Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

marine

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #marine

 

 

 

Dessin et peinture - vidéo 2744 : Comment peindre une déferlante s'écrasant sur un rocher ? 1/3  - peinture à l'huile ou à l'acrylique..

 

  

      

 

 

Dessin et peinture - vidéo 2745 : Comment peindre une déferlante s'écrasant sur un rocher ? 2/3  - peinture à l'huile ou à l'acrylique..

 

Ce paysage marin se réalise avec un couteau de peintre, mais aussi avec une brosse plate et des brosses rondes, à poils plus ou moins durs. Bien nettoyer les pinceaux, avant les préparations des mélanges, pour éviter de souiller les teintes de la composition.

Le ciel en arrière plan est peint avec un mélange de blanc de titane, de bleu de cobalt, de bleu outremer et d'une pointe de rouge cramoisi.

L'écume, éclairée par la lumière du soleil est un mélange de blanc de titane et d'une pointe de jaune de cadmium clair.

 Le ciel, plus foncé,  au dessus des rochers et de l'écume est composé du mélange ciel+ bleu de cobalt + bleu outremer + pointe de rouge cramoisi.

Le vert foncé ou sap green ou vert de hooker, est associé à la terre de Sienne brûlée et au bleu outremer pour réaliser la partie la plus ombrée de l'écume.

La terre de Sienne brûlée et le bleu outremer sont associés pour composer  la teinte sombre du rocher. 

Les zones de la roche, éclairées par la lumière du soleil, sont des alternances de bleu du ciel, de couleurs vertes, entrecoupées de failles plus sombres.

La vague qui se fracasse sur le rocher est le reflet de la couleur du ciel. L'intensité de la couleur varie selon son exposition à l'ombre ou à la lumière.

Pour le morceau de plage, on ajoute de l'ocre jaune à la couleur du rocher.

Les détails (écume, failles du rocher, ressac sur la plage, etc...) sont peints avec un pinceau fin effilé, en utilisant les couleurs appropriées.

L'écume est représentée sur la toile ( pour produire des gouttelettes d'eau, en tapotant avec une vieille brosse usagée ), par un mélange de blanc de titane et de jaune de cadmium clair, pour la partie lumineuse, et par un bleu clair, plus soutenu, pour les parties ombrées.

L'ombre portée du rocher sur le sable est peinte avec la couleur d'origine: bleu + terre de Sienne brûlée.

Les couleurs qui composent l'eau sont estompées avec un pinceau rond à poils souples.

 

Peindre les vagues l'océan, par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #Divers, #huile, #marine

 

 

Dessin et peinture - vidéo 2744 : Comment peindre une déferlante s'écrasant sur un rocher ? 1/3  - peinture à l'huile ou à l'acrylique..

 

  

    

 

 

Dessin et peinture - vidéo 2745 : Comment peindre une déferlante s'écrasant sur un rocher ? 2/3  - peinture à l'huile ou à l'acrylique..

 

Ce paysage marin se réalise avec un couteau de peintre, mais aussi avec une brosse plate et des brosses rondes, à poils plus ou moins durs. Bien nettoyer les pinceaux, avant les préparations des mélanges, pour éviter de souiller les teintes de la composition.

Le ciel en arrière plan est peint avec un mélange de blanc de titane, de bleu de cobalt, de bleu outremer et d'une pointe de rouge cramoisi.

L'écume, éclairée par la lumière du soleil est un mélange de blanc de titane et d'une pointe de jaune de cadmium clair.

 Le ciel, plus foncé,  au dessus des rochers et de l'écume est composé du mélange ciel+ bleu de cobalt + bleu outremer + pointe de rouge cramoisi.

Le vert foncé ou sap green ou vert de hooker, est associé à la terre de Sienne brûlée et au bleu outremer pour réaliser la partie la plus ombrée de l'écume.

La terre de Sienne brûlée et le bleu outremer sont associés pour composer  la teinte sombre du rocher. 

Les zones de la roche, éclairées par la lumière du soleil, sont des alternances de bleu du ciel, de couleurs vertes, entrecoupées de failles plus sombres.

La vague qui se fracasse sur le rocher est le reflet de la couleur du ciel. L'intensité de la couleur varie selon son exposition à l'ombre ou à la lumière.

Pour le morceau de plage, on ajoute de l'ocre jaune à la couleur du rocher.

Les détails (écume, failles du rocher, ressac sur la plage, etc...) sont peints avec un pinceau fin effilé, en utilisant les couleurs appropriées.

 

Peindre les vagues l'océan, par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #marine

 

Dessin et peinture - vidéo 2744 : Comment peindre une déferlante s'écrasant sur un rocher ? 1/3  - peinture à l'huile ou à l'acrylique..

 

Dessin et peinture - vidéo 2744 : Comment peindre une déferlante s'écrasant sur un rocher ? 1/3  - peinture à l'huile ou à l'acrylique..

 

 Ce paysage marin se réalise avec un couteau de peintre, mais aussi avec une brosse plate et des brosses rondes, à poils plus ou moins durs. Bien nettoyer les pinceaux, avant les préparations des mélanges, pour éviter de souiller les teintes de la composition.

Le ciel en arrière plan est peint avec un mélange de blanc de titane, de bleu de cobalt, de bleu outremer et d'une pointe de rouge cramoisi.

L'écume, éclairée par la lumière du soleil est un mélange de blanc de titane et d'une pointe de jaune de cadmium clair.

 Le ciel, plus foncé,  au dessus des rochers et de l'écume est composé du mélange ciel+ bleu de cobalt + bleu outremer + pointe de rouge cramoisi.

Le vert foncé ou sap green ou vert de hooker, est associé à la terre de Sienne brûlée et au bleu outremer pour réaliser la partie la plus ombrée de l'écume.

La terre de Sienne brûlée et le bleu outremer sont associés pour composer  la teinte sombre du rocher. 

Les zones de la roche, éclairées par la lumière du soleil, sont des alternances de bleu du ciel, de couleurs vertes, entrecoupées de failles et de fissures plus sombres.

 

 

             

 

Peindre les vagues l'océan, par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle, #marine, #paysage

 

Dessin et peinture - vidéo 2738 : Comment peindre le charme de Venise à l'aquarelle ?

            

 

 

 

Photo Venise

 

 

 

Aquarelle: Pas à pas.

L'aquarelle que vous pouvez voir dans la vidéo est l'interprétation d'une photo de Venise.

Sur la photo, vous pouvez voir l'image d'un coucher de soleil avec de forts contrastes. Un ciel en arrière-plan dans lequel un soleil décadent vient éclairer le grand canal. Les couleurs pastels chaudes et froides se combinent. Une vaste étendue d'eau occupe le premier plan, où se reflètent la lumière et le soleil. Seule une gondole et quelques embarcations viennent occuper cet espace serein, ce qui devient de plus en plus rare avec la surfréquentation du tourisme de masseL'embarcadère est l'objet le plus sombre qui se trouve entre l'observateur et le soleil.

L'exercice porte moins sur l'interprétation de la photo (qui est respectée presque dans son intégralité) que sur l'effet de brume qui envahit souvent la lagune, en cette période de l'année. Cette atmosphère feutrée s'obtient en superposant des couches diluées  de peinture.

L'aquarelle commence par la préparation du support, en mouillant la feuille avec de l'eau (méthode humide sur humide), on laisse le dessin esquissé, apparaitre sur le support. Un lavis de couleurs de base, très diluées, recouvre  la feuille à ce moment, on pourrait presque s'arrêter, ajouter l'embarcadère et les objets au premier plan et terminer l'aquarelle. J'aurais alors, un environnement plus clair que celui d'origine, mais sans contraste et sans précision, sans exploiter, au maximum, les couleurs sombres de l'original.

Trois plans principaux bien différenciés:

- Les bâtiments au centre et à gauche, les plus éloignés de l'horizon.

- La partie monumentale de droite qui, linéairement prolonge le plan précédent. Il diffère par sa taille et son intensité, plus proche de l'observateur, avec une tonalité plus sombre et un peu plus chaude.

- Enfin l'embarcadère et les objets proches, dans lesquels les valeurs sombres ont leur puissance maximale.

En général , le « noir » est issu directement du godet, Cette teinte de base salissante est à éviter. La préparer de préférence à partir des 3 couleurs primaires ou ses dérivés ( bleu, rouge, jaune) en  mélangeant Alizarine cramoisie , bleu outremer (ou quelque chose de similaire comme le bleu de Prusse, plus sombre, ou le bleu phtalo idéal pour la couleur de l'eau) et un peu terre de Sienne brûlée.

Pour représenter le soleil et sa lumière blanche, intense, on utilise la technique du masquage ( c'est protéger une zone du papier" afin que ni le pigment, ni l’eau ne puissent le toucher). Le blanc ne se peint pas à l'aquarelle, contrairement à la gouache, pour ce faire, on cache la partie à protéger avec du "drawing gum" (gomme qui s'enlève facilement au séchage). On peut aussi utiliser, sur une petite surface, un matériau qui se colle ( papier adhésif, sparadrap, etc...)   

Pour laisser le soleil blanc lors de la première phase, on utilise ce processus, qui va permettre de tout peindre et de retirer ensuite, l'auto-collant circulaire, laissant place au halo blanc lumineux. 

Déposer les lavis en couches successives, comme indiqué sur la vidéo.

Venise (Italie), par laurentsa


        

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #marine

 

 

Dessin et peinture - vidéo 2732 : Une marine de nuit, en gris coloré,1/3 - acrylique ou huile.

 

              

 

De l'importance des gris colorés et des valeurs dans cette composition.

 
Mélangez du blanc et du noir. Vous obtiendrez ainsi un gris dit « neutre » [1].
      • Le gris neutre est le gris le plus pur que vous pouvez faire, car il ne contient pas de nuance d’une autre couleur.
      • Des quantités égales de blanc et de noir devraient donner un gris moyen. Ajustez sa valeur en ajoutant une quantité plus élevée d’une des couleurs. Plus de noir donnera un gris plus foncé tandis que plus de blanc donnera un gris plus clair.
Mélangez les couleurs primaires. En mélangeant les trois couleurs primaires, vous obtiendrez un gris « primaire ».
  • Les trois couleurs primaires sont le bleu, le rouge et le jaune.
  • En mélangeant des quantités égales de chacune, vous devriez obtenir un gris assez neutre. Vous pouvez lui donner différentes nuances en utilisant plus ou moins de certaines couleurs. Si vous utilisez plus de bleu, vous devriez obtenir un gris au ton froid tandis que plus de rouge ou de jaune devraient lui donner une nuance chaude.
Mélangez deux couleurs complémentaires. Un mélange de quantités égales de deux couleurs complémentaires donne un gris dit « complémentaire ».
    • Les duos de couleurs complémentaires sont les suivants :
      • le rouge et le vert
      • le jaune et le violet
      • le bleu et l’orange
    • Le mélange de quantités égales de deux couleurs complémentaires donne un gris relativement neutre [2], mais vous pouvez modifier sa nuance en ajoutant davantage d’une des couleurs. En ajoutant plus de rouge, de jaune ou d’orange, vous obtiendrez un gris au ton chaud tandis que l’ajout de vert, de violet ou de bleu devrait donner un gris au ton froid.(wikihow)
 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #marine

 

 

Dessin et peinture - vidéo 2732 : Une marine de nuit, en gris coloré,1/3 - acrylique ou huile.

 

              

 

De l'importance des gris colorés et des valeurs dans cette composition.

 
Mélangez du blanc et du noir. Vous obtiendrez ainsi un gris dit « neutre » [1].
      • Le gris neutre est le gris le plus pur que vous pouvez faire, car il ne contient pas de nuance d’une autre couleur.
      • Des quantités égales de blanc et de noir devraient donner un gris moyen. Ajustez sa valeur en ajoutant une quantité plus élevée d’une des couleurs. Plus de noir donnera un gris plus foncé tandis que plus de blanc donnera un gris plus clair.
Mélangez les couleurs primaires. En mélangeant les trois couleurs primaires, vous obtiendrez un gris « primaire ».
  • Les trois couleurs primaires sont le bleu, le rouge et le jaune.
  • En mélangeant des quantités égales de chacune, vous devriez obtenir un gris assez neutre. Vous pouvez lui donner différentes nuances en utilisant plus ou moins de certaines couleurs. Si vous utilisez plus de bleu, vous devriez obtenir un gris au ton froid tandis que plus de rouge ou de jaune devraient lui donner une nuance chaude.
Mélangez deux couleurs complémentaires. Un mélange de quantités égales de deux couleurs complémentaires donne un gris dit « complémentaire ».
    • Les duos de couleurs complémentaires sont les suivants :
      • le rouge et le vert
      • le jaune et le violet
      • le bleu et l’orange
    • Le mélange de quantités égales de deux couleurs complémentaires donne un gris relativement neutre [2], mais vous pouvez modifier sa nuance en ajoutant davantage d’une des couleurs. En ajoutant plus de rouge, de jaune ou d’orange, vous obtiendrez un gris au ton chaud tandis que l’ajout de vert, de violet ou de bleu devrait donner un gris au ton froid.(wikihow)
 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #marine

 

 

Dessin et peinture - vidéo 2732 : Une marine de nuit, en gris coloré,1/3 - acrylique ou huile.

 

              

 

De l'importance des gris colorés et des valeurs dans cette composition.

 
Mélangez du blanc et du noir. Vous obtiendrez ainsi un gris dit « neutre » [1].
      • Le gris neutre est le gris le plus pur que vous pouvez faire, car il ne contient pas de nuance d’une autre couleur.
      • Des quantités égales de blanc et de noir devraient donner un gris moyen. Ajustez sa valeur en ajoutant une quantité plus élevée d’une des couleurs. Plus de noir donnera un gris plus foncé tandis que plus de blanc donnera un gris plus clair.
Mélangez les couleurs primaires. En mélangeant les trois couleurs primaires, vous obtiendrez un gris « primaire ».
  • Les trois couleurs primaires sont le bleu, le rouge et le jaune.
  • En mélangeant des quantités égales de chacune, vous devriez obtenir un gris assez neutre. Vous pouvez lui donner différentes nuances en utilisant plus ou moins de certaines couleurs. Si vous utilisez plus de bleu, vous devriez obtenir un gris au ton froid tandis que plus de rouge ou de jaune devraient lui donner une nuance chaude.
Mélangez deux couleurs complémentaires. Un mélange de quantités égales de deux couleurs complémentaires donne un gris dit « complémentaire ».
    • Les duos de couleurs complémentaires sont les suivants :
      • le rouge et le vert
      • le jaune et le violet
      • le bleu et l’orange
    • Le mélange de quantités égales de deux couleurs complémentaires donne un gris relativement neutre [2], mais vous pouvez modifier sa nuance en ajoutant davantage d’une des couleurs. En ajoutant plus de rouge, de jaune ou d’orange, vous obtiendrez un gris au ton chaud tandis que l’ajout de vert, de violet ou de bleu devrait donner un gris au ton froid.(wikihow)
 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #aquarelle, #huile, #marine

 

Dessin et peinture - vidéo 2723 : Comment peindre des voiliers 2 ? - toutes les techniques.

 

 

 

 

La palette de couleurs: Blanc de titane, jaune de cadmium, orange de cadmium, rouge de cadmium clair, bleu outremer, brun de Mars, bleu phtalo, vert phtalo, violet de cobalt et rose clair.

 

Peindre les voiliers, par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #aquarelle, #huile, #marine

 

Dessin et peinture - vidéo 2722 : Comment peindre des voiliers 1 ? - toutes les techniques.

 

   

 

 

  La palette de couleurs: Blanc de titane, jaune de cadmium, orange de cadmium, rouge de cadmium clair, bleu outremer, brun de Mars, bleu phtalo, vert phtalo, violet de cobalt et rose clair.

 

Peindre les voiliers, par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #marine

 

Photo de référence Wave

 

Dans cette vidéo , nous étudierons comment peindre une vague en formation, en  Créant cette spontanéité qui peut sembler une tâche ardue. Mais avec un peu de patience, une compréhension dans l'utilisation du pinceau et la mise en valeur des couleurs appropriées, ce processus est réellement gérable et assez amusant à réaliser.

 

Matériaux pour cette peinture

Matériaux suggérés

 

  • Peintures acryliques Liquitex
  • Panneau Gesso
  • Brosses en nylon
  • Crayon en graphite «H»

Pour cette leçon et pour un budget normal,  je vous recommande les couleurs par Basics de chez Liquitex.

Nous allons travailler sur une toile légèrement texturée et recouverte de gesso. Cet apprêt va éviter que l'eau ne soit absorbée rapidement, à cause de la qualité moyenne des toiles vendues à bas prix dans le commerce et va permettre aux aux couches de peinture de mieux fusionner en créant des transitions plus douces. 

Il existe une variété de types de pinceaux qui fonctionnent bien avec les peintures acryliquesCertains artistes préfèrent les brosses à poils de porc plus rigides pour les supports entoilés, qui conviennent mieux aux applications de couleur épaisses. Pour les surfaces telles que les panneaux, on utilisera des brosses à poils de nylon, plus doux.aux variétés de nylon plus doux.  

Mélanger des bleus et des verts

La peinture que nous allons créer comporte une variété de vert, de bleu et de bleu-vert (turquoise). Nous allons utiliser une variété de pigments pour créer les couleurs de l'eau et les turquoises que nous trouvons dans les vagues et le ciel. 

Pour la majorité de la peinture, nous allons nous en tenir à une combinaison de bleu céruléen, de bleu de Prusse et de vert émeraude. Pour ajuster les valeurs de ces teintes, nous utiliserons le gris de Payne qui est un gris foncé et plus froid. Cela est particulièrement vrai dans un tableau comme celui-ci où une obscurité plus froide est nécessaire pour créer des valeurs plus naturelles et plus sombres.

Voici un aperçu de tous les pigments utilisés  (le blanc de titane n'est pas représenté)…


Couleurs utilisées pour peindre les vagues

La vague dominante au milieu de la composition et les zones juste en face de celle-ci sont beaucoup plus lumineuses et de teintes légèrement différentes. Nous devrons mélanger un turquoise légèrement différent, afin de nous assurer que cette zone contraste avec les parties environnantes.

Pour faire un bleu turquoise plus lumineux et proche de la couleur de l'eau,, nous allons utiliser un mélange de bleu phtalo et de vert phtalo. Pour que cette couleur soit conforme, nous allons y ajouter un peu de blanc de titane.

Mélanger une Turquoise brillante

La photo de référence va nous aider à préciser  les valeurs , les formes et les textures, tout en nous laissant un espace de liberté créatrice. 

Mise en place des formes, de la couleur et des valeurs.

Nous commençons par l'horizon et par les grandes surfaces à peindre, sans se préoccuper des détails, en dessinant les grandes lignes avec un crayon graphite "H". 

En partant de la surface la plus éloignée de l'observateur, on dépose des aplats en progressant vers le premier plan. 

Le ciel est traité globalement, avec un mélange de bleu céruléen, d'une touche d'outremer, de bleu de Prusse, de gris de Payne et de blanc de titane. Nous allons remplir le ciel avec une application solide.

Une fois que le ciel est complètement sec, nous pouvons utiliser du ruban adhésif pour tracer la ligne d'horizon, démarcation entre ciel et mer. 

On peindra les eaux proches de l'horizon avec un bleu profond, association de bleu de Prusse et de gris de Payne.  

Au fur et à mesure que nous nous rapprochons de l'observateur, le bleu devient plus vert en remplaçant progressivement le gris de Payne par du vert émeraude,  

Blocage dans les couleurs initiales

Le plan suivant laisse la place à du bleu céruléen.

Au tout premier plan, un bleu de Prusse associé à du gris de Payne vient créer un triangle plus sombre. 

 Les vagues lointaines

Après avoir retiré le ruban adhésif, nous pouvons commencer à développer la présence d'ondes lointaines. L'illusion d'ondes, comme avec tout autre sujet, dépend de l'utilisation de la valeur. La valeur, l’obscurité ou la légèreté de la couleur, crée l’illusion de forme et de texture dans un dessin ou une peinture.

En positionnant des valeurs plus claires et plus sombres, nous pouvons créer l’illusion de vagues lointaines et de volume.

Peinture des reflets et des ombres sur des vagues lointaines

Les coups de pinceau, plus sombres et plus clairs, appliqués aux ondes sont courts et rapprochés, mais au fur et à mesure que nous progressons, ils s’agrandissent avec plus d’espace entre eux. Au milieu, nous commençons à voir des formes triangulaires clairement définies de tons plus sombres avec de forts traits diagonaux plus clairs situés vers le haut.

  Pour les vagues lointaines, nous utilisons le bleu de Prusse et le gris de Payne, en ajoutant du blanc de titane pour les reflets et du gris de Payne pour les ombres. Mais au fur et à mesure que nous travaillons vers le centre, nous commençons à ajouter le vert émeraude.

Définir la forme des vagues

Nous continuerons à travailler avec les valeurs claires et sombres pour développer l'illusion de la forme et du volume de chacune des plus petites vagues et ondulations.  

Contraste croissant et ajout de reflets aux vagues

Cette phase consiste à détailler la réalisation de la vague du second plan, en éclaircissant la teinte et le bleu-ver plus épais, puis en peignant l'écume sur la partie supérieure. 

Les couleurs et les valeurs de la déferlante

Nous sommes maintenant prêts à passer à la vague du premier plan, qui deviendra finalement le point central de la peinture. La source de lumière provient d’en haut et légèrement derrière l’onde. Cela signifie que lorsque la vague se brise et s'amincit au sommet, une lumière pénètre par l'arrière. Cela produit des valeurs de plus en plus claires vers le sommet de la vague.

Les teintes sont plus claires, plus intenses et légèrement différentes des couleurs qui entourent cette vague. Comme nous l'avons mentionné précédemment, nous utiliserons un bleu turquoise à tendance verte. Cette couleur est plus lumineuse et contrastera avec les verts bleus qui l’entourent.

Peinture des couleurs initiales pour la vague moyenne

Cette couleur turquoise plus brillante est obtenue à partir d'une combinaison de bleu phtalo et de vert phtalo ( 2 couleurs idéales pour peindre la mer), puis éclaircie avec du blanc de titane. 

Ajouter et peaufiner les détails de la vague

Nous pouvons maintenant passer en revue les formes, les couleurs et commencer à affiner les détails. Ce processus consiste à se servir des coups de pinceau pour  donner un sens et une direction à la vague et à l'écume. 

Peindre les détails de la vague

 L'eau est en mouvement et nous voulons que cette sensation de mouvement soit évidente dans le tableau.

Afin de capturer ce mouvement de l'eau, nous allons diriger les coups de pinceau  en fonction du «flux» de la vague. Nous pouvons voir ce déplacement illustré ci-dessous…

Coups de pinceau directionnels pour la vague moyenne

Lorsque la vague descend ou monte, les coups de pinceau doivent également suivre le mouvementDans la courbure de la vague, les coups de pinceau sont principalement diagonaux.

On trouve également des traits directionnels au sommet de la vague, lorsqu'elle se retourne. Ces coups de pinceau contrastent avec les traits diagonaux de l'intérieur.

Coups de pinceau directionnels sur le dessus de la vague

Comme nous l'avons fait avec notre première vague, nous allons ajouter l'écume le long du sommet de la vague. Remarquez à quel point l'écume change de forme, de valeur et de couleur au fur et à mesure de son avancée.

Pour faire ressortir davantage la partie la plus claire des embruns, nous ajouterons  une touche de jaune cadmium au blanc titane. Cet ajout subtil de jaune augmente le contraste avec les verts bleus plus froids et donne une indication de la chaleur de la lumière naturelle.

Peindre l'écume

L’écume est peinte à l’aide d’un petit pinceau plat et rond. Des traits essentiellement horizontaux et légèrement diagonaux vont créer la forme de la vague. Un mélange dilué de bleu-vert est d'abord ajouté, avant d'être intensifié avec des couches supplémentaires de peinture progressivement plus épaisse. Dans la courbure de la vague, en dehors des zones éclairées par la lumière, les valeurs sont légèrement plus sombres.

Peinture écume de mer

Comme nous l'avons fait avec les embruns, nous ajouterons une touche de jaune cadmium.

Peindre la vague au premier plan

La vague au tout premier plan est beaucoup plus sombre et plus bleue, mais cela ne change rien à la façon dont nous abordons le développement de l'écume. Nous appliquerons toujours du blanc de titane dilué, avec un pinceau plat et plus large qu'au départ. 

Peindre la vague au premier plan

Finir les détails

Nous pouvons projeter des gouttelettes diluées de blanc de titane pour indiquer la présence des embruns et la projection de l'écume.  

Nous ajouterons à nouveau une touche de jaune cadmium aux bords extérieurs des embruns. Pour ajouter un peu plus de contraste, nous allons ainsi assombrir la vague juste derrière les embruns.

Ajouter des embruns à la vague au premier plan

 

Nous avons créé une peinture qui n’est pas une copie de la photo, mais une œuvre personnalisée intéressante.

 

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog