Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des milliers de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #huile, #techniques peinture

 

 

 

Ce qu’il faut avant tout savoir :   La peinture acrylique à la particularité de sécher très vite. Les transitions ombres - lumières ne se font donc pas par fondu des couleurs, comme pour la peinture à l'huile (sauf dans le cas particulier de la « peinture dans le frais »), mais avec des superpositions de très fines couches de peinture (on jouera avec sa transparence..).   Pour cela, il y a différentes techniques plus ou moins pointues qui nous permettent de dégrader au mieux les couleurs……La méthode peut s'appliquer sur la peinture à l'huile sèche.  

Glacis :   Le glacis ne doit pas être confondu avec le terme « lavis », ce qui se fait   généralement. Ce sont deux techniques bien distinctes. Le glacis sert à unifier   une zone quand le contraste ombre / éclairci est trop fort ou que les démarcations entre deux tons sont trop tranchées. C’est en quelque sorte l’application d'une couche transparente de couleur sur un autre pigment. Le glacis est une technique de dépôt des couleurs qui consiste à diluer la peinture de manière très importante (1 vol. de Peinture pour 5 à 6 vol. d'eau) la peinture ainsi appliquée vas créer une couche quasi-transparente qui nuance subtilement les couleurs précédentes. On peut ainsi teinter la couleur de notre figurine, et donner des reflets intéressants. On peut aussi le mélanger avec du médium pour lui donner un aspect légèrement plus plastique et éviter qu’elle n’aille dans les creux comme une encre.  

lavis : ou l’art de travailler la transparence… On utilise le fait que la peinture diluée laisse apparaître la couche inférieure par transparence. On teinte alors la couche de base. l’eau en s’évaporant déposera alors majoritairement la couleur dans les creux. On peut donc la foncer (rarement l’éclaircir..), ou lui donner des reflets. Cette technique est très utile pour casser les couleurs. On parle alors de lavis successifs lorsque l’on utilise cette technique pour dégrader les couleurs, après plusieurs passages. Ce qu’il faut comprendre avec un lavis, c’est que c'est le pigment que l’on tire, et c’est donc la concentration locale du dit pigment qui fait le dégradé, et pas forcement sa teinte.  

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #huile

     

 

Ardscull en gaélique signifie la «colline des cris». Le monticule de terre, entouré d'un large fossé, s'élève à une hauteur de 55 pieds. A cet endroit existait un vieux château anglo-normand de terre et de bois, protégé par une fortification et construit à la fin du XIIe siècle sous William Marshall, le Seigneur de Leinster. A l'origine ce monticule aurait soutenu une haute tour de bois. Le 26 Janvier 1316, l'une des batailles de la guerre d'indépendance écossaise a eu lieu dans les environs de Ardscull. L'armée écossaise, dirigée par Edward Bruce, frère de Robert Bruce roi d'Ecosse, remporta la bataille face à  la puissante, mais désorganisée armée anglaise. sous le commandement de Jean de Hotham. Edward Bruce fût couronné roi d'Irlande sur cette colline. Aujourd'hui, le site planté d'arbres à feuilles caduques est devenu un endroit fréquenté par les randonneurs. 
 

Cette peinture composée de trois couleurs: bleu, jaune et brun, éclaircie par le blanc de titane, frôle l'abstraction. La forte lumière du soleil scintille sur l'enchevêtrement de troncs d'arbres et de branches. La sous-couche est inhabituelle pour une peinture à l'huile. Les couleurs plus claires appliquées, donnent à cette composition l'apparence de l'aquarelle, car le solvant (white spirit) a été utilisé abondamment. Les teinte,s plus foncées, ont été ajoutées par la suite.       

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #huile

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #peintres, #oeuvre expliquée

     Pissarro nous enferme dans son petit paradis, sa femme est dans le jardin potager, c'était vers la fin de la vie de Pissarro et Claude Monet l'a aidé financièrement pour qu'il puisse acquérir cette maison.

Pissarro, l'humble qui aimait les paysans.

Avec beaucoup de peinture sur une toile énormément absorbante, arriver à la finesse picturale pour rendre la délicatesse atmosphérique, où chaque élément est caressé par le soleil.

  Cette peinture "jardin de l'artiste à Eragny" a des couleurs très vives qui vont du vert d'oxyde profond en passant par des jaunes légers et du bleu clair. La peinture a beaucoup de texture, même le ciel, bien que principalement plat est structuré, ce qui lui confère une certaine épaisseur.

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #huile

    « En Irlande, il y a une histoire derrière chaque champ, un mythe derrière chaque montagne, une légende au détour d'une rivière. Vous comprenez pourquoi la tradition orale est un art national en Irlande... » Frank Delaney 

    Tedelfes

                         Elfes irlandais


 

    La véritable Irlande 

Les douces collines des montagnes de Slieve Bloom dominent les plaines centrales de l'Irlande et font de cette région préservée, une base idéale pour les visiteurs qui souhaitent faire des excursions vers une Irlande authentique aux multiples villages traditionnels.

 


 

 

 Winter Blue  

Cette peinture utilise uniquement 3 couleurs, ocre jaune, terre de Sienne brûlée et bleu outremer plus blanc, avec le white spirit comme diluant. Ce qui se dégage de cette peinture, c'est son caractère féérique où l'imagination vagabonde à travers la mythologie irlandaise, parmi les elfes, petits personnages généralement décrits comme des êtres intelligents, plus petits et plus fins que les humains, bien que dotés d'une longévité exceptionnelle (plusieurs centaines d'années). Leurs oreilles sont censées être pointues, ce qui permettrait de les reconnaître sans ambiguïté.

La civilisation des elfes est réputée par les auteurs du genre comme étant raffinée bien qu'en décadence ou en repli sur le monde. Les elfes seraient un peuple de la forêt, milieu dans lequel ils seraient le plus à l'aise en raison de leur grand amour de la nature.

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #huile

 

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #peintres

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #huile

  Dans cette vidéo, vous allez voir, Christian Jequel, artiste français vivant en Provence, faire une démonstration de sa technique personnelle de peinture au couteau, qui consiste à exprimer en même temps, la forme, le contenu, l'ombre, la umière, les nuances etc.... LA VIE !!!!
Le tout sans dessin préalable...

 

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #livres

Voir les commentaires

<< < 1 2

Articles récents

Hébergé par Overblog