Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle
Capt 120413 172049 001 
DSC02151.JPG
 
A l'exception des troncs d'arbre et des branches du premier plan, positionnés à gauche de la toile, l'ensemble du support est humidifié avec une dilution de terre de sienne, de terre de sienne brûlée et d'eau. Le lavis qui sera ainsi déposé couvrira le dessin, sauf les troncs restés secs. Le pinceau japonais, souple et pointu est tapoté pour projeter des gouttelettes de mélange et permettre la création de petites tâches plus intenses . L'apport au mélange, d'une touche de brun van dyck, crée l'ombre nécessaire à la composition du sous-bois. 
Le vert ombré par de la terre de sienne brûlée, le bleu céruléum dilué et la projection par endroits de gouttes sur la partie située à gauche de la toile, contribuent à la création des couleurs du sous-bois des différents plans.
 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #huile, #peintres
 
Né à Chabarovsk, en Russie, Vladimir a commencé à peindre à l'âge de trois ans et son talent sera remarqué à plusieurs reprises tout au long de son adolescence.
Après avoir fréquenté l'école d'art, "Krivoj Rog" et ayant servi dans l'armée, Vladimir a été admis à l'Institut polygraphique de Lvov dans l'ancienne Union soviétique.
À partir de 1984 Vladimir a commencé à participer et gagner au Concours international d'affiches pour l'art.
Vladimir a déménagé à Moscou en 1988 et pour longtemps, sa carrière dans l'art commercial sera en plein essor. Des maisons d'édition russes ont recherché ses talents pour concevoir des affiches, des pochettes pour CD et cassettes pour des groupes musicaux. Tout en travaillant avec les maisons d'édition, il a continué à travailler sur ses peintures et à participer à des expositions.
En 1990, Vladimir a commencé à voyager en Europe, où il a gagné sa vie en peignant des portraits dans les rues de Barcelone, Berlin, Vienne et dans d'autres villes européennes. C'est avec cette expérience, qu'il a perfectionné ses compétences en représentant les formes humaines. Au cours des quatorze dernières années, son art a évolué et c'est dans le travail figuratif qu'il crée aujourd'hui. En Février 2004 Vladimir a signé un contrat à long terme avec la maison d'édition americaine Soho Editions.
Sa peinture est exceptionnelle, haute en couleur, douce. La lumière caresse les personnages avec légèreté, la peinture est remarquable,tout y est.
    Le jeune peintre russe Vladimir Volegov éternise dans ses tableaux des douces paresses qu'on oublie trop dans nos vies actives où perdre son temps serait presque une faute lourde.
Ses modèles, toujours de jeunes femmes romantiques dont certaines reviennent souvent dans ses tableaux, des enfants aussi avec cette particularité de ne jamais regarder le peintre. Les décors pour la majorité sont dans la nature et se mêlent ainsi avec les modèles à ce temps suspendu.

   
       

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #techniques peinture
 Le Mélange des couleurs à partir des trois couleurs primaires.
les-couleurs-primaires.jpg 
      Cercle chromatique 
 
 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #huile, #peintres
  Leonid Afremov est un artiste bélarus, sa spécialité : peindre au couteau de palette. Une technique originale qui donne un résultat étonnant, notamment par le nombre de couleurs utilisées. 
 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #pastel dessin et fusain
 
 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile
 
Comment avoir une emprise sur la ressemblance ?
 
1. Une bon éclairage lors de la réalisation du portrait et donc un contraste "lumière-obscurité" sur le visage aide à obtenir la ressemblance, grâce à la mise en valeur des volumes.
2. Utiliser un miroir ou une glace, présenter y le modèle et la toile  pour les observer ensemble, noter que les défauts apparaissent immédiatement.
4. Si vous portez des lunettes , retirez-les afin de voir grossièrement, les grands volumes et les valeurs.
5. Vérifiez le portrait dans des conditions plus sombres, à la lumière estompée et diffuse , vous verrez des choses différentes, dans la pénombre.
6. Vérifiez votre peinture avec des yeux neufs : Prenez une pause de temps à autre pour reposer la vue qui s'habitue parfois aux défauts.
 
Lien:

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile

h

   Comment aborder le sujet du  portrait à la peinture à l'huile.
 
    l'observation est le facteur déclenchant de la réalisation du portrait , que ce soit à partir d'une photographie ou d'un modèle.
 Il est nécessaire, au préalable, de préparer le support ou la toile, avec deux couches d'apprêt de teinte blanc cassé, en ajoutant une petite quantité de peinture à l'huile: noir d'ivoire et d'ocre jaune. Lorsque la surface est parfaitement sèche, le personnage au fusain est dessiné, car cette matière est facile à effacer.      
         Dessiner, dans un premier temps, la ligne médiane verticale de la face, en prenant les mesures proportionnelles, soit avec un instrument ( comme sur la vidéo ), soit à main levée ( crayon tenu verticalement et bras tendu ), de la longueur du visage (sommet du crâne au menton), y indiquer les points de repère ( bouche, nez, yeux et le départ de la racine des cheveux ).
 Tracer l'axe horizontal qui se situe au centre des yeux, et marquer la largeur du visage en repérant l'emplacement des oreilles.
 Après avoir tracé les contours, s'attacher à positionner les particularités.
 Placer votre dessin élaboré, devant une glace ou un miroir avec le modèle de préférence pour comparer, les disproportions et les défauts qui apparaissent systématiquement ( vous ne travaillerez jamais plus sans avoir recours à ce procédé ) ,      
        La terre d'ombre naturelle est la couleur qui remplacera le charbon de bois, pour le premier jus dilué à l'essence de térébenthine et pour la première sous-couche. Après séchage, les couleurs seront enfin utilisées. 
             

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #techniques peinture
     Le nombre d'or en peinture 
       
     
                    
     
       

Le nombre d'or est utilisé dans la composition d'un tableau. Il permet de situer "idéalement" le sujet principal d'une oeuvre.

En peinture, les éléments qui constituent un paysage, par exemple, ne sont jamais disposés au hasard, ils sont ordonnés suivant les règles de la composition qui permettront de ne plus voir les choses et les paysages de manière désordonnée. 

 Le regard doit-il se porter sur un élément particulier du dessin ou de la peinture ? Vous pouvez guider la lecture de votre toile vers cet élément. Si rien n’a encore accroché l’attention à cet endroit, le regard peut s’évader.     

        Dans un dessin classique, pour conserver l'harmonie de la composition et pour simplifier les calculs fastidieux du nombre d'or, qui permet au peintre ou dessinateur d'éviter de centrer son sujet maladroitement et de perdre le regard du spectateur ou de l'éloigner du but principal, on trace les diagonales du rectangle constitué par la toile ou le support, puis on divise la surface en deux, verticalement et horizontalement. une fois ce travail effectué, seuls certains de ces traits seront utilisés pour la construction de votre image. Cette construction va permettre un agencement du tableau par les lignes de force, les surfaces de couleurs différentes et les valeurs. Ce qui apparaîtra comme naturel aura en fait été construit.

 Une fois cette pratique comprise, on porte tout l'intêret de la construction sur le partage de la toile en trois bandes horizontales et trois bandes verticales proportionnelles , les intersections constituent les points d'or. Sur l'image présentée ici, l'on voit l'importance de la bande verticale de droite, où s'insere la paroi rocheuse et la bande horizontale du bas, qui constitue le premier plan, l'encadrement formé par ces deux masses met en valeur l'arrière plan, à l'image d'une fenêtre . Le point nodal en bas à droite est centré sur le gros rocher, celui situé en haut et à gauche attire le regard sur la maison. Enfin la ligne supérieure horizontale délimite la séparation ciel et forêt.   

 

nombre-d-or.jpg

 

 

     Il suffit soit de multiplier la largeur et la longueur du tableau par 0,618. En traçant les 2 droites, on obtient à l'intersection un point particulier du tableau appelé le point d'or où le centre d'intérêt du tableau sera particulièrement mis en valeur.  

 

le point d'or

 

 

 Le nombre d'Or, la beauté mesurée
     
   

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile
 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #livres
     
Pierre Aronnax, biologiste marin, son assistant Conseil et un harponneur du nom de Ned Land rejoignent l'équipage de l'Abraham Lincoln, navire chargé par le gouvernement américain de débusquer le cétacé géant responsable de la destruction d'un paquebot. Après des recherches infructueuses, ils finissent par débusquer le monstre qui, au terme d'un violent combat, endommage lourdement l'Abraham Lincoln, précipitant les trois personnages principaux par dessus bord. Ils se retrouvent sur le monstre, qui à leur grande surprise, s'avère être fait de métal. Il s'agit en réalité d'un sous-marin géant, le Nautilus, conçu et commandé par le capitaine Nemo, prince indien dépossédé par les colons anglais, remarquable scientifique et misanthrope patenté. Le capitaine refuse de libérer ses prisonniers, par peur qu'ils révèlent son existence. Alors que cette captivité ravit le biologiste Aronnax, Ned Land tentera plusieurs fois d'envisager son évasion. Au cours de huit mois, ils contempleront quelques-unes des merveilles du fond des océans : les coraux de la Mer Rouge, les vestiges de la bataille navale de Vigo, la cité d'Atlantis, entre autres. La destruction d'un na vire anglais et la mort d'un membre de l'équipage à la suite d'une attaque de poulpes géants, Aronnax, Conseil et Ned Land décident de fuir leur captivité, et finissent par regagner la terre à bord d'une chaloupe.
   
Film d'animation librement inspiré du fantastique et de l'imaginaire de l'oeuvre de Jules Verne, réalisé en 2005 par Lionel Metz (vidéo-plasticien).
En 2010 est crée une musique originale par Gabriel Louche (créateur sonore)     
    

Pour la version audio:.  

 
 Pour la version lecture:

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog