Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des centaines de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique
   

 Le liquin, médium légèrement brillant à usages multiples et qui  augmente la fluidité et la transparence du blanc auquel il est ajouté, est déposé sur la toile à l'emplacement du soleil couchant.  

Autour du halo du soleil, passer au pinceau le mélange précédent, auquel on aura additionné un peu de bleu céruléum.

Ajouter un peu plus de bleu céruléum au mélange et peindre le reste du ciel.

Assombrir les 2 extrémités supérieures du tableau, en ajoutant du bleu de prusse.
 Délimiter l'horizon avec du jaune de naples.
 Les nuages: mélanger bleu de prusse, bleu céruléum, noir et jaune de naples.
Faire ressortir en éclaircissant le bord des nuages en utilisant la tranche du pinceau plat.
Brosser légèrement la zone peinte pour fondre entre-elles les couleurs.
 Ajouter un peu de noir pour assombrir certaines parties des nuages.
Le jaune de naples de l'horizon se reflète dans l'eau.
Pour assombrir la mer ajouter un mélange de bleu de prusse, de bleu céruléum et de noir. Puis un peu plus de noir pour rendre plus foncé l'intérieur de la vague déferlante (contre-jour), la couleur de la partie inférieure de la vague en formation est fondue dans l'ensemble,  la partie supérieure est laissée tel quel. Les reflets sur la mer, des rayons du soleil couchant, sont représentés. 

compteur gratuit
   

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog