Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle
DSC02133.JPG
 
Capt 120413 172049 001
 Le fond humidifié:  C'est le mélange terre de sienne brûlée ou brun van dyck associé par endroits à du violet qui vient créer le contraste avec le bouquet de roses.
Les roses: L'association très diluée de deux rouges ( vermillon et carmin ) ou (quinacridone magenta et rouge de cadmium ) constitue la base de peinture colorée qui sera déposée, avec un pinceau pointu aux poils souples, sur la fleur située à gauche de la composition. La proportion de rouge augmentera et l'ajout de violet ou de pourpre se fera dans un premier lavis, lorsqu'il faudra donner un peu plus de volume à la fleur par le jeu des lumières et assombrir l'intérieur des pétales.
La seconde rose blanche aura un fond de pétale peint avec les deux variétés de jaune de cadmium, une pointe du mélange rouge de la précédente rose et les bleus de céruléum et outremer. Comme pour la  fleur rose, le mélange sera très dilué. Pour les autres pétales, on associera à la première teinte un peu plus de jaune cadmium, de rouge carmin ou de quinacridone magenta, et de bleu outremer. Le bleu céruléum se juxtaposera, par endroits, par petites touches, au bleu outremer associé aux terres de sienne, pour assombrir les parties non exposées à la lumière.
Lorsque la rose rouge aura séchée sur le papier, on affinera les zones sombres avec le rouge carmin ou le rouge magenta de quinacridone pour séparer les pétales avec le pinceau souple (suivre le cheminement et le processus visuel décrit par la vidéo). La tonalité de ce nouveau rouge plus sombre crée le contraste au coeur de la rose.
  
Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog