Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle
Le printemps est à notre porte, malgré cet hiver rigoureux qui se plait à jouer les prolongations. En Provence les oiseaux des jardins chantent au moindre rayon de soleil et pour certains d'entre-eux, le voyage du retour vers des contrées plus clémentes est en préparation. 
   
                               Le modèle pour les couleurs  (femelle)
Quelques idées pour la réalisation.:
Faites un croquis en partageant le support en carrés proportionnels..
   
  20110409_sparrow_step3  20110409_sparrow_step4   
Mouiller le papier juste autour du moineau. Ne pas mouiller l'oiseau. La première couche est bleu céruléen. Un peu de bleu plus foncé (cobalt) autour du moineau et autour des branches recouvrira par endroits le bleu céruléum. Chargez une petite brosse avec de l'alizarine cramoisie et tamponner le papier encore humide, l'alizarine se diffuse en de grands cercles (humide sur humide). Nettoyer votre pinceau, prendre un peu de cobalt et procéder comme pour l'alizarine, essayer de ne pas en mettre sur le moineau. Lorsque le papier est presque sec, mais encore humide, prendre un pinceau brosse et du brun sépia pour représenter les petites branches.
. Maintenant, nous allons travailler par couches sur l'oiseau (lavis), de la couleur la plus claire vers la plus foncée  La tête et le dos sont à base de terre de Sienne brûlée diluée. La plume de la queue est un mélange de terre de Sienne brûlée, sépia, bleu cobalt pour obtenir une belle couleur grise prôche du gris de payne. Pour le bec, utiliser du jaune pur qui sera couvert par la suite et perdra en intensité. Le bord de l'aile droite est peint avec le même jaune. Laisser sécher.   
    20110409_sparrow_step5 20110409_sparrow_step6   
         Quand tout est sec, utiliser du brun sépia et peindre le dos et les ailes. permettant à la couche précédemment déposée, de remonter.
 Prendre un peu de terre de Sienne brûlée, peindre la tête, sauf le tour des yeux qui restera blanc. Grâce à notre mélange de gris, peindre successivement les dessins de la tête, le dessus du bec, sous le menton, et la poitrine. Passer un lavis dilué de brun sépia et de gris de payne, peindre les plumes individuelles en laissant un espace blanc sur le bord de chacune d'elle (rémiges et rectrices). Avec un petit pinceau pointu, compléter l'oeil noir en y ajoutant une petite tâche de blanc qui va donner toute son expression au regard. Pour les branches, utiliser notre mélange de gris (peinture plus claire sur le haut des branches et plus sombre sur le bas des branches), pour suggérer le volume. Avec un stylo à encre noire, on peut accentuer les contours de l'oiseau et des branches, lorsque le dessin a séché..
          
 
    20110409_sparrow_final
 
 
Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog