Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des centaines de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #techniques peinture, #aquarelle

 

 Les papiers:

 

Quel papier est le plus adapté pour commencer?

Le choix est vaste devant les appellations: coton, cellulose, chiffon,  torchon etc.. Mieux vaut choisir un papier à grain fin (pressé à chaud), polyvalent et docile avec la couleur. Les grains torchons, plein de creux ou au contraire les satinés, très lisses, exigent une bonne maîtrise de l'aquarelle. A un papier coton préférer à 100% un papier cellulose, voire un 50% cellulose, qui bien encollés (gélatinés) vont absorber la peinture plus lentement; le temps de pouvoir travailler plus lentement avec plus de sureté, de corriger les erreurs, de lever les blancs ( ne pas utiliser de peinture blanche avec l'aquarelle). Un grammage supérieur à 250 g est parfait. Je n'aime pas citer de marques, mais pour faciliter les recherches sans perdre trop de temps, les papiers Montval (Canson) ou Etival ( Clairefontaine) conviennent parfaitement. Les blocs collés 4 cotés sont plus pratiques, que les feuilles libres à fixer sur un support par du papier adhésif.

 

Les pinceaux:

J'ai du mal à proposer des pinceaux types, quelquesoit la technique de peinture. En effet, on ne peut pas utiliser la même variété de pinceau, lorsque l'on peint sur une petite ou une grande surface entoilée ( un large spalter sera plus adapté pour réaliser la base d'un ciel sur une grande toile, qu'un petit pinceau plat. La dimension 0 est peu employée pour de grands détails, etc...). Cependant la qualité du poil naturel, pour l'aquarelle, est déterminante pour le rendu final. Les pinceaux spécifiques sont bien adaptés pour cette peinture qui ne pardonne pas les erreurs, Les poils de martre rouge ou de petit-gris se gonflent au contact de l'eau et fonctionnent comme des réservoirs, sans que les pinceaux ne perdent la finesse de leur pointe, ni la souplesse de leurs tracés. Les pinceaux synthétiques de bonne qualité, n'atteignent pas la précision et la qualité des poils naturels. Si le coût d'un pinceau spécifique paraît élevé, il est cependant un bon placement, car il est pratiquement inusable.  

 

Les couleurs: 

 palette-aquarelle.jpg

 

Il est conseillé de démarrer avec une boite de 12 godets, qui contiennent idéalemment les couleurs précédentes. 

 

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog