Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des centaines de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent

 

En été la végétation est abondante, les arbres croulent sous le poids des feuillages, c'est la période intéressante pour exprimer par la peinture, la majesté des seigneurs de la forêt.

 

 

 

 

La méthode universelle pour peindre à l'aquarelle est de mouiller le support sur lequel l'on va réaliser sa composition. Cette méthode "humide sur humide" permet à la peinture à l'eau de s'étendre sur l'ouvrage et de provoquer des effets intéressants.

Dand le cas qui nous est proposé, l'on s'attache à humidifier abondamment le pinceau chargé de peinture et d'effectuer la composition sur un support sec. On maitrise plus facilement les effets imprévus.

- Les tons clairs du feuillage sont obtenus en mélangeant du jaune de cadmium et du bleu de prusse.

- Les tons intermédiaires avec du bleu outremer ( qui est plus profond que le bleu de cobalt) et du jaune de cadmium.

- Les tons ombrés avec l'association de bleu outremer, de jaune de cadmium et de terre d'ombre brûlée.

- Pour le tronc et les branches on associe du bleu outremer et de la terre d'ombre brûlée.

On remarquera que les verts vendus dans le commerce ne sont pas concernés.

L'autre technique consiste à utiliser une peinture presque sèche pour le feuillage. Sur le support granité de nombreux blancs vont apparaître, seules les parties en relief vont absorber la peinture, on obtient ainsi un feuillage très clairsemé et léger.

 

 

Dessin et peinture - vidéo 1139 : Deux techniques pour peindre un arbre, à l'aquarelle.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog