Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #huile
 
 
Un fruit a généralement des formes rondes. Qui dit rondes, dit rondeurs, donc ombres propres bien marquées. La difficulté va donc être que la texture, la matière, la surface soient identiques pour les zones lumineuses et les parties ombrées. Lorsqu'une ombre propre fait plutôt "trou" que volume, celà provient du choix différent de la palette de couleurs entre ombre et lumière. A partir d'une photo, la composition devra être équilibrée entre les ombres et les parties éclairées.
 Le dessin s'effectue avec de la terre de sienne brûlée, le fond avec un mélange de bleu d'outremer et de terre de sienne brûlée, en ajoutant un peu plus de marron pour la partie basse de la table, sur laquelle les poires sont posées. Puisque le lumière vient de la partie supérieure droite de la toile. Pour les ombres, Foncer la partie inférieure gauche des poires avec un vert anglais, l'impression de volume étant rendue par des variations de valeurs de couleurs, entre les bords extérieurs de l'objet et son centre en jouant sur les teintes intermédiaires comprises entre le vert anglais et le jaune de cadmium pour les parties les plus lumineuses qui correspondent aux parties les plus bombées des poires. Pour transformer ces fruits jaune-vert en poires williams rouges, on utilisera des rouges différents. ne pas utiliser de blanc . Poser par taches du rouge de cadmium foncé sur la partie éclairée de façon qu'il soit plus foncé que le jaune -vert de la première couche, les taches se faisant plus larges et de rejoignant par endroits. Les coups de lumière sont posés au blanc pur. 
Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog