Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile
     

Il s'agit d'une combinaison de quelques couleurs avec la dominante "bleu de Prusse". La conjugaison des couleurs de la peinture fait émerger ce bleu lumineux, au point de croire que cette couleur masque l'harmonie de la toile, La couleur dominante crée l'atmosphère, un froid sec et vigoureusement intense se dégage du paysage, un regard doux et délicat, tout en lumière, envahit le tableau où ces couleurs de l'hiver pleines de charme ont posé une nappe de silence.    

Contrairement à un paysage d'été qui expose naturellement ses couleurs vives et ses contrastes, un paysage d'hiver de forme plus sévères et plus âpre doit surmonter l'obstacle d'une gamme chromatique limitée et adaptée. Finalement cette saison, peut-être, ce que la contemplation est à l'action, un temps pour découvrir la face nord de la peinture, celle qui cherche moins à nous séduire qu'à recueillir nos confidences. C'est avec une palette restreinte qui inclut, terre de sienne brûlée, terre d'ombre (partie rouge du spectre), terre de sienne (jaune), bleu de Prusse et naturellement le noir d'ivoire et le blanc de titane en présence de white spirit, plutôt que d'essence térébenthine que la judicieuse harmonie vient produire un tableau très hivernal. le gris des nuages ​​est obtenu à partir d'un mélange de terre de Sienne brûlée et de bleu de Prusse, l'esquisse de l'arbre par grattage de la peinture.   

 
 
 
 
Commenter cet article
2
The ink won’t soak through or smudge once dried.
Répondre

Articles récents

Hébergé par Overblog