Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #écologie des cours d'eau
 

 

LA QUALITE DU COURS D'EAU : Capt 120419 164247 001

Masse d'eau : Hydroécorégion méditerranéenne - type très petit

 

 

 

 

FotoSketcher---FotoSketcher---Capt_120420_165428_0-copie-1.jpg

 

 

La singularité de ce troisième tronçon , compris entre le village de pélissane et l'étang de berre  est due à la particularité de son fonctionnement sur le plan hydrologique ou hydraulique. En effet, dans les régions méditerranéennes, l'été est généralement sec, voire aride ; l'hiver est doux, mais bien marqué, les chutes de neige peuvent exceptionnellement être très abondantes, mais sur un temps très court et cette neige fond très rapidement, mais sans marquer fortement le régime des cours d'eau surtout sur les sols absorbants. Le printemps et surtout l'automne sont très arrosés. On parle, dans le midi, de "régime cévenol" avec de très abondantes précipitations que ni le sol, ni les rivières ne peuvent absorber et qui se traduisent parfois par des inondations ou des crues abondantes; c'est le cas typique que l'on rencontre en provence. Cette description du régime méditerranéen devrait s'appliquer à la touloubre durant la majeure partie de l'année, sauf que la partie aval de la rivière ( troisième tronçon ) est la destinatrice du retour du surplus des canaux, nécessaires à l'agriculture dans la basse vallée de la durance ( canal saint roch, le fossé bel-air, le grand fossé d'assèchement de cornillon-confoux). Le débit est par conséquent artificiellement en augmentation sur ce parcours, sauf en hiver où les besoins en eau d'arrosage sont négligeables, on parle alors de "chômage des canaux agricoles".

FotoSketcher---Capt_120420_145429_001.jpg

     Durant cette période, sur le plan qualitatif, tout au long de ce parcours, la rivière est beaucoup plus dégradée lorsque les canaux d'irrigation, qui viennent alimenter et faire croître le débit, sont au chômage  et ne se déversent plus dans la touloubre; le facteur de dilution constitué par le rapport (charge hydraulique/ charge organique) est diminué. Les paramètres chimiques  qui  sont les indicateurs du bon équilibre en oxygène et en nutriments augmentent considérablement, d'autant que la station d'épuration de salon de provence a contribué durant de nombreuses années à alimenter le flux polluant. C'est en 2007, qu'à eu lieu l'inauguration de la nouvelle station d'épuration de la ville,, dans le but de respecter les normes environnementales d'autant plus contraignantes, que les rejets partiellement épurés atteignaient l'Etang de Berre, milieu particulièrement sensible. Cet ouvrage pédagogique traite désormais les eaux usées de la commune ainsi que celles d'Aurons, de La Barben et de Pélissane, soit l'équivalent de plus de 50000 habitants.

http://sierm.eaurmc.fr/rejets-collectivites/infos-gales-step.php?station=060913103001&dept=13&nomStation=STATION D EPURATION DE SALON DE PROVENCE

 

Sur l'ensemble du linéaire aval, le cours d'eau présente des signes plus ou moins développés d'eutrophisation: phénomène de prolifération de plantes vivaces filamenteuses (potamoes pectinatus) qui se nourrissent d’azote et de phosphore et qui se fixent sur les nombreux limons déposés par les eaux plus fraîches en provenance des canaux agricoles, en formant de longues chevelures. La station d'épuration de grans contribue aussi au dysfonctionnement du milieu.

 

  http://assainissement.developpement-durable.gouv.fr/fiche.php?code=060913044002

 

Le point le plus représentatif de ce tronçon ne pouvait se situer qu'à la fermeture du bassin , juste avant la confluence de l'étang de berre, en amont de la petite camargue. C'est le point du réseau de contrôle de surveillance, situé sous le pont Flavien à saint chamas: RCS 06196850, qui a pris la suite du réseau national de bassin.

 

Capt 120426 165952 001

    .

      Le tableau suivant montre l'évolution des différents paramètres chimiques et biologiques qui permettent de déterminer la qualité du cours d'eau à l'aval de salon de provence. C'est à partir des mesures effectuées in-situ par les indicateurs écologiques.

 

 

Capt_120420_145054_001-copie.jpg

 

     L'état écologique tend à s'aggraver en 2010, l'état moyen que l'on rencontrait les années antérieures, depuis 2005, est subitement remplacé par une situation médiocre.

- L'oxygénation du milieu, médiocre en 2009, s'améliore pourtant, avec un taux d'oxygène qui permet de revenir à une situation moyenne, la présence des "potamoes pectinatus" qui tapissent le fond du cours d'eau, n'est pas étrangère à cette forte demande d'oxygène dissous (photosynthèse). Le pouvoir auto-épurateur du cours d'eau et ses capacités à transformer la matière organique dissoute se répercute sur la transformation des nutriments qui évoluent vers des formes plus stables ( l'ion ammonium en nitrites par exemple). Mais la présence combinée d'azote et de phosphore (sous la forme d'orthophosphates et de phosphore organique) qui déclassent la touloubre, est le "compost" idéal pour le développement végétal sur un lit de limon. Ainsi la situation oscille toujours, entre mauvaise et moyenne, en deçà de l'exigence de la directive européenne.
- Les résultats des indicateurs biologiques (animaux et végétaux) sont médiocres pour l'année 2010
I.B.G.N: 8 - taxon indicateur: 3 ( hydropsychidae) - variété taxonomique: 19
et moyens les années antérieures .
 Ce sont d'abord les invertébrés aquatiques qui pénalisent la qualité de l'eau de la touloubre aval. La chenalisation et la présence de substrats peu diversifiés, recouverts de fines particules provenant des eaux troubles, véhiculées par les canaux agricoles, font que la variété taxonomique est surtout constituée de taxons présents sur quelques habitats:
    Algues et hydrophytes, colonisées par de nombreux gastéropodes ( corbiculidae, sphaeridae, ancylidae, bithynidae, hydrobiidae, neritidae) et coléoptères (elmidae), mais aussi trichoptères à fourreau semi-végétal (hydroptilidae).
 Vases et limons dans lesquels se réfugient odonates (calopterygidae)  chironomidae et oligochètes, mais aussi des trichoptères sans fourreau( hydropsychidae) qui filtrent par l'intermédiaire d'un filet, les particules en suspension transportées par le courant.
Ainsi depuis les années 1990, la valeur moyenne de l'I.B.G.N mesurée sur cette station est de 12; avec une variété taxonomique moyenne de 27 et un taxon indicateur représenté par "hydroptilidae". la rivière n'a donc jamais atteint un bon état écologique (valeur minimum:14 pour cette masse d'eau) et les travaux de modernisation de la plupart des stations d'épuration ne semblent pas, pour l'instant,  améliorer la situation.

  Cette médiocrité de la qualité du cours d'eau mesurée en 2010, par l'indice végétal (I.B.D), montre que les diatomées évoluent dans le même sens que les invertébrés aquatiques. Peut-on se poser cette question: Est ce que le flux de nutriments ne viendrait pas aussi de l'agriculture, par l'intermédiaire du lessivage des sols, des nappes alluviales, et des restitutions des canaux de la basse-durance ??? Un suivi qualitatif des principaux canaux d'irrigation, des sources locales et des nappes alluviales, permettrait de lever le doute sur l'origine des nutriments.  

 

 

     Solutions envisagées pour atteindre le bon état écologique et chimique, dès 2015, pour la masse d'eau comprise entre le ruisseau le vallat de boulery et l'étang de berre.

 http://sierm.eaurmc.fr/geo-sdage/consultation-tableau.php?fiche=LP_16_10&typeFiche=SB&numMasseEau=FRDR127

 Fiche de synthèse de la masse d'eau:

http://sierm.eaurmc.fr/geo-sdage/synthese-fiches.php?codeFiche=LP_16_10&typeFiche=SB

 

compteur gratuit
   

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog