Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile

 

Sept étapes pour une nature. morte : (traduction)

Une démonstration à la peinture à huile de Qiang Huang : (en Anglais)

     Lumière intense et ombre profonde sont à l'origine de cette composition  où les sujets qui composent la nature morte sont disposés sur le même plan, à hauteur du regard du peintre. Le centre de l'attention est capté par le quartier d'orange et la soupière blanche qui attirent le regard et la lumière. Dans la zone centrale, la bouteile par sa présence verticale, vient donner une troisième dimension au tableau. Le spectateur évolue dans un plan linéaire. La bouteille sombre améliore le contraste vertical dans la zone centrale. La composition entière a un cheminement en "courbe de gauss" ou de "courbe de probabilité" qui va de la tasse à gauche vers le citron vert à droite en passant par le goulot de la bouteille. 

 

  

Porcelaine fine (huile, 9x12)

Porcelaine fine (huile, 9 × 12)

.

Démonstration:

 

tam_apr14_huang02

 

1: Dessin: Chaque élément de la nature morte est esquissé avec un pinceau chargé de peinture proche de la terre de sienne brûlée diluée. Chaque objet occupe une place pour structurer la composition, sans s'intéresser aux détails, aux valeurs et aux couleurs . 

  

tam_apr14_huang03

 

2 Le fond et la sous-couche: Le fond se compose d'un mélange d'oxyde ou d'ocre rouge transparent et de bleu outremer pour les zones chaudes mais obscures et d'une sous-couche plus fluide, pour accentuer les contrastes ombre-lumière.

 

tam_apr14_huang04

 

3: Valeurs et Opacité: je commence par introduire un mélange de gris plus opaque.Je couvre la zone de lumière, et  garde le transparent de la zone sombre. J'ignore encore la couleur tout en accordant une attention particulière à la valeur et à l'opacité.

 

tam_apr14_huang05

 

4 Les couleurs et leur association: Prendre le temps d'observer le tableau à peindre. Les couleurs et la complémentarité dans la répartition et le choix s'imposera de lui même, sans s'éloigner des valeurs d'origine .

 

tam_apr14_huang06

 

5: Modelé des objets: Après le choix de base des couleurs et le test ponctuel, on s'applique alors à donner le volume des objets, pour travailler la consistance, en travaillant alègrement la forme et le jeu des lumières et des ombres.

  

tam_apr14_huang07

 

6: Les bords et détails de la soupière: La soupière et les détails qui la composent (poignées, bords, motifs décoratifs) deviennent le point de focalisation qui va donner de l'intêret à la nature morte, elle devient le sujet principal et permet de faire abstraction des autres objets.  

 

tam_apr14_huang08

 

7. consolidation du sujet et mise en place des détails: les quelques détails ajoutés sur la toile vont servir de lien et de guide à l'oeil de l'observateur. Le travail devient plus équilibré, réaliste et abouti. 

 
Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog