Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique
                 
La réalisation des deux peintures est relativement simple, voire simpliste. Donc, je ne n'épancherai pas sur les "anglaises explications".
Aussi, dans un premier temps, avant d'entreprendre les tableaux proposés, il est indispensable de recouvrir d'une pellicule de protection ou "drawing gum", les parties du dessin qui resteront blanches: pétales de fleurs, .
Le pinceau utilisé est à embout siliconé ou pinceau à modeler. Quelques gouttelettes de drawing gum sont projetées sur le papier à dessin, pour créer un effet particulier. Chaque teinte de couleur nécessaire à la composition est compartimenté sur la palette pour la réalisation ou pas des mélanges.
 La brosse souple, à poils synthétiques en prolène, dont l'embout à la forme d'un sabre, va servir à humidifier rapidement le support papier pour appliquer la technique de peinture aquarelle "humide sur humide", mais aussi à esquisser les zones d'ombre et de lumière du feuillage ou arrière-plan. Les parties protégées par la gomme liquide va pouvoir garder sa blancheur.
Utiliser le tire-ligne qui servait, il y a une cinquantaine d'années, avec le compas à tracer des cercles ou à tirer de belles lignes droites, sans oublier la multitude de pâtés d'encre de chine qui constellait le support. Cet instrument de dessin va servir ici, à réaliser les tiges des marguerites à l'encre de chine blanche.
Les poils synthétiques d'une brosse à dents vont projeter quelques gouttes d'encre, pour donner un peu plus de volume à la peinture.
palette-video-751-752.jpg 
Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog