Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #aquarelle, #huile, #pastel, #pastel et fusain, #nature morte

 

Dessin et peinture - vodéo 3142 : Peindre une citrouille ? - nature morte.

 

6c4319a0.png

 

Dessin et peinture - vodéo 3142 : Peindre une citrouille ? - nature morte.

 
- Papier arches grain fin
- Plaque de plexiglas
- Aquarelle jaune indien
- Aquarelle terre de sienne brulée
- Aquarelle orange
- Aquarelle bleu outremer
- Aquarelle garance brune
- Aquarelle violet dioxazine
- Aquarelle green gold
- Aquarelle indigo
- Aquarelle vert olive
- Spalter en poil naturel
- Différents types de pinceaux

 

 Je mouille ma feuille pour travailler sur une plaque de plexiglas qui va maintenir l’humidité du papier, sans avoir besoin de le fixer, parce qu’il va tenir en place, lorsqu'il sera mouillé au verso.

 On mouille généreusement son papier avec un pinceau en poil naturel qui retient l’eau (petit gris).

 On croise les coups de pinceau, pour être sûr de bien mouiller partout (les bords et les coins). On commence par l’arrière, comme cela on peut poser son papier sur la plaque.

Je vais maintenant mouiller la partie recto du dessin. On évite d’appuyer trop fort pour ne pas abimer le grain du papier. Alors un petit rappel quand on fait un dessin sur son papier aquarelle et qu’on mouille, on ne peut plus enlever les traits de dessin au graphique. Si vous voulez les estomper, il faut le faire avant, avec une gomme mie de pain ou alors ne pas appuyer trop fort. Avec une gomme mie de pain, je rappelle qu’on enlève l’excès de graphite sur le papier.

On va évacuer l’excédent d’eau. On regarde à la lumière, pour voir si l'on a mouillé partout. Donc mon papier est mouillé, mais pas trop et je vais pouvoir y travailler et amener les couleurs claires de la citrouille.

Attendre un peu si le papier est trop mouillé pour éviter que la peinture ne se diffuse hors des limites qu’on veut lui imposer.

Lorsque le papier n’est plus brillant, on commence à poser le jaune indien qui va se répartir sur les zones humidifiées du papier.

  Le pigment sera dilué, on jouera, par la suite, sur l’ombre et la lumière de la citrouille.

 

 

Le jaune va peut-être diffuse dans la partie "feuillage", cela a peu d'importance, car le vert est la combinaison du bleu et du jaune. J’ai donc une base de jaune indien que je vais rehausser, étape par étape, avec de la terre de sienne brûlée pour créer le volume des quartiers de citrouille.

On pose les couleurs de la verdure et de la végétation, en commençant par "le green gold" ou vert doré, puisque c’est la couleur la plus claire qui interviendra dans le feuillage.

Peindre la feuille en vert clair me permettra d’ouvrir des blancs et de suggérer les nervures. Utiliser le vert olive pour le fond.

 Il faut laisser le temps aux couleurs de sécher, pour pouvoir se donner ensuite à la réalisation plus approfondie.

Lorsque le papier est à peu près sec, mais pas tout à fait, pour permettre de travailler et d'entrevoir la suite. Je fixe ma feuille avec un papier adhésif pour éviter qu'elle ne gondole trop.

Il faut maintenant ajouter des contrastes, pour que la citrouille apparaisse en 3D, en travaillant les zones d'ombre.

 Le papier étant pratiquement sec, on estompe le jaune indien et la terre de Sienne brûlée.

 

https://www.coursbeauxarts.fr/module/productdocument/showimage?id_document=766

 

Pour le feuillage, on reprend les mêmes couleurs: l’indigo avec le green gold. On va venir structurer tout ça, en respectant les ombres de certaines feuilles. Travailler en négatif, c’est poser une couleur plus claire de chaque côté d’une zone sombre, ou plus foncée pour faire jaillir la lumière.

On peut renforcer les parties sombres avec du violet dioxazine mêlé à de l’indigo pour rehausser les parties lumineuses de la citrouille et de la tige.

  La citrouille est entouré avec l’ombre violacée. On va la suggérer, posée dans le jardin sur de la paille.

 La fixation de la tige rainurée, sur le légume va rester dans des tons gris: du bleu mélangé avec de la terre de sienne.

Pour cette tige, On va travailler avec une couleur verte très diluée. j

Pour suggérer les vrilles de fixation de la plante, on va garder une grande liberté d' exécution, avec un pinceau "trainard", très effilé, en jouant sur l' alternance de teintes foncées et de teintes vert clair très diluées.

 

https://www.coursbeauxarts.fr/module/productdocument/showimage?id_document=767

 

 

Plus on avance dans l’aquarelle, plus on doit être intense dans les couleurs  et  ferme dans son geste.

 

Dessin et peinture - vodéo 3142 : Peindre une citrouille ? - nature morte.

 

Peindre une citrouille, par laurentsaintgermain

 

Dessin et peinture - vodéo 3142 : Peindre une citrouille ? - nature morte.

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #peintres

 

Dessin et peinture - vidéo 3135 : Les grands maîtres de la peinture: Vincent Van Gogh (1853-1890) - Toute L'Histoire.

 

 

 

Si vous souhaitez une biographie courte de Van Gogh, un récapitulatif de sa vie par dates clés pourra vous aider.

1853 : Naissance de Vincent Van Gogh le 30 mars à Groot-Zundert.

1869 : Vincent part travailler à la galerie Goupil à la Haye à l'âge de seize ans.

1873 : Vincent part travailler à la succursale de Londres et se passionne pour la peinture.

1877 : Vincent part à Amsterdam pour étudier la théologie.

1878 : Il suit des cours à l'école évangéliste de Bruxelles. Il souhaite devenir pasteur.

1881 : Vincent retourne travailler à la Haye et dessine, se met à l'aquarelle ...

1886 : Van Gogh arrive à Paris et rencontre Gauguin, Toulouse-Lautrec...

1888 : Vincent Van Gogh quitte paris pour aller vers le Sud de la France (Arles) . Gauguin le rejoint pour une courte période et suite à une dispute Vincent se coupe l'oreille

1889 : Vincent entre volontairement à l'asile.

1890 : Van Gogh retourne à Paris. Il tente de se suicider le 27 juillet et meurt le 29 juillet.

 

Biographie courte de Vincent van Gogh

Vincent van gogh est né le 30 mars 1853 dans le bourg de Groot-Zundert. Fils de pasteur, Vincent alla travailler à 16 ans à la galerie Goupil de la Haye où il se passionna pour la peinture.

En 1873 il alla travailler dans une succursale à Londres et se passionna pour la peinture. Après une déception amoureuse, il parti travailler à la succursale de Paris en 1874 et en 1875 il s'installa à Montmartre. Il fut licencié.

En 1877, Vincent alla à Londres pour faire des recherches mystiques, en effet il souhait devenir Pasteur comme son père et son grand-père.

En 1878, il suit des cours évangélistes.

En 1979, Van Gogh est évangéliste mais pas pour longtemps puisqu'il est licencié car il avait un trop gros esprit de sacrifices.

En 1880, Vincent dessine, et s'installe à Bruxelles près de van Rappard.

En 1881 il retour à la Haye et tombe amoureux, il a donc un amour pour Sien et un amour pour l'art.

Il quitte Sien en 1883 et continue ses recherches artistiques. Il part ensuite au Pays bas et trois mois plus tard il retourne à Nuenen où habite son père.

En 1885, le père de Van Gogh meurt et il alla en Belgique. Il se passionna pour l'art mais il ne vendait pas ses œuvres ! C'est son frère Théo qui lui envoyait de l'argent pour sa survie.

En 1886, il alla à Paris et découvrait l’école de Pont-Aven, Emile Bernard et Paul Gauguin ainsi que Toulouse-Lautrec.

En 1888, Vincent quitte Paris pour le Sud et son ami Gauguin le rejoint. Van Gogh se coupa l'oreille suite à une violente dispute.

En 1889, Vincent entra à l'asile pour se ressourcer et y réaliser de belles œuvres qu'il exposa en 1890.

Mais le 27 juillet il tente de se suicider. La balle ayant déviée, celui-ci mourut finalement 2 jours plus tard soit le 29 juillet.

 

Articles qui pourraient vous intéresser :

 

Dessin et peinture - vidéo 3135 : Les grands maîtres de la peinture: Vincent Van Gogh (1853-1890) - Toute L'Histoire.

Dessin et peinture - vidéo 3135 : Les grands maîtres de la peinture: Vincent Van Gogh (1853-1890) - Toute L'Histoire.

 

Vincent van Gogh, par laurentsaintgermain

Dessin et peinture - vidéo 3135 : Les grands maîtres de la peinture: Vincent Van Gogh (1853-1890) - Toute L'Histoire.

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #acrylique, #aquarelle, #huile, #pastel, #pastel dessin et fusain, #technique peinture

 

Dessin et peinture - vidéo 3134 : Tout savoir en peinture - aquarelle, pastel, huile, acrylique.

 

Points essentiels en peinture
Matériel,  Techniques
Les points essentiels à connaître sur la peinture!

Je ne sais pas si vous avez déjà vu l’émission “C’est pas sorcier” sur la peinture. Je la trouve vraiment très bien faite! Elle aborde quelques points essentiels à connaître sur la peinture lorsque l’on débute. Je vous laisse la visionner tranquillement. En dessous de la vidéo, j’ai noté l’emplacement des points clés pour ceux qui n’auraient pas le temps de regarder toute l’émission.

 

 

Jamy a transformé le camion en atelier d'artiste : il veut devenir peintre ! Pour aider son compagnon de route, Fred part à la rencontre de spécialistes qui nous dévoilent de petites choses essentielles sur les couleurs, les supports, les techniques de perspectives et les jeux de lumière... Pourquoi prépare-t-on les toiles ? Quels sont les pigments et les matériaux utilisés dans la fabrication de la peinture ? Quelles sont les différences entre l'aquarelle et la peinture à l'huile ? Comment peut-on donner un effet de profondeur et de relief à son tableau ?

En introduction, l’émission présente les différentes techniques pour dessiner et peindre (fusain, sanguine, aquarelle, huile, etc.) puis, balaye l’évolution de la peinture au cours des derniers siècles.

Après cela, Fred et Jamy entrent dans le cœur du sujet en expliquant tout sur :

  • les supports, notamment la fabrication d’une toile, à 2 min 31 sec dans la vidéo
  • la fabrication de la peinture à 5:46
  • l’aquarelle à 9:43
  • la peinture à l’huile, et notamment l’explication de la règle du “gras sur maigre” que j’ai déjà abordé dans l’article sur comment éviter que la peinture se craquelle au séchage : 11:23, puis à 17:35
  • l’acrylique à 17:02
  • les couleurs (primaires et secondaires, froides et chaudes, complémentarités et techniques) à 18:11
  • les règles de la perspective à 22:46

L’émission se termine au musée devant l’observation d’un tableau : “Le Sacre de Napoléon” de Jacques-Louis David.

 

Tout savoir sur la peinture, par laurentsaintgermain

 Les bases fondamentales de la peinture, par laurentsaintgermain

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #acrylique, #huile, #paysage

 

Dessin et peinture - vidéo 3139 : Comment créer l'harmonie des verts dans un paysage ? - huile ou acrylique.

 

L'une des couleurs les plus délicates à préparer dans une peinture de paysage est le vert, c'est celle qui cause le plus de problèmes aux artistes. Bien les associer, ils vous donneront de merveilleux effets vibrants, mais inversement, ils auront l'air acide et éloignés de la réalité.

Dans ce didacticiel de peinture, nous allons préparer des verts réalistes et naturels que vous pourrez utiliser dans une peinture de paysage. 

Bien que cette œuvre d'art soit peinte à l'huile, vous pouvez également utiliser des peintures acryliques.

Préparer ses propres verts

Il existe de nombreux verts vendus dans le commerce, par exemple le vert d'oxyde de chrome, le vert de Hooker, le viridian, le vert phtalo, le vert émeraude, la liste est longue. Avec autant de verts parmi lesquels, il faut choisir ? Personnellement, je prépare du vert,  avec le jaune et le bleu, car cela rend la couleur plus naturelle et plus susceptible d'être harmonieuse avec les autres couleurs de ma palette.

Cela dit, le seul vert du commerce, que j'utilise est le vert phtalo car il est idéal pour augmenter cette saturation . Je n'utilise jamais cette couleur seule, seulement pour ajouter à un mélange vert existant ou lorsque je peins la mer.

Rester simple

Une autre raison pour laquelle je mélange mes propres légumes verts est que j'utilise généralement une palette limitée et pour deux raisons. La première est que je trouve cela moins déroutant avec moins de couleurs sur ma palette et que cela m'aide à mieux comprendre la couleur. La deuxième raison est qu'avec moins de couleurs sur ma palette, mes mélanges de couleurs sont plus susceptibles de contenir des couleurs communes, ce qui signifie une peinture plus harmonieuse et cohérente.

Ajouter du rouge dans vos verts

Un dernier conseil que je peux recommander lors de la préparation de verts est d'arrondir le mélange en y ajoutant du rouge. Comme le rouge est l'opposé complémentaire du vert sur la roue chromatique, j'ai trouvé que mes mélanges verts semblaient plus naturels et harmonieux lorsque j'ajoutais un élément rouge dans le mélange. Très souvent, je vais compléter mon mélange vert avec une couleur qui contient du rouge comme l'orange de cadmium, le rouge cramoisi et / ou la terre de Sienne brûlée.

 

Dessin et peinture - vidéo 3139 : Comment créer l'harmonie des verts dans un paysage ? - huile ou acrylique.

monet-paysage_a_Giverny

Regarder un paysage pour un peintre, c’est toujours extraordinaire, cela démange nos doigts, d’instinct nous avons envie de capturer l’essence même du spectacle pour le reporter sur notre toile. Voici quelques conseils pour vous aider dans votre prochaine peinture de paysage.

Astuce n ° 1: Ne pas tout peindre

Vous n’êtes pas obligé d’inclure tout ce que vous voyez dans le paysage, n’hésitez pas à enlever des détails, ou des incongruités. (les antennes de télévision s’il y a une maison, un arbre qui déséquilibre l’œuvre, etc.) Soyez sélectif, ne prenez que les éléments forts qui caractérisent ce paysage en particulier. Utilisez le paysage comme une référence, pour vous fournir les informations dont vous avez besoin pour peindre les éléments, ne soyez pas asservi par ce que vous voyez.

Astuce n ° 2: Utilisez votre imagination

Si elle permet une composition solide, n’hésitez pas à réorganiser les éléments dans le paysage. Ou prendre des parties de paysages différents et de les réunir dans une même peinture. (Évidemment, cela ne s’applique pas si vous peignez une célèbre scène facilement identifiable, mais la majorité des peintures de paysage ne sont pas des scènes de cartes postales, mais plutôt l’ impression d’un paysage.)

Astuce n ° 3: Donner la préférence à la profondeur

Ne peignez pas l’ensemble du paysage sur un même plan : moins de détail pour le fond du paysage que pour le premier plan. Il est moins important là-bas et donne plus «autorité» au premier plan.
La différence dans le détail contribue également à attirer l’œil du spectateur sur l’objectif principal de la peinture de paysage.

Astuce n ° 2: Achetez des tubes de peintures vertes! ce n’est pas de la triche, mais ce n'est pas conseillé.

Vous n’êtes pas un «tricheur» si vous achetez des tubes de peintures vertes plutôt que de faire vos propres mélanges. L’un des principaux avantages de cette initiative est que vous avez toujours un accès instantané à des verts particuliers. Mais ne vous limitez pas, étendez votre gamme de vert en leur rajoutant du bleu ou du jaune.

Astuce n ° 5: Comment obtenir une gamme de verts

Pour citer Picasso : « Ils vont vous vendre des milliers de feuilles de vert Véronèse et de vert émeraude et vert de cadmium et de toute sorte de vert que vous voulez, mais ce vert particulier, jamais. » La variété et l’intensité des verts qui se produisent dans la nature sont tout à fait impressionnantes. Lors du mélange d’un vert, utilisez le fait que ce vert est soit à dominance bleue ou jaune comme point de départ pour déterminer les proportions de vos mélanges. (Mais rappelez-vous l’ombre de quelque chose de vert dans un paysage ne changent en fonction de l’heure du jour et ce qui était d’un vert bleuâtre, ce matin, peut-être d’un vert jaunâtre, ce soir.)

Plus vous jouerez sur les variations des mélanges bleus / jaunes, plus cela vous donnera de verts différents. Avec la pratique, il devient instinctif de mélanger les nuances de vert que vous recherchez.
Expérimentez également le mélange avec deux bleus et deux jaunes pour faire vos verts.

Astuce n ° 6: Comment faire des verts Gris et verts kakis

Mélangez un peu de noir avec des jaunes différents et vous verrez que vous produirez une gamme de Vert gris et les verts kaki. (N’oubliez pas d’ajouter du noir au jaune, et non jaune au noir, vous devez mélanger un peu de peinture noire pour assombrir une couleur jaune, mais vous faudrez une grande quantité de peinture jaune pour éclaircir un noir.)

claude-monet-mohnblumen-07057

Astuce n ° 7: Répétez-vous !

N’hésitez pas de faire comme Claude Monet, peignez le même paysage dans différentes lumières, différentes saisons ou différentes humeurs.
Vous ne vous ennuierez pas avec cette scène, mais vous commencez à voir plus de choses. Vous allez vous perfectionner, je me rappelle qu’à mes débuts, j’avais peint et repeint des centaines de fois un vase iranien que j’avais acheté en Salle des ventes. Et encore aujourd’hui, je suis surprise de l’évolution de ma peinture à cette époque. (j’avais daté mes dessins)
Par exemple, la façon dont l’ombre d’un arbre tourne autour de lui toute la journée, et comment la lumière du soleil de midi plus dure que celle du lever et du coucher du soleil.

Le vert, par laurentsaintgermain

Dessin et peinture - vidéo 3139 : Comment créer l'harmonie des verts dans un paysage ? - huile ou acrylique.

paysage acrylique

Comment peindre un paysage d'été sans être inondé de vert ?

Voilà un problème souvent rencontré par les peintres en herbe

pour ne pas dire en herbe verte.

palette de couleurs

Pour la réalisation de ce tableau j'ai utilisé des couleurs

acryliques suivantes : Blanc de Titane, Jaune Cadmium clair, rouge brillant, ocre jaune, Terre d'ombre brûlée, Bleu Phtalo, Bleu Outremer

et Violet Cobalt foncé.

Une série de pinceaux Raphaël plat, rond et Filbert, une brosse en soie de porc et un pinceau traînard. Une spatule pour faire les mélanges,

une palette humide et une toile cartonnée 10 x 12 po. (F4).

installation

Installé confortablement, la photo est à proximité de la toile,

afin de l'observer souvent et la comparer à la toile.

couleur de fond

Afin de limiter la dominance des verts, j'applique sur la toile,

une couleur de fond contenant la couleur complémentaire,

soit le rouge. Ici, je fais un rose avec du blanc et du violet.

Ma toile a déjà une base de gris bleuté.

couleur dominante

Le fond est terminé et bien sec. Cette dominante rosée apportera

un équilibre visuel avec les verts du paysage

et le rendra plus agréable.

bleu outremer

Je dilue du bleu outremer avec beaucoup d'eau pour obtenir

une peinture à la consistance de l'encre.

Le bleu outremer est légèrement violacé et moins verdâtre

que le bleu phtalo. Encore une précaution pour s'éloigner du vert.

dessin

Je positionne les principaux éléments en traçant les grandes lignes.

Il n'est pas question de mettre des détails, mais bien de situer

l'emplacement des parties importantes du tableau.

Cette opération ne doit durer qu'une minute ou deux.

faire le dessin

Voilà le dessin terminé. C'est très sommaire et ça suffit largement.

faire son noir

Avec du bleu outremer et du terre d'ombre brûlée, je fais un noir,  plutôt brunâtre que bleuté. Encore une fois, pour m'éloigner du vert.

le lavis

J'applique cette couleur très grossièrement, sans faire de détail

et en frottant vigoureusement la toile avec une brosse en soie de porc.

faire les foncés

Je couvre toutes les parties qui me paraissent les plus foncées sur la photo.

mauve clair

Je prépare un mélange très clair avec du blanc de Titane, un peu de violet

et un peu de bleu outremer.

peindre le ciel

J'applique cette couleur avec le pinceau Filbert Raphaël assez petit.

Je donne des touches irrégulières et dans tous les sens.

Je laisse apparaître la couleur du fond de temps en temps.

la clarté du feuillage

Je prépare un mélange très clair avec du blanc, du jaune

et une toute petite quantité de bleu phtalo pour obtenir

un vert tirant sur le jaune et très clair.

en petites touches

J'applique cette couleur aux endroits les plus clairs de la photo.

Cette opération peut paraître anodine, mais elle est très importante car,

non seulement elle me permet de définir les zones qui représenteront

la lumière dans le tableau, mais en plus, elle me permet d'évaluer

et de juger de la puissance du contraste entre les valeurs

les plus claires et les plus foncées qu'on a mises plus tôt.

ne pas faire de détail

J'applique cette couleur généreusement, toujours sans faire de détail

et sans chercher à représenter la texture du feuillage.

À partir de maintenant, je préserverai ces tons clairs en faisant

bien attention de ne pas trop les recouvrir de teintes trop foncées.

faire ses verts

Avec le blanc, le jaune cadmium clair, l'ocre jaune, le bleu outremer

et le bleu phtalo, je crée, sur la palette, des gammes

de tons dégradés allant d'une couleur vers l'autre.

Ainsi, je peux créer plusieurs verts, certains saturés,

et d'autres plus atténués, tirant vers le gris ou le kaki.

faire le feuillage

J'applique ces différents verts par de grands coups de pinceau,

en allant des tons les plus foncés vers les plus clairs.

varier les touches

Au fur et à mesure que je pose ces couleurs, je varie les verts,

je varie les coups de pinceau et en superposant le tout, j'obtiens,

petit à petit, la texture du feuillage, qui se crée d'elle même.

J'intercale quelques coups de pinceaux fins avec du noir

pour suggérer les branches et troncs fins des arbres.

des verts bleutés

Avec du blanc, du bleu phtalo et un peu de jaune, je crée des tons

de verts plus bleutés pour représenter les feuillages de l'avant plan

dans les ombres.

les ombres

J'applique cette couleur avec le pinceau Filbert, par petites touches

individuelles, horizontales et de grosseurs variées pour obtenir

des feuilles irrégulières.
Dans la représentation de la nature, la difficulté réside

dans l'irrégularité des coups de pinceau. Si on n'y fait pas suffisamment attention, nos touches vont devenir régulières et bien rangées

sur la toile, beaucoup trop pour représenter la nature.

la variété du feuillage

Je continue à ajouter des touches de verts avec les mélanges préparés précédemment pour rendre le feuillage plus complexe.

À force d'ajouter des touches, leur nombre augmente

et le feuillage devient plus réel. Faites toujours attention

à bien préserver les zones foncées et claires avec leurs contrastes.

des couleurs chaudes

Je prépare un nouveau mélange avec la couleur du ciel et

du rouge brillant pour obtenir un mauve plus brunâtre, plus chaud.

le tronc d"arbre

J'applique cette couleur sur le tronc du grand arbre et sur le chemin.

Cette couleur contraste encore plus avec les verts et nous apporte

encore plus d'équilibre dans notre harmonie colorée.

le chemin

Je complète le tronc et le chemin avec des gris bleutés, des bruns

et le mélange rougeâtre. Je pose des touches courtes et fines

sur le tronc pour créer l'écorce et sa lumière, et des touches horizontales

pour le chemin.

utiliser le trainard

Je fais du noir avec du bleu outremer et du terre d'ombre brûlée,

que je dilue avec un peu d'eau pour le rendre plus fluide.
Je charge bien le traînard de cette couleur en le faisant

tourner sur la palette.

les branches

Je trace les branches fines et les troncs fins de la partie droite du tableau.

peindre les détails

J'ajoute aussi les branches fines du grand arbre.

faire les finitions

Je fais encore quelques retouches pour améliorer les taches

du ciel qu'on aperçoit à travers les feuillages.

J'ajuste encore un peu les contrastes et les couleurs,

en ajoutant quelques touches un peu plus ocres

dans les feuillages de valeur moyenne.

Je suggère encore quelques détails.

vérifier et signer

Je fais les dernières vérifications et je signe la toile,

avec une couleur qui m'a servi dans le tableau.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Divers, #dessin animé, #livres

 

Les aventures de TINTIN : "les Cigares du pharaon", "Le Lotus bleu", "Les 7 boules de cristal" et le "Temple du soleil" - audio et BD.

 

Tendez l’oreille, écoutez , lisez et téléchargez "Les aventures de Tintin" sur franceculture.fr, abonnez-vous à notre podcast spécial avec "Les Cigares du pharaon", "Le Lotus bleu", "Les 7 boules de cristal" et le "Temple du soleil".

Pour les 90 ans de Tintin, France Culture propose 3 aventures à écouter et un podcast exceptionnel 

Pour les 90 ans de Tintin, France Culture propose 3 aventures à écouter et un podcast exceptionnel Crédits : Hergé-Moulinsart 2018

Quatre albums pour enchanter petits et grands, avec des versions de Tintin signées France Culture, avec la Comédie-Française et l'Orchestre national de de France. France Culture vous propose de retrouver l'adaptation audio de quatre albums :  Les Cigares du Pharaon, Le Lotus bleu, Les 7 Boules de cristal et le Temple du soleil. Ces séries, à écouter sur franceculture.fr ou avec notre podcast spécial (voir plus bas) "Les Aventures de Tintin" sont le fruit de la coopération  de France Culture, la Comédie-Française et Moulinsart et avec la participation de l'Orchestre national de France.

À ÉCOUTER AUSSI
 
21 min
 
EN VIDEO:
 
Afficher l'image d'origine
 
 
 

À ÉCOUTER AUSSI

24 min
 

À ÉCOUTER AUSSI

24 min
 
En vidéo:
 
Afficher l'image d'origine 

À ÉCOUTER AUSSI

24 min
 
en vidéo:
 
 Afficher l'image d'origine
 

Abonnez-vous au podcast spécial Tintin

Téléchargez l'intégralité de ces quatre séries pour les écouter quand vous le désirez, grâce à notre podcast spécial "Les Aventures de Tintin". 

-sur l'application Radio France (section "enfants")
-sur iTunes (téléphone Apple)
-par RSS (pour téléphones Android et autres logiciels)

France Culture partenaire de la nouvelle revue "Tintin, c’est l’aventure"

Pour rêver, s’évader et découvrir le monde d'aujourd’hui, explorez, avec Tintin et GEO, le XXIè siècle en reportages et en images. 

UN 4e NUMÉRO SPÉCIAL AMÉRIQUE !
En 1931, Hergé emmène son personnage fétiche dans un périple américain. Tintin y découvre un pays au capitalisme échevelé, où les Indiens sont chassés de leurs terres comme des malpropres, et les bœufs transformés vivants en saucisses sur les chaînes de production fordistes... Un pays où l’appât du gain écrase toutes les valeurs morales. Tout aussi corrosif que Tintin au pays des Soviets, Tintin en Amérique dresse donc un portrait au vitriol du pays de l’Oncle Sam.
NICOLAS VANIER_CATEL _et BOCQUET, et bien d’autres explorateurs, journalistes et illustrateurs ont rejoint l’aventure de ce quatrième numéro, à la (re)découverte de cette Amérique d’HERGÉ tout en contrastes et en contradictions.

 

Les aventures de TINTIN : "les Cigares du pharaon", "Le Lotus bleu", "Les 7 boules de cristal" et le "Temple du soleil" - audio et BD.

 Afficher l'image d'origine

Tintin et Milou, par l'équipe livres audio, pdf et musique relaxante

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #technique peinture, #aquarelle, #acrylique, #huile, #pastel

 

 

Dessin et peinture - vidéo 3138 : Comment réussir les ombres et la lumière 2/2 (cerise et tuto) ? - aquarelle, pastel, huile et acrylique.

 

 


 

 

Dessin et peinture - vidéo 3138 : Comment réussir les ombres et la lumière 2/2 (cerise et tuto) ? - aquarelle, pastel, huile et acrylique.

 

Dessin et peinture - vidéo 3138 : Comment réussir les ombres et la lumière 2/2 (cerise et tuto) ? - aquarelle, huile et acrylique.

Dessin et peinture - vidéo 3138 : Comment réussir les ombres et la lumière 2/2 (cerise et tuto) ? - aquarelle, huile et acrylique.

 

Dessin et peinture - vidéo 3138 : Comment réussir les ombres et la lumière 2/2 (cerise et tuto) ? - aquarelle, huile et acrylique.

 

Une petite vidéo pour bien comprendre les ombres et lumières en dessin sur ce pastel qui représente une pomme.

Dessin et peinture - vidéo 3138 : Comment réussir les ombres et la lumière 2/2 (cerise et tuto) ? - aquarelle, huile et acrylique.

 

Dessin et peinture - vidéo 3138 : Comment réussir les ombres et la lumière 2/2 (cerise et tuto) ? - aquarelle, pastel, huile et acrylique.

Dessin et peinture - vidéo 3138 : Comment réussir les ombres et la lumière 2/2 (cerise et tuto) ? - aquarelle, pastel, huile et acrylique.

Dessin et peinture - vidéo 3138 : Comment réussir les ombres et la lumière 2/2 (cerise et tuto) ? - aquarelle, pastel, huile et acrylique.

Dessin et peinture - vidéo 3138 : Comment réussir les ombres et la lumière 2/2 (cerise et tuto) ? - aquarelle, pastel, huile et acrylique.

Dessin et peinture - vidéo 3138 : Comment réussir les ombres et la lumière 2/2 (cerise et tuto) ? - aquarelle, pastel, huile et acrylique.

 

Peindre les ombres, la lumière, les volumes. par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #aquarelle, #huile, #techniques peinture

 

 

Dessin et peinture - vidéo 3137 : Comment réussir les ombres et la lumière 1/2 ( la cerise) ? - aquarelle, huile et acrylique.

 

 

 

 

 

Réussir ses ombres à l’aquarelle - Pas à pas, avec une cerise.  

Aujourd’hui je vous propose de nous arrêter sur la création des ombres. C’est en effet « le principal matériau qui crée les images avec son antinomie, la lumière » (Henri Alekan – Des lumières et des ombres).  Dans un tableau, les ombres ont plusieurs fonctions: elles donnent la volumétrie d’un objet, elles renseignent sur l’orientation de la source de lumière, elles suggèrent la masse d’un objet en le posant sur une surface et pour terminer elles participent au même titre que la lumière à l’atmosphère générale et à la construction de l’œuvre, on parle alors de « lumière figurée ».

Pour ce premier pas à pas sur les ombres, j’ai choisi de travailler un sujet simple mais très lumineux, la cerise! Par définition, l’ombre donne une sensation de froid donc d’une dominante bleutée mais elle s’enrichit de la composition tonale de l’objet en l’occurrence du rouge, pour la cerise, qui vient la réchauffer.

Etape n°1 – Dans l’humide, jaune de Naples, je garde 2 rehauts de blanc.

 

pas à pas aquarelle watercolor astuce ombre

 

Etape n°2 – J’ajoute de l’orange et une teinte corail orange.

pas à pas aquarelle watercolor astuce ombre étape 2

 

Etape n°3 – Dans la partie inférieure, j’ajoute du rose opéra.

pas à pas aquarelle watercolor astuce ombre étape 3

 

Etape n°4 – J’ajoute du rouge winsor.

pas à pas aquarelle watercolor astuce ombre étape 4

 

Etape n°5 – J’ajoute du cramoisi d’alizarine ou rouge cramoisi.

pas à pas aquarelle watercolor astuce ombre étape 5

pas à pas aquarelle watercolor astuce ombre étape 6

 

Etape n°6 –  A l’aide d’un Or vert et d’un sépia, je viens créer la queue de la cerise.

pas à pas aquarelle watercolor astuce ombre étape 7

 

Etape n°7 – Nous voici dans le vif du sujet. L’objectif est de faire fusionner le corps de la cerise et son ombre. Pour cela il faut impérativement peindre dans l’humide! En d’autres termes, vous ne devez pas attendre que le corps de la cerise soit sec, pour commencer à traiter l’ombre. j’emploie, pour réaliser cette ombre, du bleu outremer et un cramoisi alizarine auquel j'ajoute une touche de rose opéra.

pas à pas aquarelle watercolor astuce ombre étape 8

 

Etape n°9 –  Je viens rehausser l’ombre à la base et à la pointe pour renforcer le corps de la cerise.

pas à pas aquarelle watercolor astuce ombre étape 10

 

Etape n°8 – Après séchage, à l’aide d’un cramoisi d’alizarine, je crée l’ombre sur la queue de la cerise. (un petit coup de sèche cheveux à bonne distance peut réduire le temps d’attente…)

pas à pas aquarelle watercolor astuce ombre étape finale

Cette première approche concernant les ombres est terminée, n’hésitez pas à appliquer cette méthode sur vos peintures.

Bonne semaine à tous.

 

Peindre les ombres, la lumière, les volumes. par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #techniques peinture

 

 

Dessin et peinture - vidéo 3136 : Comment expérimenter avec de l'encre acrylique et du médium de granulation ?

 

 

Cette semaine je vous propose une autre expérimentation, mais cette fois-ci je retourne à mon papier aquarelle préféré et je teste de l’encre acrylique et du médium de granulation.

 

 

Cela fait quelques temps que je souhaitais utiliser de l’encre acrylique mélangé à l’aquarelle. Pourquoi ? Eh bien je ne sais pas trop ! Je veux surtout savoir si ce sont deux médiums qui fonctionnent ensemble et je veux aussi pouvoir profiter de l’intensité des encres acryliques avec l’aquarelle. Le deuxième produit intéressant ici : le médium de granulation. Est-ce que cela fonctionne sur l’encre acrylique, quel va être l’impact réel sur l’aquarelle…

Expérimenter avec de l’encre et du médium de granulation en vidéo

 

 

Expérimenter avec de l'encre acrylique et médium de granulation - VERSION FRANÇAISE
 
 

Matériel utilisé :
Pinceaux : Escoda aquario nº18, Raphaël Kaerell nº12.
Papier : Arches grain torchon.
Couleurs : Bleu outremer (Daniel Smith), Azur de cobalt (Schmincke), Laque de garance rose (Sennelier), Ochre jaune (Daniel Smith), Terre de sienne brûlée (Daniel Smith).
Autres : Liquitex encre acrylique Gris feutré. Blanc opaque Schmincke. Médium de granulation Winsor & Newton.

 

Version anglaise
 

 

 

Et voici l’aquarelle terminée :

 

 

Peindre à l'encre acrylique, par laurentsaintgermain

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #peinture abstraite

 

Dessin et peinture - vidéo 3135 : Comment réaliser une peinture abstraite, à partir d'une simple idée ? - acrylique ou huile.

 

 

 

Dans cette vidéo, je réalise une peinture abstraite à partir d'une simple idée que j'ai griffonnée sur une feuille de dessin.

La toile mesure 80x80cm

 

Vidéos peintures abstraites, par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #aquarelle, #huile, #pastel et fusain, #techniques peinture, #paysage

 

 

3134 Comment peindre des arbres ? - technique: aquarelle, huile, acrylique, pastel.

 

 

 

Dans ce cours de peinture en vidéo, on assiste à la démonstration d’une technique rapide et facile pour peindre les verts du feuillage des arbres plus réalistes dans vos paysages. Cette astuce s’applique aussi bien à la peinture à l’huile, qu’à la peinture acrylique et même à la peinture au couteau. 

 

Peindre les arbres en vidéo, par laurentsaintgermain

Résultat de recherche d'images pour "gif arbre qui pousse"

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog