Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle
 
     
 
     
Mélanger du jaune et un peu de rouge de cadmium, jusqu'à obtenir une couleur orangée.
Peindre l'orange avec 3 lavis dilués à partir de ce mélange, en laissant sécher entre les deux premiers lavis, estomper un peu de pigment avec un pinceau sec, pour indiquer les reflets lumineux.
Essuyer le pinceau et estomper de nouveau. Ne pas laisser complètement sécher  le papier, qui avait été mouillé à l'origine, continuer à peindre, en définissant le volume du fruit, pour celà ajouter de l'orange un peu plus soutenu que précédemment (ajouter du rouge de cadmium au mélange).
Accentuer le volume du fruit en renforçant la couleur orangée dans les parties ombrées, en ajoutant un peu:
 - soit de terre d'ombre,
 - soit en appliquant "la théorie des ombres" du chimiste Eugène Chevreul, qui explique que pour trouver l'ombre d'une couleur, il faut lui oter le plus de blanc possible et lui ajouter un peu de sa complémentaire mélangée à du bleu outremer. Cette théorie s'applique surtout aux ombres portées froides.
Dans notre cas, celui de l'orange, il faut traiter l'ombre avec une couleur violine, qui est complémentaire de l'orangé, enrichie de bleu.
Fusionner, avec un pinceau plat, le passage entre les deux teintes pour un résultat harmonieux. Pour une harmonie totale, votre fruit sera composé à partir d'un tiers d'ombre et de deux tiers de lumière. Avec un petit pinceau pointu, chargé de blanc, déposer la peinture pour accentuer les parties lumineuses et sur le reste de la peau d'orange pour donner cette impression de peau granuleuse.
Pour la moitié d'orange, appliquer le même principe pour l'extérieur de l'agrume, que pour l'orange entière. Pour l'intérieur des quartiers d'orange, utiliser le mélange orangé très dilué, en déposant un lavis léger. Laisser les blancs, afin de ne pas remplir la surface de façon uniforme et faire apparaître des reflets de lumière avec le pinceau pointu, qui ponctue de blanc l'intérieur des différents triangles pour donner cet aspect juteux. En bordure des tranches, ajouter du orange plus soutenu.       
Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog