Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle
DSC02211.JPG
 
Capt 120413 172049 001 
 
      
   
Les Aztèques surnommaient la goyave "prune des sables", certainement en raison des multiples petites graines que la baie renferme en son centre. Mais ce fruit se caractérise plutôt par le parfum de sa chair juteuse évoquant la fraise et la pêche mêlées. Une fragrance qui rappelle que la goyave appartient à la même famille, odorante, que la cannelle, la muscade ou la girofle !
Les goyaves commercialisées en France peuvent avoir une forme de poire (leur chair est alors rosée, jaune pâle ou blanche et est appréciée pour la confection de confiture et de gelée) ou de pomme. Dans ce dernier cas, la chair se révèle d'un rose saumon et d'un parfum musqué agréablement prononcé. 
Cette troisième vidéo est consacrée à la réalisation de la forme sphérique de la goyave, et par l'espace et le volume qu'elle occupe dans la composition picturale en accaparant la lumière, qui donne toute son expression à la couleur verte. La peinture utilisée en premier lieu et un jaune citron déposé sur un support très légèrement humidifié, c'est la surface qui correspond à l'intensité optimale de la lumière. A cette couleur va s'ajouter progressivement le "sap green" ou vert clair pour donner, avec la pointe du pinceau, l'aspect granuleux et irrégulier de la peau, jusque sur les bords du fruit. Ce vert très léger va se diffuser dans cette zone lumineuse. Un vert plus présent dans le mélange originel va assombrir par petites touches, la sphère qui se détache progressivement sur la papaye et prend sa place dans cet ensemble. De temps à autres l'orangé de cadmium vient compléter ce mélange pour garder la tonalité imposée par la composition. Du bleu de cobalt ou de prusse assombrissent par ce mélange, toujours plus foncé, la partie ombrée du fruit exotique. Les petites tâches de peinture de la pointe du pinceau et les projections faites avec les deux pinceaux qui s'entrechoquent, viennent avec les différents tons successifs, former une peau qui ressemblerait à celle d'un citron vert. Les finitions se réalisent avec un vert turquoise et les bleus outremer et céruléum, ainsi que le mélange de base orangé utilisé pour la réalisation de la papaye, car la peau brillante de la goyave renvoie le reflet de l'autre fruit (voir dessin peinture achevée). La queue du fruit est la résultante du mélange terre de sienne (brûlée) et vert turquoise. Les violets et les bleus vont être à l'origine de l'ombre portée sur la table de la sphère.
La remarque formulée pour la précédente vidéo est d'actualité. L'intérieur du fruit de couleur rose saumon aurait mérité une composition de nature morte différente (fruits coupés ou demi-fruits).    
  
Liens:
 
Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog