Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

peinture acrylique

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #paysage

 

Dessin et peinture - vidéo 2717 : Comment peindre un temps pluvieux 1 ? Acrylique ou huile .

 

   

    

 

 

Peindre un jour de pluie, par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #paysage

 

Dessin et peinture - vidéo 2716 : Comment peindre un coucher de soleil sur le rivage ?  acrylique huile.

 

 

 

La palette de couleurs obtenue, à partir des couleurs suivantes:

Rouge de naphtol clair, bleu outremer, jaune de cadmium clair, blanc de titane et noir d'ivoire.

 

Peindre le coucher de soleil, par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #paysage

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #animaux, #huile

 

Dessin et peinture - vidéo 2711 : Comment peindre un ara Macao avec la technique du "one stroke" 1 ? - huile ou acrylique.

 

 

     

 

 

Cette méthode est le condensé d'une technique qui voit l'utilisation d'un pinceau plat, relativement souple, sur lequel l'on juxtapose deux ou plusieurs couleurs qui apportent à la fois l'ombre et la lumière de l'objet peint. Pour cette réalisation, Vous aurez besoin de: - brosses plates 12, 11 - brosse ronde 1 - peinture acrylique ou tempera - papier de densité 160 g / m².

 

 

 

 

La technique "one stroke" par laurentsaintgermainVidéos: peindre les perroquets, par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #animaux

 

Dessin et peinture - vidéo 2711 : Comment peindre un ara Macao avec la technique du "one stroke" 1 ? - huile ou acrylique.

 

 

      

 

 

Cette méthode est le condensé d'une technique qui voit l'utilisation d'un pinceau plat, relativement souple, sur lequel l'on juxtapose deux ou plusieurs couleurs qui apportent à la fois l'ombre et la lumière de l'objet peint. Pour cette réalisation, Vous aurez besoin de: - brosses plates 12, 11 - brosse ronde 1 - peinture acrylique ou tempera - papier de densité 160 g / m².

 

 

 

 

 Vidéos: peindre les perroquets, par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #animaux, #huile

 

Dessin et peinture - vidéo 2711 : Comment peindre un ara Macao avec la technique du "one stroke" 1 ? - huile ou acrylique.

 

 

        

 

 

Cette méthode est le condensé d'une technique qui voit l'utilisation d'un pinceau plat, relativement souple, sur lequel l'on juxtapose deux ou plusieurs couleurs qui apportent à la fois l'ombre et la lumière de l'objet peint. Pour cette réalisation, Vous aurez besoin de: - brosses plates 12, 11 - brosse ronde 1 - peinture acrylique ou tempera - papier de densité 160 g / m².

 

 

 

 

La technique "one stroke" par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #corps humain, #huile

 

Dessin et peinture - vidéo 2710 : Comment peindre le portrait d'une femme africaine de la tribu Masai ? acrylique ou huile.

 

Les Maasaï est l’une des plus célèbres ethnies de l’Afrique de l’est. Leur tenue rouge reconnaissable est appelé le shuka.

Ce tissu est le symbole et l’identité du peuple Masaï. La shuka est une pièce de coton, proche du plaid.  

Ce tissu est teint avec de la terre rouge qui donne cette couleur rouge très prisée que l’on peut trouver également en bleu, en violet et même en orange.

 

 

Les couleurs acryliques utilisées sont les suivantes: Blanc de titane, noir d'ivoire, rouge vermillon, Jaune de Cadmium, bleu turquoise, Magenta.

et un marqueur blanc.

 

Peindre les couleurs de la peau, par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #peinture abstraite, #techniques peinture

 

 

 

 

Matériel :

- Toile 33x41 cm

- Film plastique (papier d’emballage de la toile par exemple)

- Pinceau Sash pointu en soie de porc

- Petit spalter épais en soie de porc

- Laque rouge (marque Lefranc&Bourgeois)

- Jaune primaire (marque Lefranc&Bourgeois)

- Violet prismatique (marque Liquitex)

- Magenta quinacridone (marque Liquitex)

- Blanc de titane (marque Lefranc&Bourgeois)

- Bleu primaire (marque Lefranc&Bourgeois)

 

  Voici une nouvelle démonstration de peinture abstraite réalisée à l'acrylique ! Aujourd'hui je vous montre une technique de texture réalisée avec un film alimentaire plastique.

 

Peindre avec une feuille d'emballage plastique, par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #techniques peinture

 

Image associée

 

    

         

 

 

Le Street art consiste en des images auto-autorisées, personnages et formes créés ou appliqués aux surfaces de l’espace urbain, qui cherchent à communiquer avec un vaste public. Le Street art est réalisé d’une façon performative et in situ (site-specific), éphémère et participative. Dans la plupart des cas, elle est vue sur Internet. Elle diffère des graffitis et du Public art.

 

 

 

 

Le street art, par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #marine

 

Photo de référence Wave

 

Dans cette vidéo , nous étudierons comment peindre une vague en formation, en  Créant cette spontanéité qui peut sembler une tâche ardue. Mais avec un peu de patience, une compréhension dans l'utilisation du pinceau et la mise en valeur des couleurs appropriées, ce processus est réellement gérable et assez amusant à réaliser.

 

Matériaux pour cette peinture

Matériaux suggérés

 

  • Peintures acryliques Liquitex
  • Panneau Gesso
  • Brosses en nylon
  • Crayon en graphite «H»

Pour cette leçon et pour un budget normal,  je vous recommande les couleurs par Basics de chez Liquitex.

Nous allons travailler sur une toile légèrement texturée et recouverte de gesso. Cet apprêt va éviter que l'eau ne soit absorbée rapidement, à cause de la qualité moyenne des toiles vendues à bas prix dans le commerce et va permettre aux aux couches de peinture de mieux fusionner en créant des transitions plus douces. 

Il existe une variété de types de pinceaux qui fonctionnent bien avec les peintures acryliquesCertains artistes préfèrent les brosses à poils de porc plus rigides pour les supports entoilés, qui conviennent mieux aux applications de couleur épaisses. Pour les surfaces telles que les panneaux, on utilisera des brosses à poils de nylon, plus doux.aux variétés de nylon plus doux.  

Mélanger des bleus et des verts

La peinture que nous allons créer comporte une variété de vert, de bleu et de bleu-vert (turquoise). Nous allons utiliser une variété de pigments pour créer les couleurs de l'eau et les turquoises que nous trouvons dans les vagues et le ciel. 

Pour la majorité de la peinture, nous allons nous en tenir à une combinaison de bleu céruléen, de bleu de Prusse et de vert émeraude. Pour ajuster les valeurs de ces teintes, nous utiliserons le gris de Payne qui est un gris foncé et plus froid. Cela est particulièrement vrai dans un tableau comme celui-ci où une obscurité plus froide est nécessaire pour créer des valeurs plus naturelles et plus sombres.

Voici un aperçu de tous les pigments utilisés  (le blanc de titane n'est pas représenté)…


Couleurs utilisées pour peindre les vagues

La vague dominante au milieu de la composition et les zones juste en face de celle-ci sont beaucoup plus lumineuses et de teintes légèrement différentes. Nous devrons mélanger un turquoise légèrement différent, afin de nous assurer que cette zone contraste avec les parties environnantes.

Pour faire un bleu turquoise plus lumineux et proche de la couleur de l'eau,, nous allons utiliser un mélange de bleu phtalo et de vert phtalo. Pour que cette couleur soit conforme, nous allons y ajouter un peu de blanc de titane.

Mélanger une Turquoise brillante

La photo de référence va nous aider à préciser  les valeurs , les formes et les textures, tout en nous laissant un espace de liberté créatrice. 

Mise en place des formes, de la couleur et des valeurs.

Nous commençons par l'horizon et par les grandes surfaces à peindre, sans se préoccuper des détails, en dessinant les grandes lignes avec un crayon graphite "H". 

En partant de la surface la plus éloignée de l'observateur, on dépose des aplats en progressant vers le premier plan. 

Le ciel est traité globalement, avec un mélange de bleu céruléen, d'une touche d'outremer, de bleu de Prusse, de gris de Payne et de blanc de titane. Nous allons remplir le ciel avec une application solide.

Une fois que le ciel est complètement sec, nous pouvons utiliser du ruban adhésif pour tracer la ligne d'horizon, démarcation entre ciel et mer. 

On peindra les eaux proches de l'horizon avec un bleu profond, association de bleu de Prusse et de gris de Payne.  

Au fur et à mesure que nous nous rapprochons de l'observateur, le bleu devient plus vert en remplaçant progressivement le gris de Payne par du vert émeraude,  

Blocage dans les couleurs initiales

Le plan suivant laisse la place à du bleu céruléen.

Au tout premier plan, un bleu de Prusse associé à du gris de Payne vient créer un triangle plus sombre. 

 Les vagues lointaines

Après avoir retiré le ruban adhésif, nous pouvons commencer à développer la présence d'ondes lointaines. L'illusion d'ondes, comme avec tout autre sujet, dépend de l'utilisation de la valeur. La valeur, l’obscurité ou la légèreté de la couleur, crée l’illusion de forme et de texture dans un dessin ou une peinture.

En positionnant des valeurs plus claires et plus sombres, nous pouvons créer l’illusion de vagues lointaines et de volume.

Peinture des reflets et des ombres sur des vagues lointaines

Les coups de pinceau, plus sombres et plus clairs, appliqués aux ondes sont courts et rapprochés, mais au fur et à mesure que nous progressons, ils s’agrandissent avec plus d’espace entre eux. Au milieu, nous commençons à voir des formes triangulaires clairement définies de tons plus sombres avec de forts traits diagonaux plus clairs situés vers le haut.

  Pour les vagues lointaines, nous utilisons le bleu de Prusse et le gris de Payne, en ajoutant du blanc de titane pour les reflets et du gris de Payne pour les ombres. Mais au fur et à mesure que nous travaillons vers le centre, nous commençons à ajouter le vert émeraude.

Définir la forme des vagues

Nous continuerons à travailler avec les valeurs claires et sombres pour développer l'illusion de la forme et du volume de chacune des plus petites vagues et ondulations.  

Contraste croissant et ajout de reflets aux vagues

Cette phase consiste à détailler la réalisation de la vague du second plan, en éclaircissant la teinte et le bleu-ver plus épais, puis en peignant l'écume sur la partie supérieure. 

Les couleurs et les valeurs de la déferlante

Nous sommes maintenant prêts à passer à la vague du premier plan, qui deviendra finalement le point central de la peinture. La source de lumière provient d’en haut et légèrement derrière l’onde. Cela signifie que lorsque la vague se brise et s'amincit au sommet, une lumière pénètre par l'arrière. Cela produit des valeurs de plus en plus claires vers le sommet de la vague.

Les teintes sont plus claires, plus intenses et légèrement différentes des couleurs qui entourent cette vague. Comme nous l'avons mentionné précédemment, nous utiliserons un bleu turquoise à tendance verte. Cette couleur est plus lumineuse et contrastera avec les verts bleus qui l’entourent.

Peinture des couleurs initiales pour la vague moyenne

Cette couleur turquoise plus brillante est obtenue à partir d'une combinaison de bleu phtalo et de vert phtalo ( 2 couleurs idéales pour peindre la mer), puis éclaircie avec du blanc de titane. 

Ajouter et peaufiner les détails de la vague

Nous pouvons maintenant passer en revue les formes, les couleurs et commencer à affiner les détails. Ce processus consiste à se servir des coups de pinceau pour  donner un sens et une direction à la vague et à l'écume. 

Peindre les détails de la vague

 L'eau est en mouvement et nous voulons que cette sensation de mouvement soit évidente dans le tableau.

Afin de capturer ce mouvement de l'eau, nous allons diriger les coups de pinceau  en fonction du «flux» de la vague. Nous pouvons voir ce déplacement illustré ci-dessous…

Coups de pinceau directionnels pour la vague moyenne

Lorsque la vague descend ou monte, les coups de pinceau doivent également suivre le mouvementDans la courbure de la vague, les coups de pinceau sont principalement diagonaux.

On trouve également des traits directionnels au sommet de la vague, lorsqu'elle se retourne. Ces coups de pinceau contrastent avec les traits diagonaux de l'intérieur.

Coups de pinceau directionnels sur le dessus de la vague

Comme nous l'avons fait avec notre première vague, nous allons ajouter l'écume le long du sommet de la vague. Remarquez à quel point l'écume change de forme, de valeur et de couleur au fur et à mesure de son avancée.

Pour faire ressortir davantage la partie la plus claire des embruns, nous ajouterons  une touche de jaune cadmium au blanc titane. Cet ajout subtil de jaune augmente le contraste avec les verts bleus plus froids et donne une indication de la chaleur de la lumière naturelle.

Peindre l'écume

L’écume est peinte à l’aide d’un petit pinceau plat et rond. Des traits essentiellement horizontaux et légèrement diagonaux vont créer la forme de la vague. Un mélange dilué de bleu-vert est d'abord ajouté, avant d'être intensifié avec des couches supplémentaires de peinture progressivement plus épaisse. Dans la courbure de la vague, en dehors des zones éclairées par la lumière, les valeurs sont légèrement plus sombres.

Peinture écume de mer

Comme nous l'avons fait avec les embruns, nous ajouterons une touche de jaune cadmium.

Peindre la vague au premier plan

La vague au tout premier plan est beaucoup plus sombre et plus bleue, mais cela ne change rien à la façon dont nous abordons le développement de l'écume. Nous appliquerons toujours du blanc de titane dilué, avec un pinceau plat et plus large qu'au départ. 

Peindre la vague au premier plan

Finir les détails

Nous pouvons projeter des gouttelettes diluées de blanc de titane pour indiquer la présence des embruns et la projection de l'écume.  

Nous ajouterons à nouveau une touche de jaune cadmium aux bords extérieurs des embruns. Pour ajouter un peu plus de contraste, nous allons ainsi assombrir la vague juste derrière les embruns.

Ajouter des embruns à la vague au premier plan

 

Nous avons créé une peinture qui n’est pas une copie de la photo, mais une œuvre personnalisée intéressante.

 

Voir les commentaires

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog