantation.

 

  • Pour les couleurs, je laisse ça à votre appréciation, il y a des roses de quasiment toutes les couleurs (rouge, jaune, blanche, orange et même noire !) mais garder en tête que la partie recourbée des pétales est en général la plus claire et les replis entre les pétales, les parties les plus sombres ;)

 

 

 

 

 Afficher l'image d'origine

 

Vidéos: Peindre les roses, par laurentsaintgermain

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #fleurs, #nature morte

 

Dessn et peinture - vidéo 2833 : Peindre une nature morte (dahlias, zinias et gerberas)  - huile ou acrylique.

 

 

 

 

« Une authentique nature morte naît le jour où un peintre prend la décision fondamentale de choisir comme sujet et d'organiser en une entité plastique un groupe d'objets. Qu'en fonction du temps et du milieu où il travaille, il les charge de toutes sortes d'allusions spirituelles, ne change rien à son profond dessein d'artiste : celui de nous imposer son émotion poétique devant la beauté qu'il a entrevue dans ces objets et leur assemblage. »

— Charles Sterling

 

Vidéos: peindre les fleurs, par laurentsaintgermain

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Divers, #dessin animé, #pastel dessin et fusain

 

 

 

 

            

 

 

 

Créer une planche de bande dessinée 


Sommaire
- Intro
- Objectifs
- Etapes de créations
- Matériel
- Conseils

Intro :
Créer une planche de BD n’est pas forcément facile. Il faut réfléchir à plusieurs choses, à savoir : qui, où, quand etc, mais aussi à la composition et la structure de la planche.
Mais avant de dessiner, il vaut mieux avoir une idée de ce que l’on veut raconter : il faut donc un scénario, et au mieux, créer aussi un story-board.

Objectifs :
Lorsque vous faites une planche de BD, il y a plusieurs objectifs visés :
- Offrir au lecteur une planche propre, explicite (ou compréhensible) et facilement lisible.
- Faire un découpage simple (je veux dire pas des cases éparpillées n’importe comment et surtout, pas une planche saturée de cases) mais astucieux.
- Avoir une composition et une structure astucieuse avec des angles de vues variés.
- S’il y a des dialogues : éviter les répliques longues et ennuyeuses, ou vous perdrez votre lecteur et il se contentera de survoler les bulles sans chercher à comprendre (pour cela, revoyez votre scénario).
- Raconter quelque chose en sachant qui est qui, où la scène se déroule etc.
- Captivez votre lecteur.

Etapes de création :

Nous allons diviser la création de la planche en plusieurs étapes :
1. Imaginer un scénario/story-board simple
2. Création de la planche :
3. Phase 1 : création des cases (structure de la planche)
4. Phase 2 : crayonné
5. Phase 3 : encrage
6. Phase 4 : finitions et retouches
7. Conseils et astuces (inclus dans les phases)

Etape 1 : Imaginer un scénario/story-board simple

Matériel :
- Votre tête (bah oui, pour l’imagination)
- Votre ordinateur ou une feuille et un stylo (pour noter vos idées)

Cette étape n’est pas vraiment difficile, mais autant faut-il être astucieux. Faites-vous déjà une idée globale de ce que vous voulez représenter : 
- Qui est/sont le(s) personnage(s) présents
- Où se déroule la scène
- Que se passe-t-il
- Quand (ce n’est pas toujours obligatoire dans certains cas)

Une fois votre idée en tête, écrivez-la (pour ne pas l’oublier). Au début, vous obtiendrez sûrement un petit scénario sous une forme « d’esquisse ». A vous ensuite de le peaufiner.
Arrangez-vous pour diviser votre scénario en plusieurs parties, qui seront représentées dans les cases de la BD. Le meilleur moyen (du moins le plus court), est de rédiger votre scénario comme un script.

Caractéristiques :
- « Utilisez des phrases courtes, sauter des lignes (pour que ce soit plus clair), insérer des onomatopées et construisez votre narration sur la base de vos dialogues » (source : Le dessin de manga tome 16).
- En faisant des phrases courtes, soyez tout de même le plus précis possible, allez droit au but.
- Evitez les phrases trop « lourdes » et longues (ça vous évitera de vous embrouiller)

Le scénario est une étape que certains peuvent se contenter de survoler : ils dessinent leurs planches avec leur idée en tête mais sans vraiment être peaufiné. Ecrire votre idée vous permet d’éviter une planche « brouillon » et d’obtenir une planche claire, compréhensible et « réfléchie ».
Cependant, si vous êtes assez doué, rien ne vous empêche de sauter cette étape.

Etape 2 : création de la planche

Phase 1 : création des cases

Votre scénario mis en place, vous pouvez débuter votre planche.
Matériel :
- Feuille A4 ou A3 (précisions pour le format plus bas)
- Crayon(s) à papier ou porte-mines
- Gomme
- Règle (équerre si vous voulez)

Conseil : Le choix du format de votre feuille revient à vous :
- Le format A4 est un format de taille « normal » mais plus petit qu’un format A3. Il vous sera moins possible de faire d’avantage de détails et/ou de précisons sur vos dessins.
- Le format A3 est donc plus grand : vous pouvez l’utiliser si vous voulez dessiner grand, si vous avez besoin de faire des détails etc. Il peut être utilisé dans les cas des planches « double page » (vous pouvez aussi scotcher deux feuilles A4).

Après cette petite parenthèse, commençons :
Pour débuter, tracer un cadre sur votre feuille avec une marge (par contre excusez-moi, j’ai oublié quelle est la marge réglementaire ou du moins générale mais j’en fais une de 1cm). Cette marge est une « première limite » à vos cases, mais vous pouvez en sortir.

Tuto planche BD phase 1 part 1.jpg
Création d'un premier cadre constituant une marge (ou une première limite des cases).
Tuto planche BD phase 1 part 1.jpg (8.8 Kio) Vu 9364 fois


Ensuite, divisez le cadre en plusieurs cases. ATTENTION : pensez à avoir un peu réfléchis à la structure (le découpage) que vous rechercher pour votre planche. Cela dépend de votre scénario et de ce qui s’y passe. Beaucoup de découpages différents existent.

Conseil : Faites de grandes cases pour les scènes clés (importantes). Dans le cas où vous avez des scènes dynamiques, faites un découpage astucieux (une planche ne se limite pas à des cases carrés et rectangulaires). Soyez inventif et original en restant toutefois compréhensible dans votre découpage.
Un exemple ci-dessous de découpage (seulement deux cases mais bon). La scène clé de la planche se situe dans la case la plus grande à savoir celle du bas.

Tuto planche BD phase 1 part 2.JPG
Ici, j’ai débordé de la marge pour avoir plus de place.
Tuto planche BD phase 1 part 2.JPG (49.04 Kio) Vu 9364 fois



Phase 2 : crayonné

Vos cases découpées, la structure est mise en place. Vous pouvez maintenant dessiner les scènes choisies et laisser votre imagination s’exprimer.

Conseil et astuces : Pour captiver votre lecteur, faites une planche dynamique : variez les angles de vue, exprimez les émotions des personnages dans votre dessin, faites des dialogues (s’il y en a) accrocheurs et explicites à la fois etc. Nous verrons les finitions qui permettent aussi un rendu dynamique plus tard.
Image

Dans mon cas, un crayonné n’est pas la planche définitive, ce n’est qu’une « esquisse » du résultat final. Je revois le dessin au moment de l’encrage et des finitions, mais je décalque d’abord mon dessin au propre pour y voir plus clair et corriger les premières erreurs.

Phase 3 : l’encrage

Phase qui demande de l’application. Vous devez faire des traits nets et précis, éviter les bavures d’encre, respecter les contours.
Matériel :
- Votre planche
- Stylographe(s) ou encre de chine (comme vous le sentez) ou bien autre

Conseils : Comme vous aurez pu le constater, plusieurs matériaux sont possibles pour repasser.
- Le stylographe ou stylo tubulaire est facile d’utilisation et existe avec des mines de différentes épaisseurs (1mm, 2mm, 3mm, 5mm et 8mm, si je n’ai rien oublié, sans compté les pointes XS, M, S, F, B). Plusieurs marques existent également : Pilot DRAWING PEN, uni pin (j’espère que je ne me trompe pas pour celle-là), Letraset, PIGMA MICRON
Ils sont accessibles aussi bien aux débutants qu’aux confirmés. 
- L’encre de chine s’utilise à la plume (dans le cas du line) mais il faut savoir la manier (pour faire des lignes droites à la règle, ce n’est pas très facile car il faut éviter les bavures).
- D’autres utiliseront peut-être un autre matériel mais préférez le matériel à base d’encre résistante à l’eau (le stylo bille ou simple feutre fin sont déconseillés de ma part).

Comment éviter les bavures ?

Normalement, lorsque vous utilisez la règle avec un stylographe, ça ne bave pas. Dans le cas de l’encre de chine, si la règle est en contact avec le papier et que vous tracez votre trait avec la plume, lorsque vous soulèverez la règle ou si vous bougez ne serait-ce qu’un peu lors du tracé, vous risquez une bavure d’encre. Pour cela, vous pouvez placer sous la règle une pièce de monnaie pour éviter le contact avec la feuille. Normalement, vous n’aurez pas de bavure (maintenant bien la règle pour qu’elle ne bouge pas). Faite de même dans le cas où vous utilisez un pistolet pour tracer des courbes.
Afin d’éviter les bavures, vous devez aussi avoir un « ordre » de repassage :
- Si vous avez des personnages, commencez par le visage : les yeux, le nez, puis la bouche et ensuite les cheveux.
- Dans d’autres cas (valable pour les personnages aussi), il faut aussi savoir que si vous êtes droitier, vous devez repasser en commençant par la gauche puis en allant vers la droite et inversement si vous êtes gaucher (cela évitera de frotter l’encre fraîche avec votre bras).
Votre encrage terminé, gommer les traits qui restent (ou qui dépassent).

Conseil : Faites attention lorsque vous gommez : attendez que l’encre soit bien sèche pour éviter les bavures. 
Ne frottez pas votre gomme comme une brute de haut en bas puis de bas en haut : vous risquez de froisser votre feuille.

Tuto planche BD phase 2.jpg
Encrage terminé (seule la bulle n'est pas encrée mais j'ai une raison perso)
Tuto planche BD phase 2.jpg (39.38 Kio) Vu 9364 fois



Phase 4 : finitions et retouches

Dernière phase : vous allez pouvoir donner les dernières finitions à votre planche.

Les finitions regroupent la pose de trames, l’ombrage (la couleur si vous voulez en faire), l’application du noir pour les cheveux par exemple et des reflets etc.
Matériel (c’est la liste complète mais vous n’avez pas forcément besoin de tout utiliser) :
- Trame(s) + cutter (faites attention à ne pas vous couper) + un sous-main (pour éviter de découper ce qu’il y a en-dessous)
- Matériel de remplissage (couleurs, application de noir) : feutres (ceux à base d’alcool sont ceux qui donnent le meilleur rendu ; exemple de marques : PROMARKERS ou TRIA), pinceau + encres de chine de couleur (attention, cette méthode de colorisation n’est pas facile mais son rendu est inégalable)
- Encre correctrice blanche qui, comme son nom l’indique, permet de corriger les petites erreurs, faire des retouches (bien appliquée, elle ne se voit presque pas !).

J’espère ne rien avoir oublié !

Les finitions sont aussi une étape importante pour avoir une planche en volume et en relief.
Les ombres et les reflets participent à l’obtention de ces effets.

Les ombres :
Comme dit au-dessus, les ombres participent à l’obtention d’effets de volume et de relief. Leur « pose » n’est pas très difficile mais encore faut il savoir comment.
Pour savoir où placer vos ombres :
- Sachez où se situe la lumière.
- Prenez en compte les objets/personnes qui peuvent être placés devant la source de lumière et projeté une ombre (sur quelqu’un ou quelque chose comme le sol par exemple) ainsi que l’intensité de la source (bougie, lampe, soleil etc).
- Suivez les courbes des objets et des membres des personnages, où vous n’obtiendrez aucun volume et de plus, votre ombrage sera faux.

Il existe différents « types » d’ombre :
- Ombre faites avec trames.
- Hachures : réservées à plusieurs effets comme la vitesse par exemple.
- En croisillon (un peu galère mais le rendu est pas mal).
- Si vous n’avez pas de trame, vous pouvez faire un ombrage au crayon, 4B de préférence.

Les reflets :
Les reflets se situent le plus souvent sur les cheveux des personnages, mais aussi sur quelques objets qui reflètent la lumière. Certain tissus la reflète également. Les machines (mecha et autres) sont aussi sujets à ces reflets.
Pour les poser, c’est à peu près le même conseil que les ombres.
Seulement attention concernant les cheveux : certaines couleurs de cheveux n’ont pas de reflets comme le blanc (reflets invisibles).

Remplissage de zone :
Pour ça, ce n’est pas très compliqué : un bon matériel et une bonne technique d’application vous suffise.
Lorsque que vous remplissez des zones en couleur ou en noir, n’oubliez pas de faire de gauche à droite si vous êtes droitier ou inversement si vous gaucher.
Pour le matériel couleur : feutres à base d’alcool comme PROMARKERS ou TRIA par exemple. Les TRIA possèdent trois pointes : grosse, moyenne et fine. Pour les PROMARKERS, il n’y en a que deux : grosse et « fine » (du moins, c’est plutôt une pointe moyenne). L’encre a tendance, sur papier fin, à « s’étaler » un peu plus que ce que l’on pense donc faites attention.
Il existe cependant des bouchons qui permettent d’obtenir une pointe bien fine pour les PROMARKERS.

Voici la planche terminée (je n'ai pas utilisé de trames) :

KILLOWS chapter Waiting for the End (page 6).jpg

 

Planche terminée : hachure en fond pour un effet de vitesse (case 1) ainsi que sur le cou du personnage, effet de dégradé réalisé au crayon 4B sur le visage de Kaemon.
 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #aquarelle, #huile, #paysage, #techniques peinture

 

Dessin et peinture - vidéo 2830 : Comment peindre sur site, les reflets dans l'eau ? - huile ou acrylique.

 

 

L'objet qui se reflète dans l'eau est légèrement plus grand que son reflet, sa couleur doit être plus claire que l'objet de la rive ( ex: un arbre). Procéder de même pour tous les arbres de la peinture.

Avec un pinceau un peu plus large, rendre les reflets un peu flous en partant verticalement de la base de l'arbre, en étirant légèrement la peinture, avec le pinceau plat, puis en le déplaçant horizontalement, par petits coups. Le flou va apparaitre naturellement

Les bordures du reflet doivent être discontinues.

Avec l’arête de la spatule, déposer en zigzagant la peinture blanche, pour donner l'impression d'une surface légèrement irisée.

 

 

"Comment peindre les reflets dans l'eau ? " par la peinture expliquée sur maTVpratique.com

 

 

Peindre les reflets sur l'eau, par laurentsaintgermain

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Divers, #fleurs, #techniques peinture

 

Dessin et peinture - vidéo 2830 : Comment peindre des roses sur du tissu ? - peinture textile.

 

 

 

Il existe des peintures textiles, spécialement conçues pour peindre sur du tissu. Celles-ci sont idéalement adaptées mais rarement conçues pour les grands ouvrages, en quantité comme en prix. Si vous souhaitez customiser un vêtement ou un accessoire, elles sont idéales : elles vous permettront de créer des motifs, d’écrire, de tracer des contours, de peindre au pochoir et même de faire peindre les enfants aux doigts.

Il existe également des médiums textiles, capables de transformer des peintures classiques en peintures textiles. Ils se mélangent avec n’importe quelle peinture acrylique pour la liquéfier et lui permettre de pénétrer dans les fibres du tissu. Si vous souhaitez repeindre un fauteuil, un pouf ou n’importe quelle surface de tissu sans racheter de peinture, utilisez-les.

 

Peindre des roses sur du tissu. par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

<< < 1 2 3

Articles récents

Hébergé par Overblog