Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle

 

Après avoir peint l'arrière-plan, le panier en osier et protégé les parties qui devront rester blanches avec du drawing-gum, on applique, avec un pinceau fin et pointu, la méthode "humide sur humide" pour les teintes chaudes et froides qui vont se succéder pour peindre l'animal domestique. Un jus de terre de sienne et d'orange winsor, sur feuille humide, va constituer la base du pelage, les rayures sont faites alternativement, avec de la terre de sienne brûlée et de la terre d'ombre ou bien avec du violet pérylène et de l'outremer mélé d'alizarine.
L'oeil droit sera vert émeraude avec du bleu de cobalt dans la partie supérieure, puis le nez rose, vont être la partie de la gueule où l'on va porter toute son attention.
Pendant que le dessin sèche, on peut peindre les oreilles avec le pigment brut de sienne brûlée. Sur la tête certaines rayures plus foncées (violet de pérylène+bleu outremer+ alizarine cramoisie) vont alterner avec les parties chaudes et rousses du pelage. 
Renforcer les contour du nez avec de l'alizarine et un soupçon de bleu outremer. Dessiner la pupille verticale noire et retirer le drawing up à l'emplacement des longs poils.   
Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog