Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #animaux, #huile

 

Dessin et peinture - vidéo 3243 : Comment peindre une coccinelle ? - acrylique ou huile.

 

La coccinelle

Est-il nécessaire de la présenter ? Tous les jardiniers croient connaître ce petit insecte aux élytres tachetés, pourtant il en existe de nombreuses espèces. Petit tour dans le monde bien peuplé des coccinelles...

 

La coccinelle ou bête à bon dieu
 

Coccinelle qui es-tu ?

La coccinelle est un coléoptère qui se décline sous de nombreuses espèces différentes (plus de 6000 dans le monde) que l'on différencie par leur couleur (jaune, orange, rouge, blanc, rose ou noir), mais aussi par le nombre de points présents sur leur élytres.

Le régime alimentaire peut aussi aider à les différencier puisqu'il varie selon l'espèce ; certaines sont même spécialisées dans un type d'alimentation : pucerons, aleurodes, champignons, cochenilles, acariens et même plantes...).

 

La plus commune : la coccinelle à 7 points

Coccinella semptempunctata, la coccinelle à 7 points noirs et aux élytres rouges, est la plus fréquente dans nos jardins et en Europe. Les coccinelles sortent de leur léthargie au début du printemps avec les premiers rayons de soleil après une diapause aux pieds des plantes, cachées sous les feuilles, sous la mousse ou dans un coin du garage, voir un hôtel à insectes si vous lui proposez.

Elles se reproduiront et pondront plusieurs centaines d’œufs que les femelles déposeront à proximité d'une colonie de pucerons. Ces œufs jaunes se transformeront en petites larves noires avec des reflets bleu métallisé et des points jaune orangé qui deviendront bien vite de redoutables prédateurs de pucerons, ce qui en fait de précieux auxiliaires pour le jardinier qui souhaite lutter biologiquement contre les ravageurs que sont les pucerons au jardin et à la maison. Chaque larve peut en effet dévorer jusqu'à 200 pucerons par jour !

Elle se transformeront ensuite en nymphes pour donner des adultes en été à la grande joie des enfants qui pourront venir les observer très régulièrement.

 

Peindre des coccinelles, par laurentsaintgermain

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog