Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des centaines de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Articles avec #techniques peinture catégorie

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #techniques peinture, #peinture abstraite

Dessin et peinture - vidéo 2246 : Le "pouring méthode" vu à partir de la comparaison de 3 méthodes et réalisation de peintures avec la colle d'écolier par Laurent de lapalettedecouleurs.

 Les couleurs utilisées : Noir pour le fond, les 3 couleurs primaires (rouge, bleu, jaune) et le blanc.

Le médium après chaque ajout de couleur et d'huile de silicone, doit être très fluide et le filet continu au moment de la constitution du mélange de toutes les couleurs.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour observer les grandes cellules formées.

 

Toutes les réalisations seront prochainement disponibles, pour aider le blog et le blogueur, dans la rubrique intitulée "Mes peintures en quelques clics"

Dessin et peinture - vidéo 2246 : Le "pouring méthode" vu à partir de la comparaison de 3 médiums et réalisation de peintures avec la colle d'écolier (cléocol) par Laurent de lapalett

Dessin et peinture - vidéo 2246 : Le "pouring méthode" vu à partir de la comparaison de 3 médiums et réalisation de peintures avec la colle d'écolier (cléocol) par Laurent de lapalett

Dessin et peinture - vidéo 2246 : Le "pouring méthode" vu à partir de la comparaison de 3 médiums et réalisation de peintures avec la colle d'écolier (cléocol) par Laurent de lapalett

Dessin et peinture - vidéo 2246 : Le "pouring méthode" vu à partir de la comparaison de 3 médiums et réalisation de peintures avec la colle d'écolier (cléocol) par Laurent de lapalett

gifs peinture

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #techniques peinture

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #techniques peinture, #Divers

 

Image associée

 

 

Brun alphabetsBrun alphabetsBrun alphabetsBrun alphabetsBrun alphabetsBrun alphabets

Brun alphabetsBrun alphabets

Brun alphabetsBrun alphabetsBrun alphabetsBrun alphabets

 

Comment obtenir du marron à partir des couleurs primaires

 

 

 

Il est possible de créer une infinité de nuances de marron en mélangeant les trois couleurs primaires : rouge, bleu et jaune. Si vous faites ce mélange avec de la peinture, le mieux est d'utiliser un couteau et non un pinceau. Pour obtenir du marron, vous allez devoir partir de deux couleurs primaires pour créer une couleur secondaire et ensuite mélanger la couleur obtenue avec sa couleur primaire directe. Qu'est-ce que cela signifie ?

 

Étapes 

 

Méthode 1 Un mélange d'orange et de bleu

 

1.       Mélangez du rouge et du jaune pour faire de l'orange. Prenez tout d'abord une bonne quantité de rouge. Ajoutez-y un peu de jaune, environ 10 % du rouge. Mélangez bien jusqu'à ce que vous obteniez un joli orange foncé. Le résultat doit être plus proche du rouge que du jaune.

 

2.     Mélangez à présent l'orange avec du bleu. Ajoutez un tout petit peu de peinture bleue à l'orange obtenu précédemment. Pas plus de 5 à 10 % de l'orange pour commencer. Mélangez jusqu'à ce que la peinture prenne une couleur brune bien intense et riche, comme le chocolat. Si le résultat vous semble encore trop orangé, ajoutez un peu de bleu.

 

3.     Adaptez la couleur à ce que vous voulez. Si vous désirez un marron plus foncé, ajoutez davantage de bleu. Si au contraire le résultat est trop foncé, ajoutez de l'orange. Si vous mélangez de la peinture, ajoutez tout simplement de la peinture orange. Si vous dessinez avec des crayons de couleur, couvrez votre dessin de rouge puis de jaune, ce qui fera de l'orange

 

 

 

Méthode 2 Un mélange de vert et de rouge

 

1.       Mélangez du jaune et du bleu pour faire du vert. Prenez la même quantité de jaune et de bleu pour faire du vert. Si vous mettez trop de jaune, la couleur sera trop claire. Si vous mettez trop de bleu, la couleur sera trop foncée.

 

 

 

2.     Mélangez le vert obtenu avec du rouge. Ajoutez lentement le rouge au vert jusqu'à ce que la couleur désirée soit une belle couleur brun rougeâtre. Ajoutez le rouge peu à peu pour commencer et continuez à en ajouter pour faire une couleur plus foncée.

 

 

 

3.     Adaptez la couleur à ce que vous voulez. Ajoutez davantage de rouge pour donner au marron un ton plus chaud ou ajoutez plus de vert pour lui donner un ton plus verdâtre.

 

Méthode 3 Un mélange de violet et de jaune

 

1.       Mélangez du bleu et du rouge pour obtenir du violet. Mélangez les deux couleurs en proportions égales pour obtenir un beau violet byzantium, une nuance de violet foncé.

 

 

 

2.     Mélangez le violet avec du jaune. Le jaune éclaircira la teinte foncée de violet obtenue précédemment et vous réussirez à créer un joli marron délicatement teinté de jaune. Ajoutez juste une goutte de jaune pour commencer puis ajoutez-en davantage si vous voulez une couleur plus claire.

 

/c/ Adaptez la couleur à ce que vous voulez. Si vous désirez un marron plus clair, ajoutez du jaune. Par contre, pour un marron plus sombre, ajoutez un peu de violet.

 

 

 

Méthode 4 Un autre mélange

 

1.       Mélangez les trois couleurs primaires ensemble. Le fait de mélanger deux des couleurs primaires puis d'en ajouter la troisième vous donne un marron. Il est logique que le mélange des trois couleurs primaires vous donne le même résultat. Pourtant, le résultat ne sera pas aussi soigné, puisque vous n'allez pas pouvoir mesurer la quantité de la troisième couleur ni ajuster celle-ci. Il peut être amusant de mélanger les trois couleurs dans des proportions différentes juste pour voir le résultat. Vous comprendrez ainsi dans quelles proportions vos couleurs doivent être mélangées pour obtenir la teinte de marron que vous désirez.

 

o        Plus vous mettez de jaune dans le mélange, plus la nuance de marron obtenue sera claire. Plus vous ajoutez de rouge ou de bleu, plus la nuance sera foncée.

 

2.     Mélangez plusieurs nuances de marron ensemble. En mélangeant les nuances obtenues avec les 4 méthodes mentionnées ci-dessus, vous pouvez créer encore une autre nuance de marron. Prenez une des nuances de marron obtenues précédemment (en mélangeant de l'orange et du bleu, par exemple) ou prenez plusieurs nuances obtenues avec différentes méthodes et mélangez-les. Regardez les différents résultats.

 

Méthode 5 Obtenir du brun en utilisant toutes les couleurs principales

 

1.       Mélangez du bleu et du vert foncé en proportions égales.

 

2.     Ajoutez-y du noir dans les mêmes proportions que si vous alliez faire du bleu foncé.

 

3.     Ajoutez-y du rouge et du noir dans les mêmes proportions.

 

4.     Ajoutez du jaune.

 

5.     Si vous avez besoin d'une nuance de brun plus claire, ajoutez un peu plus jaune.

 

Méthode 6 Pour comprendre comment fonctionnent les couleurs

 

1.       Pour comprendre le principe des mélanges des couleurs, il faut commencer par les trois couleurs primaires : rouge, bleu et jaune.

 

2.     Une couleur secondaire est une couleur obtenue par le mélange à parts égales de deux couleurs primaires. Dans le cercle chromatique, ces couleurs secondaires, créées lorsque vous mélangez deux couleurs ensemble, apparaissent entre les couleurs primaires utilisées. C'est ainsi que le rouge et le jaune donnent l'orange, le jaune et le bleu donnent le vert et le rouge et le bleu donnent le violet

 

3.     Les couleurs qui se trouvent opposées dans le cercle chromatique sont appelées couleurs complémentaires. Cela signifie qu'elles sont de teintes opposées dans le modèle de couleur et doivent être mélangées pour obtenir une couleur neutre de blanc, gris ou noir quand elles sont mélangées dans les proportions adéquates.

 

4.     Essayez d'obtenir un marron en mélangeant une couleur secondaire avec sa couleur complémentaire. Il vous faut simplement mélanger les couleurs complémentaires suivantes :

 

o        Mélangez de l'orange (à partir de jaune et de rouge) avec sa couleur complémentaire, le bleu (1re méthode, paragraphes 1 à 3)

 

o        Mélangez du vert (à partir de jaune et de bleu) avec sa couleur complémentaire, le rouge (2e méthode, paragraphes 1 à 3)

 

o        Mélangez du violet (à partir de rouge et de bleu) avec sa couleur complémentaire, le jaune (3e méthode, paragraphes 1 à 3)

 

Conseils 

 

  • Vous allez devoir utiliser beaucoup de jaune. En effet, même si vous n'utilisez pas de peinture acrylique, les mélanges risquent de donner un résultat sombre, presque noir.
  • Vous pouvez également obtenir du marron avec des crayons de couleur ou des crayons pastel, mais vous obtiendrez de meilleurs résultats avec de la peinture. Si vous utilisez de la peinture, mélangez à l'aide d'un couteau à peinture. Il s'agit d'un outil plat avec une lame en métal ou en plastique, qui aide à réaliser des mélanges de couleurs. Pour mélanger deux couleurs, écrasez plusieurs fois votre mélange avec le couteau à peindre, puis grattez à plusieurs reprises le mélange obtenu sur votre palette, un morceau de papier ou de toile. Prélevez le maximum de peinture, avec la face postérieure de la lame, puis recommencez. Ceci jusqu'à l'obtention d'une pâte de couleur homogène. L'utilisation d'un pinceau ne vous donnera pas de meilleurs résultats, car le pinceau laissera des traînées de peinture dans les couleurs et deviendra rapidement inutilisable après l'avoir utilisé avec toutes sortes de couleur.

 

Avertissements 

 

  • Ne mélangez pas beaucoup de bleu ou de rouge, votre teinte de marron pourrait foncer trop rapidement et vous n'obtiendrez pas le marron que vous désirez.
    • Au premier abord, cette couleur apparait comme une couleur dépourvue d’intérêt aux yeux des néophytes, pourtant, elle est beaucoup utilisée par les peintres paysagistes pour remplacer le noir, en associant de la terre de sienne brulée ou de la terre d’ombre brulée à du bleu outremer. Sous cette forme, elle est la couleur indispensable sur une palette.

 

 Le brun ou le marron, par laurentsaintgermain

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #techniques peinture, #paysage, #peintres

 

 

Small Meadows in Spring - Alfred Sisley

 

Orange 3 alphabetsOrange 3 alphabetsOrange 3 alphabetsOrange 3 alphabetsOrange 3 alphabetsOrange 3 alphabetsOrange 3 alphabetsOrange 3 alphabetsOrange 3 alphabets

Orange 3 alphabetsOrange 3 alphabetsOrange 3 alphabetsOrange 3 alphabetsOrange 3 alphabetsOrange 3 alphabetsOrange 3 alphabetsOrange 3 alphabets

 

 

 Dessin et peinture - vidéo 2238 : Apprenez à peindre, à l'acrylique, un arbre à feuillage couleur d'automne, par tapotements et petites touches de peinture

 

 

Le principe de base consiste à légèrement tapoter la toile avec un petit  pinceau plat pour créer le feuillage, avec de la terre de sienne brûlée, de la terre d’ombre brûlée pour les parties sombres, du vert de Hooker, du vert clair pour les feuilles avec chlorophylle, de l’ocre jaune, du jaune de cadmium foncé ou clair pour les feuilles jaunies. Toutes ces couleurs peuvent se mélanger ou être déposées cote à cote et permettre à l’œil de l’observateur de les synthétiser par l’intermédiaire du cerveau , à la manière des peintures impressionnistes.

Bien localiser le sens de la lumière qui va éclairer l’arbre et lui donner du volume, par l’opposition des zones d’ombre et de lumière.

 

 

-         Ce matin, je suis allé visiter, à Aix en Provence, l’exposition consacrée au peintre impressionniste Alfred Sisley. Ses tableaux et toiles qui privilégient l’art de peindre la nature mettent en évidence pour la plupart une extraordinaire maitrise dans la réalisation des ciels, de l’eau et ses reflets (la Seine près de Paris) et de la végétation ( arbres et forêts). 

 

Alfred Sisley, par laurentsaintgermain  

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #techniques peinture, #paysage, #fleurs, #mixed media

 

Dessin et peinture - Vidéo 2236 : Le champ de fleurs à la peinture acrylique réalisé, entre autres, avec brosse à dents et coton-tige - mixed media.

 

 Couleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabets      Couleurs tournent 2 alphabets         Couleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabets

Couleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabets        Couleurs tournent 2 alphabets  Couleurs tournent 2 alphabets Couleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabets

 

 

Par projection de gouttelettes de peinture acrylique diluée, avec une brosse à dents et la dispersion par impression de taches de couleurs, avec un coton-tige, pour simuler la présence de fleurs dans un champ, une brosse, un pinceau éventail,  une éponge, du sel pour absorber la couleur du ciel, on obtient un tableau facile à réaliser et très coloré.

Couleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabets

 

 Couleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabetsCouleurs tournent 2 alphabets

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #techniques peinture, #pastel dessin et fusain, #paysage

 

Dessin et peinture - vidéo 2236 : L'utilisation du crayon aquarellable comme outil de l'aquarelliste - Paysage.

Lettre E  

         

Lettre ELettre E

 

Les crayons aquarelle (ou aquarellables) ressemblent à des crayons de couleur ordinaires, mais, dilués à l’eau, ils permettent un grand nombre d’effets picturaux.

Dans une œuvre peinte à l’aquarelle, ils sont parfaits pour traiter les détails : scintillement et reflets de l’eau, jeux d’ombre et de lumière, feuillages, etc. Seuls, ils conviennent au travail en extérieur : croquis sur le vif ou illustration d’un carnet de voyage.

À savoir 

Les mines tendres sont recommandées pour réaliser des lavis, les mines dures pour traiter les détails et les lignes. Pour commencer, quelques teintes de base suffisent. Préférez les mines tendres, qui se diluent plus facilement.

Pour vous entraîner, utilisez les techniques suivantes sur une même feuille de papier aquarelle : vous pourrez ainsi comparer les textures.

 

  • Réaliser un lavis  

Hachurez une petite surface de papier au crayon aquarelle. Puis humidifiez au pinceau : plus votre geste est vigoureux, plus vous allégez les traces de crayon et obtenez une zone de couleur homogène.

 

  • Dessiner sur un lavis  

Appliquez sur le papier un lavis de la couleur de votre choix. Puis griffonnez sur la surface encore humide avec un crayon aquarelle : utilisez de préférence des teintes proches. L’intensité du lavis semble renforcée.

 

  • Créer des textures sur papier mouillé  

Humidifiez le papier au pinceau puis griffonnez immédiatement au crayon aquarelle. Travaillez en alternant la pression exercée sur le crayon : vous obtiendrez un effet plus ou moins flou, légèrement délavé, mais d’une couleur particulièrement intense. 

 

  • Aquarelle - Flouter les tracés
  • Flouter les tracés 

Trempez la pointe du crayon aquarelle dans un godet d’eau du robinet, puis hachurez rapidement un coin de papier : vous obtenez un tracé légèrement flou.

 

Conseils 

  • Lorsque vous ajoutez de l'eau, progressez des zones claires vers les zones foncées. Sinon, votre pinceau transfèrera des pigments des parties foncées vers les parties claires.
  • Si vous voulez peindre un fond, faites-le en premier.
  • Essayez des mélanges de couleurs improbables sur une feuille de papier pour aquarelle ou un carnet à dessin multiusage. Essayez de mélanger des couleurs complémentaires comme du bleu et de l’orange ou du jaune et du violet. Essayez de voir si un mélange de deux couleurs foncées comme du brun foncé et de l'indigo donne un résultat plus riche que du noir. Parfois, en superposant la bonne combinaison de couleurs très vives dans le bon ordre, on obtient des bruns et des gris beaucoup plus riches qu'en utilisant simplement des crayons bruns et gris.
  • Lorsque vous coloriez le dessin, appliquez une couche régulière et légère. Si vous appuyez trop fort avec les crayons, les traits risquent de rester ou d'enfoncer le papier à des endroits où vous ne le voulez pas.
  • Vos coups de crayon et de pinceau doivent toujours suivre les contours du dessin.
  • Vous pourrez peut-être effacer les petites erreurs en ajoutant de l'eau et en tamponnant le dessin avec du papier absorbant. Cette technique est particulièrement efficace pour éclaircir des zones que vous voulez rendre plus lumineuses. Elle peut même fonctionner une fois que le dessin est sec, en fonction de la marque de vos crayons. Les crayons pour aquarelles Derwent Inktense et Faber-Castell Albrecht Dürer ne peuvent pas être remouillés et ne peuvent plus être éclaircis une fois qu'ils sont secs, mais les crayons Prismacolor, Derwent Graphitint, Derwent Watercolour, tous les Sketch & Wash et de nombreuses autres marques peuvent être « réactivés » lorsqu'on les remouille. Appliquez de l'eau propre sur la zone à éclaircir et tamponnez-la légèrement pour retirer des pigments. Répétez autant que nécessaire, à moins que le procédé ne commence à abimer la surface du papier.
  • Essayez un pinceau en nylon spécialement conçu pour les aquarelles. Ce type de pinceau a un manche en plastique avec un réservoir d'eau permettant d'apporter de l'eau à la tête de façon régulière. Vous en trouverez chez Niji, Derwent, Sakura et plusieurs autres fournisseurs. Ces pinceaux sont très pratiques pour les crayons pour aquarelles. Vous pouvez les nettoyer simplement en les passant sur un chiffon jusqu'à ce que l'eau qui sort soit à nouveau claire avant de passer à une autre couleur.
  • Ne dessinez pas sur des zones humides avec les crayons, car cela produira une couleur plus foncée que vous ne pourrez pas éliminer.
  • Si vous comptez mélanger des couleurs sur de nombreuses zones étendues pour colorier le fond, il peut parfois être utile d'humidifier légèrement la feuille entière avec de l'eau. Avant qu'elle sèche, appliquez vos couches de couleur avec les crayons pour aquarelles puis appliquez une deuxième couche d'eau par-dessus pour obtenir un effet délavé.
  • Si vous remarquez qu'une zone est trop foncée avant d'appliquer de l'eau, utilisez une gomme mie de pain pour l'éclaircir. Malaxez la gomme et appuyez-la contre la partie que vous voulez éclaircir. Décollez-la, étirez-la et roulez-la en boule. Répétez le procédé jusqu'à ce que la zone soit assez claire. Cette méthode est assez douce pour ne pas abimer la surface du papier avec des frottements, contrairement aux autres types de gomme.

 Crayons aquarellables, par laurentsaintgermain

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #techniques peinture

 Résultat de recherche d'images pour "le vert couleur"

La couleur verte, c'est comme le chocolat, on en devient vite addict, surtout lorsqu'on doit réaliser un paysage.

Alors éviter de se lancer dans l'achat d'un kit de démarrage pour débutants, car le vert qui est présent est habituellement vert émeraude ou vert phtalo, ce qui accentue la difficulté pour la réalisation d'une couleur harmonieuse.

Pour faire de beaux verts, ne jamais utiliser de jaune ou de bleu clair, par contre un jaune et un brun donnent un vert profond. 

 Vert clair 6 alphabetsVert clair 6 alphabetsVert clair 6 alphabetsVert clair 6 alphabetsVert clair 6 alphabets        Vert clair 6 alphabetsVert clair 6 alphabetsVert clair 6 alphabets      Vert clair 6 alphabetsVert clair 6 alphabetsVert clair 6 alphabetsVert clair 6 alphabetsVert clair 6 alphabets

Ci-dessous une liste de mélanges, pour obtenir des verts de plus en plus lumineux.

  • Terre d'ombre brûlée et  jaune de cadmium lumineux.
  • Le bleu de Prusse et jaune d'ocre.
  •  Noir ivoire et jaune de cadmium.
  • Le bleu outremer et jaune d'ocre.
  • Le bleu outremer et jaune de cadmium lumineux.
  • Bleu phtalo (vert) et jaune de cadmium lumineux.
  • Bleu phtalo (vert) et jaune citron

 

 

Cette vidéo nous montre comment réaliser des mélanges de couleurs pour obtenir une gamme très fournie de verts, en choisissant vos teintes qui sembleront le plus proche de ce dont vous aurez besoin, avec l’intention de les éclairer ou de les atténuer.  Quelques idées sont suggérées :  - Le premier mélange est un ajout progressif à parts égales, d'ombre brûlée et de jaune de cadmium clair ou lumineux (light). Le vert obtenu s'assombrit au fur et à mesure que l'on ajoute de la terre d'ombre brûlée .- On utilise peu de noir de carbone, par rapport à la proportion de jaune de cadmium, pour obtenir le second nuancier.- Une pointe de bleu outremer, ajoutée au jaune de base, donne une variation de vert plus lumineux que les précédents obtenus.-Très peu de bleu phtalo mélangé au jaune de cadmium lumineux donne un vert particulier, à utiliser avec parcimonie.

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #techniques peinture

 

Résultat de recherche d'images pour "les aurores boreales"
 
 
Arc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabets
Arc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabets        Arc en 7 alphabetsArc en 7 alphabets
Arc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabets

 

Par Technique de peindre

Dans cet article, je vais vous montrer comment peindre des aurores boréales à l’aérographe mais vous allez surtout apprendre comment peindre la transparence.

Depuis le moment où je me suis intéressé à la peinture, je me suis toujours demandé comment il était possible de peindre des sujets en transparence.

Arc en 7 alphabetsArc en 7 alphabets      Arc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabets

Pour moi, c’est quelque chose de tout à fait fascinant. J’ai essayé plusieurs méthodes, mais l’aérographe reste le meilleur instrument que je connaisse pour peindre la transparence même avec des encres acryliques.

Pour vous en faire une démonstration, j’ai réalisé un petit paysage imaginaire qui représente des aurores boréales.

 

Comprendre le phénomène des aurores polaires

 

C’est un phénomène qui est dû à des vents solaires qui entrent régulièrement dans l’atmosphère. Les vents solaires sont chargés de particules et ce sont les champs magnétiques au pôle Nord et au pôle Sud de la Terre qui donnent à ces particules, la forme d’un rideau lumineux.

 

La couleur dominante est un bleu vert profond et les aurores se détachent avec des couleurs vives de rouge magenta, de jaune, de bleu et de turquoise.

 

Le matériel utilisé:

 

  • Un aérographe double action avec une buse de 0,3mm, le Iwata HP-C Plus, branché à un compresseur silencieux.
  • Une feuille de papier toilé Canson – Figueras de 16,5 x 20,5 cm
  • Les peintures Createx Auto Air transparentes de la série 4200 avec les 7 couleurs suivantes :

bleu canard 4240, bleu 4241, violet 4247, rouge magenta 4245, jaune primaire 4231, noir transparent 4249, blanc semi-opaque 4201

  • Du ruban de masquage
  • Un pinceau Sépia Déco 8520 N°2 de chez Raphaël
  • Un crayon aquarelle blanc Stabilo All 8052
  • Une règle
  • Une brosse à dents
  • Un petit plateau tournant
  • Du papier brouillon
  • (et un sèche-cheveux)
  • Arc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabets     Arc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabets  
  • Arc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabetsArc en 7 alphabets

 les couleurs du ciel : 4 mélanges de peinture bleu vert.

  1. bleu vert moyen transparent
  2. bleu vert clair opaque
  3. bleu vert intermédiaire opaque
  4. bleu vert foncé transparent

L’avantage de travailler avec des peintures transparentes sur un fond blanc, c’est d’avoir le maximum de luminosité et de profondeur dans les couleurs.

Ce sont ces mêmes couleurs transparentes qui deviennent opaques avec du blanc. De cette manière, le bleu vert moyen est décliné, pour créer une gamme de couleurs cohérente.

Peindre le ciel en dégradé:

Je commence par peindre le ciel avec le bleu vert moyen aux 2/3 de la feuille en passant deux couches.

Le fait de travailler en transparence permet aussi d’intensifier la couleur en passant plusieurs couches au même endroit.

Je termine le bleu vert moyen en dégradé sur la feuille blanche.

Je pulvérise ensuite la couleur la plus claire de la gamme, le bleu vert éclairci et opacifié avec du blanc.

Je commence en bas de la feuille et je remonte en dégradé sur la première couleur.

Entre les deux couleurs, j’applique un bleu vert un peu moins clair qui me sert de couleur intermédiaire.

01-peinture-aerographe-techniques-de-peintre

Pour unifier ces deux couleurs, je vaporise à nouveau le bleu vert clair sur la partie basse du tableau.

J’ajoute encore du contraste avec du bleu vert foncé transparent sur la partie haute du ciel.

02-peinture-etoiles-techniques-de-peintre

Le sèche-cheveux me permet de stabiliser rapidement toutes les couches de peinture avant de passer à la suite.

Avec une brosse à dents et de la peinture blanche pure, je peins quelques étoiles.

03-peinture-ligne-horizon-techniques-de-peintre

Je délimite la ligne d’horizon avec une règle en plastique qui ne me sert qu’à la peinture.

Je peins un léger dégradé sous la ligne d’horizon avec le bleu vert foncé transparent en prenant soin de cacher avec une feuille de papier le reste du ciel.

Je place ensuite quelques vagues avec un pinceau trempé dans de l’alcool à 90° puis je cache la mer pour m’occuper des aurores boréales.

04-peinture-aerographe-main-levee-techniques-de-peintre

Les aurores boréales ressemblent à un rideau. Avec un crayon aquarelle blanc, je dessine les ondulations et les plis du rideau.

Ce tracé me sert de repère pour commencer la peinture à main levée.

Les aurores boréales sont avant tout un phénomène lumineux.
Le blanc pur me permet de rendre cette lumière, et il permettra aussi de faire apparaître les couleurs chatoyantes par transparence.

En prévision de l’arrivée des couleurs, je n’hésite pas à exagérer les stries lumineuses pour que la couleur soit la plus vive possible.

C’est aussi dans ce but que j’utilise des couleurs pures, c’est à dire très intenses et sans aucun mélange.

Une fois que tout est sec, je commence à poser les couleurs les unes à côté des autres en les faisant se chevaucher légèrement. Je les place dans cet ordre :

  • violet
  • rouge magenta
  • jaune
  • bleu vert
  • bleu marine

07-peinture-aurores-boreales-jaune-techniques-de-peintre

Le phénomène des couleurs transparentes

Je voudrais attirer votre attention sur un phénomène qui peut se produire avec les couleurs transparentes.

08-peinture-aerographe transparente-techniques-de-peintre

Voyez par exemple, ici, j’ai chargé le godet de l’aérographe avec un bleu vert transparent, mais quand je pulvérise cette couleur sur un rouge magenta, c’est du bleu marine qui se forme.

Quand je pulvérise la même couleur sur du jaune primaire, c’est du vert qui apparait, c’est tout à fait normal me direz-vous, mais il est bon de s’en souvenir pour ne pas faire d’erreur.

Toujours avec le bleu vert transparent qui est la couleur dominante du ciel, « j’enterre » les couleurs à certains endroits.

Pourquoi faire ça ?

Pour faire une transition entre le ciel et les aurores et aussi pour donner du volume à la forme des rideaux.

Redonner de la lumière aux aurores

Les couleurs ont complètement absorbé la lumière blanche du début et il est important maintenant d’en ajouter quelques touches aux endroits les plus clairs.

La lumière vient du bord et s’estompe progressivement dans le ciel.

J’accentue encore les contrastes avec du bleu marine transparent puis du bleu vert transparent.

09-peinture-aurores-boreales-details-techniques-de-peintre

C’est seulement à la fin, quand les contrastes sont suffisamment marqués, que j’apporte quelques détails au pinceau pour donner de la netteté au sujet principal.

Les aurores boréales sont terminées

Je m’occupe maintenant de la mer.

Dans une feuille de papier, je découpe des formes de vagues pour m’en servir de cache volant.

Je reste dans les tons bleu vert et j’applique la couleur intermédiaire sur le cache en le déplaçant d’une manière aléatoire.

Cette couleur sombre crée de l’épaisseur aux vagues.

Pour délimiter un peu plus la ligne d’horizon, j’accentue la différence de couleurs entre la mer et le ciel en pulvérisant un bleu vert clair opaque au-dessus de la surface de la mer.
Je me sers de la même couleur pour éclairer la surface des vagues

La juxtaposition clair/foncé donne aux vagues un effet de contre-jour.

Pour montrer qu’il s’agit d’une mer polaire, je prévois d’ajouter la silhouette de quelques icebergs et glaciers sur la ligne d’horizon.

Utiliser les caches volants pour peindre

10-peinture-aerographe-cache volant-techniques-de-peintre

Là encore, le papier me sert de cache volant.

Je le déchire soigneusement pour lui donner la forme des icebergs, je les place un à un dans la composition et, tout en cachant la mer avec la règle en plastique, je leur applique un léger voile de peinture bleu-vert foncé transparent.

Les icebergs les plus éloignés sont les plus clairs, et inversement, les plus sombres sont plus proches de nous.

Enfin, j’enterre un peu la base des blocs de glace avec le bleu vert clair opaque pour donner un effet de brume à la surface de l’eau.

En regardant le tableau, je m’aperçois que les vagues sont trop régulières.

J’arrange le problème en variant un peu leur taille et leur forme.

11-aerographe-main-levee-techniques-de-peintre

Pour finir, je peins quelques scintillements colorés à la surface de l’eau comme si les couleurs des aurores boréales s’y reflétaient.

Le tableau est terminé !

tableau-aurores-boreales-techniques-de-peintre

Aurores boréales – acrylique sur papier toilé – 20,5 x 16,5 cm

 

Résultat de recherche d'images pour "barres de séparation animées"

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #techniques peinture

Image associée

 Le cercle chromatique

 

Gris alphabetsGris alphabets

Gris alphabetsGris alphabetsGris alphabetsGris alphabets

 

 Gris alphabetsGris alphabetsGris alphabetsGris alphabetsGris alphabetsGris alphabets

 

Pour le gris nous ne parlons pas de couleur, mais de valeur colorée. Nous avons la possibilité de créer :

 

·        Des gris neutres en associant, le noir et le blanc.

 

 

 

·        Des gris colorés de trois manières différentes :

 

1° En associant des couleurs primaires : Le jaune primaire, le rouge primaire ou magenta et le bleu primaire ou cyan.

 

 

 

2° Avec des couleurs complémentaires qui sont :

 

-        Jaune + violet.

 

-        Bleu + orange.

 

-        Rouge + vert.

 

    3° En utilisant le gris neutre, auquel on ajoutera des couleurs.

 

 

 

On obtiendra ainsi des valeurs douces que l’on retrouve très rarement dans les peintures artistiques.

rire 35

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #peinture abstraite, #techniques peinture

 

Dessin et peinture - vidéo 2208 : Comment réussir le "pouring méthode" et la création de "cellules" ? (Troisième partie) - La préparation du "médium pouring"..

 

Lettre D        

 

La méthodologie du "pouring méthode" et création de cellules, par laurentsaintgermain

Après avoir créé le «  médium pouring » ou « pouring médium », à partir du support liquide visqueux et de chaque couleur de peinture acrylique, il faut passer à la phase de la réalisation des cellules.

 

L’étape à suivre est la suivante :

 

1.Le « pouring médium et sa couleur» (voir article précédent).

 

2.Ne pas oublier d’ajouter les gouttes de silicone liquide ( 1,2 ou 3 à votre convenance) dans chaque verrine, en remuant avec le bâtonnet :

 

-        soit plusieurs fois pour obtenir, en théorie de petites cellules.

 

-        Soit une seule fois, pour l’obtention de grandes cellules.

 

(Pour avoir de l’huile de silicone, j’envoie plusieurs fois le jet de "3 en 1 ", dans un petit flacon pour recueillir le liquide huileux, que je récupère avec une pipette qui me sert de compte-gouttes).

 

3.mes verrines sont prêtes, je verse alors « le médium pouring » siliconé, dans un verre en plastique jetable, en alternant les couches de couleurs de façon aléatoire, barrer une fois l'ensemble du liquide avec un bâtonnet, pour dissocier les couches.

 

4.Je pose la toile ou le support sur le verre et je retourne rapidement l’ensemble tout en gardant le verre en contact avec mon support.

 

5.Le verre étant toujours en contact avec mon support, je laisse quelques instants, le liquide visqueux exercer une pression sur le bord du récipient.

 

6.Je lève très rapidement le récipient, un liquide épais composé de plusieurs couleurs ponctuées de cellules en formation, vient lentement s’écouler sur le support.

 

7.Je fais occuper toute la surface du support à cette masse liquide et visqueuse.

 

8.Avec la flamme du chalumeau, j'active la formation de nouvelles cellules.

 

9. Lorsque l'ensemble est sec, je protège ma peinture avec un médium fluide et brillant.      

 

     

 

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog