Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #écologie des cours d'eau
  FotoSketcher---Capt_120612_193930_001.jpg
 
LA QUALITE DU COURS D'EAU :
Masse d'eau : Hydroécorégion méditerranéenne - type très petit
 
Capt 120419 164247 001   L'Huveaune, fleuve côtier de 48 km, prend sa source dans le Var, sur le versant nord du massif de la Sainte Beaume, au vallon de la Castelette à 590m d'altitude. L’eau de pluie ruisselant sur le sol calcaire dissout la roche en s’infiltrant au niveau des diaclases et des failles, déposant dans de vastes salles, de l'argile résiduelle propice par la suite, à l’installation des végétaux.
 Les sécrétions acides végétales et  le gaz carbonique (CO2),, se combinent à l'eau pour former de l'acide carbonique: HCO3- qui acidifie le milieu aquatique et qui accélère la dissolution de la roche calcaire en contribuant au creusement de ces cavités et à la formation d'un cirque, par éboulements et écroulements de ces grottes. Les particules les plus fines sont entraînées, vers l'aval, par le flux hydraulique.
        Au contact de l'air, au niveau des résurgences des sources, la réaction chimique se déclenche en sens inverse à partir d'une eau très minéralisée et provoque au fil de l'eau le dégazage du CO2 et la précipitation du carbonate de calcium (CaCO3), grâce à la présence de cyanobactéries. A partir de ce cheminement, la rivière va traverser une zone boisée, particulièrement dense et sauvage, où vont se succéder des vasques ou des gours, en forme de bénitiers blanchâtres formés par le dépôt de cet élément chimique minéralisé, qui recouvre par endroits, bois morts, feuilles, blocs, cailloux, plus ou moins encroûtés . Les reflets bleu-vert et turquoise opalescents de l'eau, qui s'écoule lentement sur ces concrétions, sont dûs à la présence de colonies gélatineuses d'algues bleues, la plus ancienne forme de vie apparue sur terre , capable de transformer l'énergie lumineuse en énergie chimique. Ces bactéries, car ce sont bien des bactéries, contenant un pigment bleu-verdâtre, la phycocyanine contribuent à rendre féerique le lit mineur de l’huveaune, et à le recouvrir de calcaire blanc (travertin).
   

          La formation de carbonate de calcium, l'encroûtement, la fossilisation des éléments organiques ( feuilles, branchages ) et le colmatage des supports minéraux ( blocs, cailloux, limons ) ont une incidence sur l'interprétation des résultats de la qualité hydrobiologique du point de prélèvement situé à l'aval des sources. Ce point de prélèvement du réseau de contrôle opérationnel: huveaune à auriol RCO 06198550   se situe en dessous de 2 communes:

 - Nans les pins: le rejet de la station d'épuration s'effectue dans le cauron, ruisseau situé sur un autre bassin versant que celui de l'huveaune.

http://sierm.eaurmc.fr/rejets-collectivites/infos-gales-step.php?station=060983087002&dept=83&nomStation=STATION%20D'EPURATION%20DE%20NANS%20LES%20PINS .

- Saint Zacharie : Les effluents de la commune sont traités par la station d'épuration d'auriol, située plus à l'aval.

http://sierm.eaurmc.fr/rejets-collectivites/infos-gales-step.php?station=060913007002&dept=13&nomStation=STATION D'ÉPURATION DE AURIOL - VALLÉE DE L'HUVEAUNE 

http://assainissement.developpement-durable.gouv.fr/fiche.php?code=060913007002 

 

 

Capt 120613 193732 0012       

  Capt_120614_152802_001.jpg

 

 

      L'état écologique moyen n'est pas le reflet exact de la situation réelle .

- L'oxygénation du milieu est bonne entre 2008 et 2010.
- Les valeurs des nutriments (cortèges azotés et phosphorés) et les polluants spécifiques (en particulier les métaux) sont conformes à la limite infèrieure du bon état écologique, tel que le définit la directive cadre européenne sur l'eau.
- A l'exception de l'année 2009, où un fongicide de la famille des organostanniques (tributylétain cation) subit un dépassement de la dose acceptable, l'état chimique de l'eau retrouve un bon état en 2010.
"Les composés du butylétain: Les composés du butylétain regroupent le tributylétain cation, le dibutylétain cation et le monobutylétain cation. La dangerosité de ces composés est différente selon leur degré de substitution.

Le plus connu et le plus toxique pour le milieu aquatique est de loin le tributylétain cation (TBT). Il est classé substance dangereuse prioritaire (DCE). Sa norme de qualité est de 0.0002 μg/L. Son utilisation est interdite, et pourtant, on le retrouve dans les analyses effectuées en 2009 ? Entre 2006 et 2010, il déclassait le ruisseau de luynes à l'aval de gardanne.

http://rsde.ineris.fr/fiches/fiche_Tributyletain.pdf

 

 - Les résultats des indicateurs biologiques végétaux ( indice biologique diatomées: IBD )  sont très bons et le classement en état écologique moyen est le fait des notes fournies par les indicateurs biologiques animaux tels que la recherche des macro-invertébrés aquatiques ( Indice Biologique Général Normalisé, dans le cadre de la directive européenne ). Pour que cet indice soit représentatif de l'ensemble de la qualité du cours d'eau, il faut que toutes les conditions, in situ, définies par la norme soient réunies. Nous rappelons ci-dessous la méthodologie pour la récolte des invertébrés.

      
   Protocole de prélèvement des macro- invertébrés - I.B.G.N DCE.        

         

Les macro-invertébrés sont échantillonnés au moyen d’un filet de type Surber (surface de 1/20e de m², 0,5 mm de vide de maille) ou au filet troubleau* en fonction de l’accessibilité des substrats et de l'aval vers l'amont de la station, comme pour l'I.B.G.N :

  • le protocole de terrain : 12 échantillons sont prélevés: huit sur habitats dominants et quatre sur habitats marginaux, Douze habitats (c’est-à-dire des couples substrat/vitesse) sont échantillonnés au cours de trois phases de quatre prélèvements, selon des règles précises (cf. norme XP T 90-333) :
    • la première phase consiste en l’échantillonnage des habitats dominants, c’est-à-dire les habitats qui représentent au moins 5 % de la superficie totale de la station. Les quatre prélèvements de la phase 1 se font selon leur "capacité biogène".
    • la phase 2 consiste en l’échantillonnage des habitats dominants, c’est-à-dire les habitats qui représentent au moins 5 % de la superficie totale de la station, les quatre prélèvements de la phase 3 sont réalisés au prorata de la surface relative occupée par les différents substrats dominants, ils complètent les prélèvements de la phase 1.
    • la phase 3 consiste à échantillonner les habitats dont le substrat représente moins de 5 % de la superficie totale de la station. Quatre de ces habitats dit « marginaux » seront prélevés selon leur capacité biogène (les plus biogènes sont échantillonnés en premier).
    Capt_120615_171058_001.jpg                                          Huveaune: Supports ou habitats influencés par le dépôt 
     
  D'une manière générale les paramètres chimiques, les indices animaux et végétaux, sont fiables et les résultats évoluent dans le même sens, favorablement ou non. Dans le cas présent, un des indices donne des indications sensiblement différentes, à cause d'un phénomène chimique qui modifie les conditions habituelles de prélèvement. La fossilisation de nombreux supports est un frein à l'installation d'une macro-faune, qui ne retrouve plus l'habitat qui lui est favorable. J'ai prélévé de nombreuses fois sur ces sites, où il est impossible de soulever des blocs, des pierres. Le lit mineur sur lequel l'on fait des investigations est une vaste dalle, où tout est figé dans la masse.  

compteur gratuit
   

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog