Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

roman

Publié le par laurent
Publié dans : #Roman

 

Le roman du vendredi - vidéo : "Léon l'africain de Amin Maalouf.

 

Le roman du vendredi - vidéo : "Léon l'Africain" de Amin Maalouf.

 

Cette autobiographie imaginaire part d’une histoire vraie.
En 1518, un ambassadeur maghrébin, de retour d’un pèlerinage à La Mecque, est capturé par des pirates siciliens, et offert en cadeau à Léon X. Ce voyageur s’appelait Hassan al-Wazzan. Il devint le géographe Jean-Léon de Médicis, dit Léon l’Africain. Sa vie, que ponctuent les grands événements de son temps, est fascinante: il se trouvait à Grenade pendant la Reconquista, d’où il a dû fuir l’Inquisition, en Égypte lors de la conquête du pays par les Ottomans, en Afrique noire à l’apogée de l’empire de l’Askia Mohamed Touré, enfin à Rome aux plus belles heures de la Renaissance, ainsi qu’au moment du sac de la ville par les soldats de Charles Quint.
Homme d’Orient et d’Occident, homme d’Afrique et d’Europe, on pouvait difficilement trouver personnage dont la vie corresponde davantage à l’époque étonnante que fut le xvie siècle.

 

Le roman du vendredi - vidéo : "Léon l'Africain" de Amin Maalouf.

 Afficher l'image d'origine

Équipe Amin Maalouf

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Roman

 

Le roman du vendredi - vidéo 48 : "Nos richesses" de Kaouther Adimi.

 

Le roman du vendredi - vidéo 48 : "Nos richesses" de Kaouther Adimi.

 

 

En 1935, Edmond Charlot a vingt ans et il rentre à Alger avec une seule idée en tête, prendre exemple sur Adrienne Monnier et sa librairie parisienne. Charlot le sait, sa vocation est d'accoucher, de choisir de jeunes écrivains de la Méditerranée, sans distinction de langue ou de religion. Placée sous l'égide de Giono, sa minuscule librairie est baptisée Les Vraies Richesses. Et pour inaugurer son catalogue, il publie le premier texte d'un inconnu : Albert Camus. Charlot exulte, ignorant encore que vouer sa vie aux livres, c'est aussi la sacrifier aux aléas de l'infortune. Et à ceux de l'Histoire. Car la révolte gronde en Algérie en cette veille de Seconde Guerre mondiale.

En 2017, Ryad a le même âge que Charlot à ses débuts. Mais lui n'éprouve qu'indifférence pour la littérature. Étudiant à Paris, il est de passage à Alger avec la charge de repeindre une librairie poussiéreuse, où les livres céderont bientôt la place à des beignets. Pourtant, vider ces lieux se révèle étrangement compliqué par la surveillance du vieil Abdallah, le gardien du temple.

 

Née en 1986 à Alger, Kaouther Adimi vit à Paris. Nos richesses est son troisième roman, après L'Envers des autres (Prix de la vocation, 2011) et Des pierres dans ma poche (Seuil, 2016). Elle publie en 2019 un nouveau roman à succès:  Les petits de Décembre.

 

Kaouther Adimi [1986...], par l'équipe Ecrivains africains d'expression française. Des voix venues d'Ailleurs

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Roman

 

Le roman du vendredi - vidéo 47 : "accroche-toi Anna !" d'Isabel Wolff.

 

Le roman du vendredi - vidéo 47 : "accroche-toi Anna !" d'Isabel Wolff.

 Après la mort subite de sa mère, Anna comprend que le bonheur est compté. Troquant alors la finance contre les philodendrons et le capital contre les capucines, elle quitte la City pour réaliser son rêve : devenir architecte paysagiste, en hommage à sa mère qui avait la main verte. Mais, à la veille de ces lendemains qui chantent, elle fait la connaissance de Xan. Cette rencontre transforme son univers plus qu'elle n'aurait jamais pu l'imaginer - notamment grâce à l'arrivée d'une petite Milly, neuf mois plus tard. Entre un nouveau métier et une première maternité, Anna lutte pour trouver son équilibre. Mais lorsqu'elle déterre un vieux secret de famille, il semble que le passé et le présent ne soient plus ce qu'ils étaient...

 

 

Isabel Wolff, par l'équipe Des roman(ce)s "feel good" pour se donner la pêche...

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Roman

 

Le roman du vendredi : " L'enfant aux cailloux de Sophie Loubière.

 

Le roman du vendredi : " L'enfant aux cailloux de Sophie Loubière.

 

Elsa Préau est une retraitée bien ordinaire. De ces vieilles dames trop seules et qui s'ennuient tellement - surtout le dimanche - qu'elles finissent par observer ce qui se passe chez leurs voisins. Elsa, justement, connaît tout des habitudes de la famille qui vient de s'installer à côté de chez elle. Et très vite, elle est persuadée que quelque chose ne va pas. Les deux enfants ont beau être en parfaite santé, un autre petit garçon apparaît de temps en temps - triste, maigre, visiblement maltraité. Un enfant qui semble l'appeler à l'aide. Un enfant qui lui en rappelle un autre... Armée de son courage et de ses certitudes, Elsa n'a plus qu'une obsession: aider ce petit garçon qui n'apparaît ni dans le registre de l'école, ni dans le livret de famille des voisins. Mais que peut-elle contre les services sociaux et la police qui lui affirment que cet enfant n'existe pas? Et qui est vraiment Elsa Préau? Une dame âgée qui n'a plus toute sa tête? Une grand-mère souffrant de solitude comme le croit son fils? Ou une femme lucide qui saura croire à ce qu'elle voit? Sophie Loubière, en reine du roman psychologique, brosse un bouleversant portrait de femme en proie à la violence ordinaire et touche en plein cœur.

 

Le roman du vendredi : " L'enfant aux cailloux de Sophie Loubière.

 

Sophie Loubière, par l'équipe Polars français

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Roman

 

Le roman du vendredi - vidéo 45 : "Shining" de Stephen King (1977).

 

Le roman du vendredi - vidéo 45 : "Shining" de Stephen King (1977).

 

"Shining", à l'origine, c'est un don pour deviner, parler par la pensée, en bref : une seconde vue, un sixième sens.
"Shining" est un livre du célèbre romancier Stephen King.

 

 

Le roman en audio

 


"Shining", c'est aussi un film culte réalisé en 1980 par Stanley Kubrick.

 


J'ai lu le livre, je n'ai pas vu le film. Et sincèrement, je n'ai pas trop envie de le voir, ayant en mémoire les visions que je me suis imaginé en lisant le bouquin.

C'est l'histoire d'un mec, Jack Torrance, ancien alcoolique [mais qui repense tous les jours à la bouteille], qui a eu des histoires dans son passé, il s'est notamment fait renvoyé, et, un jour où il était ivre, a cassé le bras de son fils. Ah oui parce qu'il a une femme, Wendy, et un fils, Danny.
Jack, grâce à l'aide de son ami Al, [celui avec qui il partait faire la tournée des bars] trouve un emploi comme gardien, dans un superbe palace coincé dans les hautes montagnes.
Le job consiste à garder l'hôtel durant tout l'hiver. Il restera ainsi coincé dans l'hôtel, avec sa femme et son gosse, avec la neige, le blizzard et une radio comme seul lien extérieur.
Et, au fait, il y a plusieurs années de cela, un gardien qui devait garder l'hôtel comme lui, a assassiné sa femme et ses deux filles avant de se tuer lui-même.
Bon. Vous imaginez le topo ? En précisant que le gosse a le "shining", qu'il fait des cauchemars, entre en transe et voit l'avenir. Le top. La nana est hantée par le souvenir de sa mère, inquiète de son mari ex [vraiment ?] alcoolique, le tout perché dans un hôtel qui a connu des meutres, des suicides, etc.
Sympa, hein ?

Bon, j'avais déjà lu un des livres de Stephen King, "Charlie" , et ce mec vous fait flipper. C'est simple, il vous fout la trouille, les jetons, il vous fait regarder partout pour voir si vous avez bien fermé la porte ou s'il n'y a pas d'ombre qui traîne sous le tapis. C'est aussi lui qui vous fait entendre des voix, ou perdre le sommeil. En bref, un bon écrivain. Ce livre est bien à lire, enfin moi qui ne raffole pas du style épouvante je dois dire que ça fait son effet. Et qu'on peut pas s'arrêter de le lire. Stephen ? tu me fais peur.

 

Le roman du vendredi - vidéo 45 : "Shining" de Stephen King (1977).

 

Stephen King, par lalanternemagique

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Roman
 
 
 
Robert Goddard : Les mystères d’Avebury (Éd.Sonatine, 2017)
 
 

Le roman du vendredi - vidéo 44 : "Les mystères d'Avebury" de Robert Goddard.

Le lundi 27 juillet 1981, David Umber fut témoin d’un drame. Étudiant en Histoire âgé de vingt-cinq ans, il patientait à la terrasse d’un bar d’Avebury, où il avait rendez-vous. Un certain Griffin devait lui fournir des révélation sur un mystère historique, le cas Junius. Par ailleurs, le passé mégalithique de la petite ville d’Avebury, dans le Wiltshire, n’intéressait pas vraiment David Umber. Ce jour-là, la jeune nounou Sally emmène en promenade les trois enfants de Jane et Oliver Hall. Jeremy a dix ans, Miranda sept ans, la petite Tamsin, deux ans. Cette dernière est soudainement kidnappée par un ou deux inconnus. Sa sœur Miranda meurt en tentant de s’interposer. Brian Radd, un pédophile tueur d’enfants, a finalement avoué l’enlèvement et le meurtre de Tamsin. Probablement enterré, le cadavre de la petite kidnappée ne sera jamais retrouvé. Oliver et Jane Hall se sont séparés.

David et Sally vécurent ensemble, s’éloignant le plus souvent possible de leur pays. Vingt-trois ans après les faits, David est enseignant et guide touristique à Prague. Encore minée par l’affaire, Sally s’est suicidée voilà cinq ans chez son amie Alice, à Londres. Le policier George Sharp est retraité depuis longtemps. Il n’a jamais été convaincu par l’issue fort incertaine de "l’enquête Hall". Dans son combi VW, il va jusqu’à Prague pour renouer avec David Umber. Car Sharp a reçu un curieux courrier anonyme, qui présente un lien avec le mystère Junius. En mémoire de Sally, David accepte de reprendre l’enquête avec Sharp. Même s’il y a peu d’espoir de glaner des éléments nouveaux auprès des parents et des témoins, le duo retourne à Avebury et Marlborough, à cinquante miles de Reading. Quant à enfin identifier le fameux Griffin, qui donna rendez-vous à David, c’est assez illusoire.

Témoin d’alors, Percy Nevinson n’accepte de parler qu’à David, pas à Sharp. Sa théorie sur des forces cosmiques extra-terrestres complotistes ne mérite même pas d’en rire. Le duo rencontre le second mari de Jane Hall, puis la mère des victimes en personne. Jane a choisi de s’en tenir à la version officielle, afin de faire le deuil de ses filles. Un soi-disant Walsh dérobe les archives de David sur le cas Junius. Puis c’est Brian Radd qui est tué en prison par un co-détenu. Du coup, il n’est pas interdit de s’interroger sur le suicide de Sally. David contacte leur amie Alice, qui lui conseille de rencontrer la psychothérapeute qui suivait Sally. Remarié avec la belle Marilyn, Oliver Hall vit à Jersey. Il fixe rendez-vous à David, lors d’un séjour à Londres. Comme son ex-épouse Jane, il a adopté la version officielle du dénouement. Quant à la psychothérapeute, elle admet le suicide de Sally.

David a repris ses recherches historiques sur le cas Junius, peut-être une clé de l’affaire. Oliver Hall engagea à l’époque un détective privé, Alan Wisby, aujourd’hui retraité vivant sur une péniche. Quand David tente de le voir, il tombe sur le fameux Walsh, qui fait preuve d’agressivité. L’ex-policier Sharp s’est rendu à Jersey, mais il a été immédiatement arrêté, victime d’un piège. David se déplace à son tour jusqu’à Jersey, où il rencontre Jeremy et son amie Chantelle. Le jeune homme l’attendait, comme pour clore un chapitre de sa vie. Si les infos du "privé" Wisby lui sont utiles, c’est seul que David devra résoudre cette affaire datant de vingt-trois ans…

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Roman

 

 

Le roman du vendredi : vidéo 43 : "Le liseur du 6h27" de Jean-Paul Didierlaurent.

 

Le roman du vendredi : vidéo 43 : "Le liseur du 6h27" de Jean-Paul Didierlaurent.

 

 

 Employé discret, Guylain Vignolles travaille au pilon, au service d'une redoutable broyeuse de livres invendus, la Zerstor 500. Il mène une existence maussade mais chaque matin en allant travailler, il lit aux passagers du RER de 6h27 les feuillets sauvés la veille des dents de fer de la machine ...Dans des décors familiers transformés par la magie des personnages hauts en couleurs, voici un magnifique conte moderne, drôle, poétique et généreux : un de ces livres qu'on rencontre rarement."Peu importait le fond pour Guylain. Seul l'acte de lire revêtait de l'importance à ses yeux. Il débitait les textes avec une même application acharnée. Et à chaque fois, la magie opérait. Les mots en quittant ses lèvres emportaient avec eux un peu de cet écœurement qui l'étouffait à l'approche de l'usine."«Voilà, on voulait vous dire, on aime bien ce que vous faites. Ça nous fait drôlement du bien.Ça va bientôt faire un an que Josette et moi, on vient vous écouter tous les lundis et jeudis matin.»Sur le chemin du travail, Guylain lit aux passagers du RER de 6 h 27 quelques pages rescapées de livres voués à la destruction. Ce curieux passe-temps va l’amener à faire la connaissance de personnages hauts en couleur qui cherchent, eux aussi, à réinventer leur vie.Un concentré de bonne humeur, plein de tendresse et d’humanité." (folio)

 

Le roman du vendredi : vidéo 43 : "Le liseur du 6h27" de Jean-Paul Didierlaurent.

 

Équipe Jean-Paul Didierlaurent

Livre Audio du Liseur de 6h27, par l'équipe Jean-Paul Didierlaurent

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Roman

 

Dessin et peinture - vidéo : Le cri de Nicolas Beuglet.

 

Dessin et peinture - vidéo : Le cri de Nicolas Beuglet.

Cet ouvrage a reçu le prix Polar des Petits Mots des Libraires, le prix du Roman Populaire, le prix des Nouvelles Voix du polar et le prix Polar en Nivernais .
" Un polar qu'on ne peut pas lâcher avant de l'avoir fini tellement c'est passionnant. " Marina Carrère d'Encausse – France 5

 

Dans Le Cri, l’inspectrice norvégienne Sarah Geringën enquête sur la mort mystérieuse d’un patient de l’hôpital psychiatrique de Gaustad à Oslo. Au cours de son périple, elle fait la rencontre du journaliste français Christopher Clarence. Elle l’aide à sauver le jeune Simon que Christopher venait d’adopter. Durement mis à l’épreuve, Sarah et Christopher tombent amoureux. Pour Sarah, c’est inespéré. Tourmentée depuis toujours par une culpabilité dont elle ne connaît pas l’origine, elle ne croyait plus avoir droit au bonheur.

À quelques kilomètres d'Oslo, l'hôpital psychiatrique de Gaustad dresse sa masse sombre parmi les pins enneigés. Appelée sur place pour un suicide, l'inspectrice Sarah Geringën pressent d'emblée que rien ne concorde. Le patient 488, ainsi surnommé suivant les chiffres cicatrisés qu'il porte sur le front, s'est figé dans la mort, un cri muet aux lèvres – un cri de peur primale. Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va découvrir une vérité vertigineuse sur l'une des questions qui hante chacun d'entre nous : la vie après la mort... 

 

Dessin et peinture - vidéo : Le cri de Nicolas Beuglet.

 

Nicolas Beuglet, par l'équipe Polars français

Dessin et peinture - vidéo : Le cri de Nicolas Beuglet.

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Roman

 

Le roman du vendredi - vidéo 41 : "Les six jours du condor" de James Grady.

 

A l'entrée d'un petit immeuble blanc de Washington D.C., une plaque anodine annonce : " Société américaine de littérature historique ". Le bâtiment abrite en fait des bureaux de la CIA. Un matin, l'agent Ronald Malcolm, alias le Condor, y découvre ses collègues baignant dans leur sang. Il comprend qu'il n'a échappé au massacre que par miracle et que désormais sa vie ne vaut pas cher.

 

[USA] James Grady, par l'équipe Polars divers...

Les Six jours du Condor est son premier roman, peut-être plus connu sous le titre de son adaptation cinématographique avec Robert Redford, en 1975 : Les Trois jours du Condor.

Les 3 jours du Condor James Grady & Bandes Annonces, par delna16

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Roman

 

Le roman du vendredi - vidéo 40 : Davy Crockett de Davy Crockett alias Karen Brunès.

 

 

Le roman du vendredi - vidéo 40 : Davy Crockett de Davy Crockett alias Karen Brunès.

Davy Crockett, né David Stern Crockett le 17 août 1786 dans le comté de Greene, alors dans l’État de Franklin, et mort le 6 mars 1836 au siège de Fort Alamo, est un soldat, trappeur et homme politique américain. Plusieurs fois élu représentant de l’État du Tennessee au Congrès des États-Unis, il devient un héros populaire de l’histoire des États-Unis.

Le roman du vendredi - vidéo 40 : Davy Crockett de Davy Crockett alias Karen Brunès.

Davy Crockett, par l'équipe livres audio, pdf et musique relaxante

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog