Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des centaines de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique

 

 
 
Enduire le support entoilé avec du blanc de titane et du bleu outremer, dont le mélange sera réalisé au moyen d'une brosse large, on obtiendra ainsi les couleurs de base du ciel. La ligne d'horizon, marquée par la présence de poussière aura la particularité d'être peinte avec du blanc de titane, du rouge cramoisi et de la terre de sienne. On obtiendra ainsi un dégradé depuis le firmament jusqu'à la partie brumeuse du ciel. 
Le bleu et le blanc sont réutilisés pour la couleur de l'eau et pour la colline située à l'arrière plan de la composition. Une brosse large et plate va permettre d'étaler ces peintures pour obtenir des surfaces régulières et fondues.
 En rive droite, c'est la végétation et la présence d'une forêt, avec reflets dans l'eau, qui va créer un nouveau plan intermédiaire composé d'une teinte support, gris bleutée (rouge cramoisi+ bleu outremer+ terre de sienne) qui va recevoir, grâce à un pinceau rond et souple, le vert viridian et le jaune de cadmium clair. C'est le dépot de ce mélange irrégulier qui va faire jaillir le vert clair du feuillage des arbres et arbustes. Par endroits, on pourra envisager la présence d'une végétation automnale en y associant du rouge cramoisi et du rouge vermillon. Les touches de pinceau iront jusque dans l'eau, pour créer les reflets en utilisant de nouveau la brosse plate d'un geste vertical .
La ligne de séparation horizontale, terre-eau, exécutée à la spatule, est peinte avec 3 couleurs (terre de sienne, jaune indien et rouge cramoisi). Les parties foncées de la berge à la limite du liquide sont accentuées avec du bleu outremer.
Un petit pinceau éventail précisera les détails de la végétation et les finitions de bordure. 
Les vaguelettes (spatule) sont réalisées à la peinture blanche. Pour les arbres, le bleu outremer déposé sur le pinceau avec le blanc de titane permettra de représenter les troncs.
En rive gauche, le feuillage des grands arbres est peint avec un pinceau rond, sur lequel on déposera, d'un coté: le bleu outremer, de l'autre: le jaune de cadmium et le blanc. Cet ensemble pateux va être tamponné sur la toile est créera naturellement les oppositions, ombre-lumière. Par endroits, on y ajoutera de la terre de sienne ou du rouge cramoisi pour les couleurs d'automne. On constituera un premier plan formé d'herbes hautes avec le pinceau éventail. Suivre l'exemple de la vidéo pour la fin de la réalisation de la composition (arbres morts, troncs, oiseaux, etc..).
palette-1268.jpg

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog