Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #pastel et fusain

 Braque Hongrois à poil dur Braque hongrois ou vizsla à poil ras ou à poil dur.

 

Le Braque Hongrois, poil court : Rödvidszörü Magyar Vizsla
Le Braque Hongrois à poil dur : Drötzörü Magyar Vizsla

Ces chiens d'arrêt continentaux sont unicolores fauves à poil ras ou à poil dur. Ce sont des chiens élégants qui présentent une harmonie parfaite entre la force et la beauté. Intelligents, fidèles, équilibrés, ils sont vifs de tempérament.
Chien de la noblesse hongroise, le Vizsla poil ras (Rôvidzörü Magyar Vizsla) fut créé à partir du chien courant de Panonie et du chien jaune des Trucs. Le Sloughi figurerait aussi parmi les ancêtres du Vizsla.
Dans sa conformation actuelle, il existe depuis le 18ème siècle. En vue de l'adapter à l'évolution des genres de chasse, d'autres races de chiens de chasse (chien de Hanovre, Pointer, Braque allemand, Bloodhound) ont fourni un apport de sang.

L'autre race, le Vizsla à poil dur (Drôtzörü Magyar Vizsla fut créée vers 1930 par des gardes forestiers qui souhaitaient un chien plus solide au bois et plus résistant au travail à l'eau froide, bien que le poil ras n'éprouve aucune difficulté dans ces conditions de travail. Une femelle Vizsla fut saillie par un Drathaar allemand unicolore marron et qui permit alors le départ du Vizsla poil dur.

Il représente véritablement pour le chasseur actuel le chien complet. Ces chiens racés et élégants, sont des travailleurs infatigables. Modelés par la Puzsa hongroise il s'accommodent aisément de toutes les conditions de biotope ou de température et traquent tous gibiers.
Ce sont des retrivers nés, ils aiment l'eau et vous serviront donc aussi bien en plaine et au bois qu'au marais. Même au gros gibier, ils sont facilement créancés à la recherche au sang.

De caractère souple, ils aiment travailer pour faire plaisir à leur maître. Ils s'éduquent donc aisément. Même s'ils ont besoin de fermeté, ils ne supportent pas l'injustice et la brutalité.

S'ils apprécient la vie de famille, ce sont avant tout des chasseurs passionnés qui ne s'épanouissent véritablement que sur les terrains de chasse.
Extrait des renseignements internet du " vizsla club de France"
Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog