Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Le blog de lapalettedecouleurs.over-blog.com

Des centaines de vidéos pour vous aider à comprendre le dessin et la peinture (aquarelle, huile, acrylique), mais aussi l'écologie des cours d'eau, la lecture en écoutant de la musique relaxante

Publié le par laurent
Publié dans : #huile, #marine

 

http://pascal.clus.free.fr/Marine.jpg

48/ SALAGOU : Mont LIAUSSON et son Village ...

 

Dessin et peinture - vidéo 1952 : Neige à la montagne à la peinture à l'huile ou acrylique (1° partie).

le temps qui compte

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #pastel et fusain, #corps humain

 

 

Dessin et peinture - vidéo 1973 : Comment rendre les expressions (joie et bonne humeur) par le biais du pastel ?

 

 271/ LAMALOU Les Bains 2013 ...

Le rire ou le sourire sont traduits par diffErentes positions de traits qui les caractErisent:,comme une bouche ouverte ou fermEE esquissant un sourire,ou l apparition de certains plis, ou pommettes rehaussEes et yeux pEtillants

Lorsqu une personne exprime sa joie et sa bonne humeur les traits de son visage en sont affectEs En effet le sourire provoque l'ouvertyre de la bouche ou des lEvres fermEes en forme d arc couchE ApparaIt alors un pli de part et d autre de la bouche Les paupiEres remontent et les yeux paraissent plus petits Le sourire entraine en outre plus de rehauts sur les joues qui paraissent plus pleines et plus rondes

Le processus

Pour dessiner un visage souriant il convient de dElimiter la silhouette de base et les lignes d' emplacement de chaque trait

Prendre le temps d observer le modEle pour bien identifier l expression esquissEe et les changements qu' elle produit sur les motifs des yeux du nez et de la bouche. Esquisser ceux-ci en respectant les distances et les proportions

Puis quand le rEsultat est ressemblant prEciser la forme de chaque trait et introduire les principaux dEtails

Ombrer la chevelure et les ombres portEes sur le cou et sur le visage en gardant en blanc les parties les plus rehaussEes

Une infinitE de sentiments peuvent donner au visage une multitude d’expressions si l’on prend soin d’en respecter les canons et les proportions. La vidEo qui prEcEde pose les bases nEcessaires A la rEalisation d’un portrait..

271/ LAMALOU Les Bains 2013 ...

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #pastel dessin et fusain

 

A VOS  Stylos A BILLE

96/ Barres, Lignes de Séparation ....

Il vous est certainement arrivé de griffonner, au cours d une réunion de service qui s Éternisait, quelques petits dessins avec Votre stylo bille. Dans le coin d'une page de votre cahier de réunion ou sur le bord d'une nappe de papier, lors d'un repas. Pour ce faire, il suffisait d un peu de papier blanc d un stylo et d un peu d imagination pour RENDRE LE RÉALISME A votre dessin. Naturellement, pour lui donner un semblant de vie, des hachures se sont TRÈS VITE imposées pour donner de la densité aux traits. C est en superposant les traits Que l'on obtient un aspect plus intense et plus foncé. Pas en appuyant davantage.

Quelques conseils s'imposent toutefois:

  1. Dessiner soigneusement tous les contours des éléments qui délimitent le dessin. Indiquer clairement les transitions ombre-lumière.
  2. Foncer toutes les zones d'ombre à l'aide de hachures. A ce stade, il ne s'agit pas encore de nuancer, car de simples hachures suffiront. Le sens du trait importe peu, les hachures qui doivent être moyennes, sont souvent différentes selon le travail du gaucher ou du droitier.
  3. Croiser les traits existants pour foncer les zones plus sombres.
  4. Pour suggérer le volume, suivre le contour des éléments à ombrer, comme le pli des vêtements.
  5. Pour les parties très foncées, il faut recouvrir entièrement le grain du papier support et le noircir entièrement.
  6. Ne jamais laisser un personnage isolé dans une scène réaliste, procéder de préférence par nombres impairs en équilibrant la composition et l'arrière-plan.
  7. Pour donner une impression de profondeur et de vie, indiquer les zones d'ombre sans en accentuer pour autant les contrastes.
  8. Pus l'on ajoute de personnages qui s'éloignent du sujet principal, plus l'on réalise un sujet équilibré.

 

Dessiner au stylo, par laurentsaintgermain

96/ Barres, Lignes de Séparation ....

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #Peinture acrylique, #fleurs

 

Dessin et peinture - vidéo 1969 : Une feuille hyper-réaliste réalisée à la peinture acrylique.

 

 Comment peindre le feuillage sur les arbres ? 
La méthode préconisée par la vidéo vous permet d'utiliser cette technique pour peindre les feuilles, mais pas que pour cet arbre. Les variétés qui suivent, décrites ici par jean claude Fromentin, que je remercie tout particulièrement, font l'objet du même suivi. On peut y ajouter: fougères arborescentes, broussailles eT buissons.

 

jean claude fromentin

Le bouleau

Son port élancé est bien connu, il peut atteindre 25 à 30 m et son tronc blanc est particulièrement décoratif avec son aspect soyeux et argenté, strié de lignes plus sombres et s'exfoliant en fines pellicules.

La structure du tronc est mouchetée de gris argenté. appliquer les tons sombres en premier . les tons clairs seront passés en coup de pinceaux grossiers , après séchage de la première couche

Pour suggérer les jeunes feuilles , la texture doit être diluée et passée en larges coups de brosses en évitant les détails . Laisser des trous dans le feuillage,pour faire apparaitre la lumière de l'arrière plan

Terminer par les details et les réhauts

couleurs : blanc , noir , jaune de cadnium, vert de vessie , terre de sienne

 

jean claude fromentin

Le cèdre

Les cèdres sont de grands arbres, de 25 à 50 m de haut, dont la cime aiguë dans le jeune âge prend une forme tabulaire caractéristique à partir de 30 ans .Les branches sont très étalées à l'horizontale. Les feuilles sont des aiguilles persistantes, courtes (2 à 4 cm )

Arbre aux couleurs sombres et profondes . Faire l'esquisse couleur avec du bleu foncé et du vert clair . Après séchage retravailler par dessus avec les couleurs plus claires en définissant bien les formes du tronc et des branches . On fera l'arrière plan en rendant plus précis les contours du cèdre

Couleurs : vert olive , vert jaune transparent , vert de vessie, vert oxyde de chrome .

 

jean claude fromentin

Le chêne

Il peut atteindre 50 m.
C'est un arbre cossu et irrégulier. Les branches basses sont puissantes et leur aspect tortueux est caractéristique en hiver. Son feuillage n'est pas très dense et on aperçoit les branches même en été. Le Chêne pousse droit et haut.
son tronc peut atteindre 2 m de diamètre chez le chêne pédonculé. Il est robuste et droit.

A la brosse plate , on peint la structure de l'arbre , le tronc , et les branches principales en formant des angles aux ramifications . Construire l'arbre petit à petit avec des pinceaux de plus en plus fins . Terminer les petites ramilles au feutre fin . Enfin le feuillage sera peint avec une grosse brosse pour éviter les détails et appliquer un pointillage vert jaune de différentes grosseurs

Couleurs : terre de sienne , vert oxide de chrome , terre d'ombre .

 

jean claude fromentin

Le cyprès

Arbre typique du Midi de la France, le cyprès et sa silhouette élancée font partie du décor méditerranéen. En sujet isolé, en haie ou en brise-vent, il se plait au jardin où son effet dure toute l’année grâce à son feuillage persistant et coloré.

Son feuillage est très dense . le branchage part de la base de l'arbre pour remonter vers le sommet : il doit être touffu et finir en pointe . Le feuillage est peint dans le même sens en définissant la forme de l'arbre et en gardant l'équilibre entre le tronc et le feuillu . Eviter la surcharge

Couleurs : vert oxyde de chrome , vert olive ,bleu de cobalt , terre d'ombre brulée .

 

jean claude fromentin

L'épicéa

L'épicéa commun est le plus haut des résineux ; familier de nos fêtes de fin d'année, il orne salles des fêtes, boutiques et maisons, parés de mille et un ornements. C'est lui bien souvent votre "sapin de Noël". Sa couleur vert sombre en fait un sujet apprécié et choyé, très présent dans le Nord de l'Europe. Peu difficile sur la nature du sol et le climat .

Comme pour le sapin peindre d'abord les fonds après les avoir dessinés , puis esquisser votre sapin . Le peindre en dernier pour le faire ressortir . Enlever la gomme de mascage que vous auriez pu mettre pour les reservations lumières au trvers de l'arbre . Finir par les détails et les réhauts

couleurs : vert olive ,vet de vessie , violet dioxazine , blanc

 

jean claude fromentin

Le frêne

Le frêne commun est l'une des plus grandes espèces feuillus d'europe . Il peut atteindre 30 à 40m de haut : son feuillage n'est pas très dense  et le branchage très fourchu .

Le tronc et les branches seront travaillés entre le élements du feuillage préalablement peint . Varier les couleurs et les tonalités. Continuer la construction du feuillage en rajoutant des feuilles avec un pinceau rond . Quand l'arbre est terminé et sec représenter les lointains au travers du feuillus en peinture diluée .

Couleurs : terre de sienne , ocre jaune , sépia

 

jean claude fromentin

Le hêtre

C'est un arbre majestueux haut de 18 à 30 mètres à cime large. Son tronc, à l'écorce lisse et grisâtre, peut atteindre une circonférence de 6 mètres. Ses feuilles de forme ovale sont brillantes, entières et pointues.

Peindre le tronc et les branches en étirant les plus fines . Varier le mélange et tamponner avec un chiffon doux ici ou là pour estomper. Pour le tracé enchevêtrer des ramilles prendre une brosse plate sur le coté en la tirant depuis le sommet vers le tronc.A la fin du tableau faire les éclats de lumière au travers des branches .

couleurs : ocre jaune , rouge indien , vert olive , gris de payne , terre d'ombre .

 

jean claude fromentin

Le marronnier

Arbre caractéristique par ses rondeurs, il peut parfois être assez haut .

Peindre d'abord  une couche de rouge en esquisse  puis ajouter les verts du feuillage en travaillant les ombres verticalement . Ajouter dans le frais des verts plus vifs de la même facon . Ajouter ensuite les fleurs qui pendent avec du blanc et un petit pinceau , en nombre suffisant .

Couleurs : bleu outremer , bleu de cobalt , vert oxyde de chrome , vert de vessie .

 

jean claude fromentin

Le noyer

Les noyers sont des arbres à croissance rapide pouvant atteindre 20 à 25 m . Leur écorce est gris-clair. Les feuilles , assez grandes et très éparpillées .

Après avoir peint et laisser sécher votre arrière plan , esquisser le feuillage et le tronc à la peinture . Préparer un mélange plus foncé et bien dilué , puis le projeter par giclures avec une brosse dure délicatement avec votre doigt sur les poils du pinceau. Travailler à plat pour éviter les coulures. Terminer par les couleurs plus foncées et travailler détails et réhauts

Couleurs : jaune de cadnium , violet , vert olive . sépia , terre d'ombre brulée .

 

jean claude fromentin

L'olivier

C'est un arbre pittoresque avec des feuilles argentées . Son feuillus est persistant et son tronc tortueux

Avec une brosse en touches parallèles , peindre le tronc tortueux et le branchage de l'olivier. Bien diluer la peinture pour avoir une touche franche et sûre . Por fondre les couleurs ,tremper le pinceau dans l'essence de térébenthine et le passer sur les couleurs  . Avant séchage complet appliquer dans les parties fondues des touches claires pour créer les zones de lumière

Couleurs : vert jaune , vert phtalo , bleu azur , terre de sienne brulée . 

 

jean claude fromentin

Le peuplier

Arbre très haut et très fin qui se plie admirablement sous les coups de vent

La prmière couche est faite diluée avec une couleur chaude . Laissez sécher et faire les zones de feuillage avec du vert dilué . Les zones d'ombres sont en vert plus foncé . Laisser des éclats de peinture du fond apparaitre

Couleurs : vert émeraude , terre de sienne brulée , orange

 

jean claude fromentin

Le séquoia

Arbre très haut dépassant parfois les 100 mètres . Il est toujours vert et l'écorce de son tronc velouté est rouge .

La mise en place des formes et des masses seront faites avec des mélanges dilués et légers . Les masses sombres des troncs seront estompées avec l'arrière plan .

Le délicat feuillage du premier plan sera travaillé en dernier sur la couche précédente non sèche , par touches horizontales plus épaisses , et dans le vert frais.

Couleurs ; vert oxyde de chrome , vert de vessie , terre d'ombre naturelle .

 

 

Le cerisier

Arbre très esthétique qui se pare de blanc et de rose pendant sa floraison au printemp. Ses jeunes pousses sont rouges et vertes.

Esquisser le feuillage avec un rose pâle pour les fleurs , et peindre l'arrière plan par pointillisme au travers de ce rose pâle.Ajouter queques pointes de vert . Ensuite peindre votre ciel et effectuer quelques touches de bleu au travers du rose pâle.Terminer enfin en donnant du relief à l'ensemble en faisant les réhauts des fleurs avec de petits pinceaux

Couleurs : rose pâle , blanc , bleu , jaune de cadnium .

 

 

Le cocotier

Habitat bord de mer ; les jeunes branches poussent droites puis se recourbent avec le temp.

Peindre l'abre à la brosse en le supperposant sur le fond du ciel bien sec. ensuite travailler les branches au pinceau sec .

Ensuite gratter au scalpel ou cutter les zones lumières au travers des branches; équilibere ces zones. cela est la technique du sgraffito. Faire les détails et les rehauts

couleurs : vert olive , vert de vessie , ombre brulée, jaune

 

 

Le platane

Il vit fréquement au bord de nos routes et chemins . Son écorce s'écaille pour faire apparaître des plaques argentées grises et brunes.

Tracer la forme du tronc avec un pinceau dur en striant à 45° des traits de couleurs brunes et vertes pour figurer le dessous de l'écorce qui se détache . Faire l'écorce au gris argenté en la fondant avec la sous couche . Donner de l'effet relief en grattant un peu la peinture fraîche. Faire les détails et les réhauts .

Couleurs : gris , gris bleu , vert olive , sépia , blanc  

 

 

Le pommier

C'est un petit arbre pas très haut

Après avoir peint et laisser sécher votre arrière plan , esquisser le feuillage et le tronc à la peinture . Préparer un mélange plus foncé et bien dilué , puis le projeter par giclures avec une brosse dure délicatement avec votre doigt sur les poils du pinceau. Travailler à plat pour éviter les coulures. Terminer par les couleurs plus foncées et travailler détails et réhauts

Couleurs : jaune de cadnium , violet , vert olive . sépia , terre d'ombre brulée .

 

 

Le sapin

On le rencontre sur les pentes des alpes ; Il est d'un grand contraste par rapport aux seconds plans . Il est toujours vert et magnifique recouvert de neige en hiver.

Peindre d'abord les fonds après les avoir dessinés , puis esquisser votre sapin . Le peindre en dernier pour le faire ressortir . Enlever la gomme de mascage que vous auriez pu mettre pour les reservations lumières au trvers de l'arbre . Finir par les détails et les réhauts

couleurs : vert olive ,vet de vessie , violet dioxazine , blanc

 

 

Le saule pleureur

Le saule pleureur est sans doute l'arbre le plus connu , ses feuilles qui pendent sont élancées et d'un vert brillant

Faire la forme du feuillus avec du jaune  et mettre en mascage les zones jaunes que l'on désire garder. Peindre les couleurs suivantes en forme arrondie qui retombent sur le sol , en essayant de leur donner de la stucture . Finir les tons les plus foncés et équilibrer les couleurs et les contrastes

Couleurs : vert olive , vert émeraude , jaune , bleu , sienne brulée

 

 

Le tremble

leur feuillage est très mobile et celles ci vertes clair sur le dessous et vertes clair sur le dessus. La structure du tronc est mouchetée de gris argenté. appliquer les tons sombres en premier . les tons clairs seront passés en coup de pinceaux grossiers , après séchage de la première couche

Pour suggérer les jeunes feuilles , la texture doit être diluée et passée en larges coups de brosses en évitant les détails . Laisser des trous dans le feuillage,pour faire apparaitre la lumière de l'arrière plan

Terminer par les details et les réhauts

couleurs : blanc , noir , jaune de cadnium, vert de vessie , terre de sienne

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #techniques peinture, #Peinture acrylique, #peinture abstraite

 

Dessin et peinture - vidéo 1966 : Un portrait tout en abstraction à la manière du "street art".

500/ Coup Coeur Musical : Concert For GEORGE ... + Fête des voisins 2015

 

Initialement, le  «street art «  regroupait particuliErement les artistes graffeurs eN Y associANT  la culture « punk « . Ces artistes utilisaient la peinture en aErosol principalement. Cependant, petit A petit, diverses techniques plus ElaboreEs sont venues se greffer DANS CET art de la rue.. A ce jour, on peut surtout observer l'utilisation de l'aErosol, de l'aErographie, mais aussi de pochoirs, d'autocollants, de mosaIques composEEs de petites tuiles et de projections vidEo, De peinture ACRYLIQUE, Pastels et toiles peintes A l'huile sont aussi souvent utilisEs comme techniques dans le « street art «. La diffErence avec ces derniers rEside dans le fait que la toile doit Etre, par exemple, exposee dans un lieu public, sans nEcessairement avoir obtenu d'autorisation au prEalable et rEalisEe de la faCon la plus subversive possible.  

 

500/ Coup Coeur Musical : Concert For GEORGE ... + Fête des voisins 2015

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle, #Peinture acrylique, #fleurs

 

Dessin et peinture vidéo 1967 : Comment évoquer le feuillage d'un bouquet, à l'aide d'une èponge de bébé.?

Image du Blog arcus.centerblog.net

 

La mEthode habituelle voudrait que l on rEalise, comme sur la vidEo proposEe, ce bouquet de roses avec un pinceau classique. Cependant, l’ astuce qui consiste A utiliser une Eponge de bEbE PERMET D EVOQUER LE FEUILLAGE DE MANIERE PLUS AERIENNE ET SANS DIFFICULTE.

 

1.    L  EPONGE DOIT ETRE TRES ALVEOLEE ET SOUPLE 

 

2.   ELLE DOIT ETRE ENTIEREMENT TREMPEE DANS L EAU AVANT DE COMMENCER ; SANS CHERCHER A L ESSORER. 

 

3.  Poser QUELQUES PICOTS DE L EPONGE SUR LA SURFACE DU SUPPORT DE MANIERE A CREER DE MANIERE ALEATOIRE, DANS LA PARTIE CONCERNEE, DES ZONES HUMIDES. 

 

4.  PUIS DIRECTEMENT AVEC L EPONGE PRENDRE DE LA PEINTURE SUR LA PALETTE OU LES GODETS POUR AVOIR UNE MATIERE DENSE. DEPOSER LA COULEUR RECUEILLIE SUR LES PARTIES PREALABLEMENT HUMIDIFIEES. NE PAS APPUYER TOUTE L EPONGE SUR L EMPLACEMENT DU FEUILLAGE AFIN D EVITER L’ UNIFORMISATION DE L EFFET. 

 

5.   COMMENCER PAR LES JAUNES PUIS LES VERTS ET LES BLEUS FINIR PAR LES TEINTES FONCEES. 

EN PROCEDANT AINSI ON DONNE UN ASPECT PLUS REALISTE.

Image du Blog arcus.centerblog.net

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #aquarelle, #marine

 

Dessin et peinture - vidéo 1966 : Le bateau de peche à l'amarrage - le jeu des reflets dans l'eau à l'aquarelle.

47/ SALAGOU : Monts ROUENS et REDON ...

Objectif
Ce n'est jamais facile de réellement mettre en valeur les reflets sur un eau calme..La technique Doit donner l’illusion du reflet dans le miroir, bien que la surface du liquide ne soit pas uniforme A cause des petites vaguelettes ...

 

ETAPE 1
Descendre Par petites touches, un semblant dE coque de bateau dans l'eau. La peinture doit Etre plus claire que celle de La Barque..

 

ETAPE 2
Avec un pinceau un peu plus large, rendre les reflets un peu flous en partant de la base du bateau pour descendre verticalement. 

ETAPE 3
Avec le même pinceau, repasser une couche mais très légèrement et de manière horizontale pour suggérer l’irisation...

47/ SALAGOU : Monts ROUENS et REDON ...

 

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #techniques peinture, #paysage

 

Dessin et peinture - vidéo : Des conseils pour réussir ses paysages d'hiver

 

401/ Le REC GRAND ...

 On ASSISTE, MALGRÉ LE SCEPTICISME DE Certaines COMMUNAUTÉS SCIENTIFIQUES, D'INDUSTRIELS ET MALHEUREUSEMENT D'HOMMES POLITIQUES A des BOULEVERSEMENTS DANS LES ÉQUILIBRES ÉCOLOGIQUES de NOTRE PLANÈTE BLEUE.

CETTE accélération du processus, Provoquée par l'¨Être humain, est en mesure de perturber les équilibres écologiques et DE Supprimer en partie les saisons.

Pendant longtemps, L'hiver était synonyme de neige, de flocons, de blancheur immaculée. Hors certains scientifiques et je suis malheureusement persuadé qu’ils ont raison , affirment avec des arguments convaincants que l’on est en train de vivre un réchauffement climatique sans précédent activé, et c’est un fait nouveau , par l’activité débridée de l’être humain, qui est désormais impliqué dans ce processus.

COMME Chimiste et hydrobiologiste, j’ai constaté DEPUIS UN DEMI-SIECLE, la migration et la colonisation de certains invertébrés aquatiques tels que les  « oligoneuriella » qui se sont adaptés en quelques décennies Au réchauffement de l’eau, DE QUELQUES DIZAINES DE DEGRÉ,

Afficher l'image d'origine

Cette ELEVATION DE TEMPÉRATURE les a incité à remonter le courant des rivières, pour y trouver et conquérir de nouveaux territoires.

  1. L'HIVER SANS NEIGE : Nombre de nos régions Ne sont plus recouvertes par les flocons. Exprimer l'hiver passe donc par un jeu de contrastes entre des arbres aux feuilles mordorées, un ciel plus blanc et une terre plus sombre. Ou par des touches de blanc délicates sur des arbres couverts de givre. Adapter sa palette permet donc de transformer un paysage, photographié plus tôt, dans la saison en tableau hivernal
  2. L'indispensable gomme à masquer: Elle est d'une grande utilité, si l'on veut conserver le blanc immaculé de la neige, Elle peut s'utiliser avec les techniques de base de la peinture ( aquarelle, acrylique mais aussi huile, dessin etc...). On réserve les parties enneigées avant de peindre avec une palette limitée.
  3. Le papier torchon: Grâce a son grain particulier, le papier torchon apporte un effet supplémentaire au paysage d'hiver. Induisant un aspect floconneux typique de la neige.
  4. Varier les gris: Fabriquer ses gris permet d'apporter les nuances douces nécessaires à un paysage d'hiver réussi et de différencier les matières. Pour un gris froid, utiliser du bleu indigo, de la terre d'ombre brûlée, du violet du bleu de cobalt et du bleu céruléum ( par combinaison de 2 ou 3 couleurs). Pour un gris chaud, du jaune de Naples, de la terre d'ombre brûlée et du violet. Vous pouvez intensifier son coté coloré avec du vert, du rouge ou du bleu céruléum.
  5. LES YEUX VERS L'HORIZON: Quand le ciel est bas, nuageux et brumeux, il devient difficile de fixer un point sur l'horizon et d'entrevoir la perspective. Penser que les couleurs chaudes rapprochent et que les couleurs froides les éloignent. Ainsi le choix des couleurs viendra donner de la profondeur à CE voile de gouttelettes d'eau.
  6. Ne pas oublier la couleur: Un paysage d'hiver n'est pas lié à la tristesse, on y découvre des couleurs riches et subtiles lorsque le soleil pointe ses rayons. Une couleur sur un cours d'eau gelé ou un chemin boueux et givré changeront la perception des couleurs.
  7. Réussir ses nuages: Le moindre coup de vent a tendance à unifier et estomper les blancs. penser à l'aspect vaporeux et cotonneux pour donner vie au ciel.

401/ Le REC GRAND ...

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #techniques peinture

 

Afficher l'image d'origine

28/ CAROUX : TABLE d' ORIENTATION, TOURBIERE ...

Les techniques de la gravure:

Précautions à prendre: SE munir de gants pour protéger les mains des coupures, de la projection de produits et d'un masque pour les émanations.

La technique en relief ou taille d'épargne:

- La xylographie est un procédé de reproduction multiple, en relief,  d'une image sur un support plan, en utilisant la technique de la gravure sur bois, ou xylogravure, cette empreinte pouvant être reproduite par impression, à meilleur prix que le travail réalisé à la main par des copistes. Le choix du bois se porte sur cette matière tendre qui peut être facilement évidée ou gravée. C'est la méthode la plus ancienne des expressions de la gravure, puisque ce sont les arabes et les croisés qui vont l'imposer en occident. A partir d'un dessin réalisé au crayon, sur une planche de bois, on évide intérieurement et extérieurement, de chaque coté du dessin, à l'aide d'outils , le ciseau à bois de préférence, toute la matière, pour ne laisser en relief, que le dessin.

Afficher l'image d'origine

- La linogravure, en utilisant un matériau industriel tendre, le linoléum, plus facile à entailler que le bois..

Avec un rouleau encreur, on va recouvrir de peinture ou d'encre la totalité du support, où seules les parties en relief vont venir imprimer la couleur sut la feuille choisie. 

Les techniques en creux ou taille-douce:

- La technique à sec: permet à l'aide d'un instrument prévu à cet effet, d'entailler, de griffer ou de cribler la plaque avec:

un burin (creuse plus profondément la plaque que la pointe sèche et sa forme permet de moduler l’épaisseur de l’entaille pour obtenir des nuances, Il ne laisse pas de barbe, son tracé est plus net)

 une pointe sèche (finesse du tracé).

en creusant un sillon représentant le dessin tracé (avec un stylet) sur une plaque métallique ou en plastique dur, sans recours à un produit chimique ou à un vernis . Le dessin exécuté est visible si l'on y dépose de temps à autre du noir de fumée. Le graveur entaille ainsi sa matrice avec dextérité et l’encre va se loger au fond des cavités. Les parties « en creux » qui contiennent l’encre ou la peinture marqueront donc l’estampe avec la couleur déposée. Les parties intactes resteront en blanc, Sous la presse, les fibres du papier humidifié viendront recueillir l'encre.

- L'eau forte: la plaque de métal est recouverte d'un vernis et le graveur y incise son vernis. Il plonge ensuite la matrice dans un bain d'acide (le mordant)  qui attaque et creuse le métal aux endroits incisés. Ce procédé, moins technique et plus souple que les autres méthodes, offre à l'artiste la liberté du dessinateur.

  Cependant, Les substances traditionnellement chimiques utilisées pour la taille indirecte se sont avérées toxiques. Le « mordant » qui a donné son nom à l’eau-forte était originellement de l’acide nitrique : il est désormais remplacé par d’autres solutions moins nocives, comme le perchlorure de fer.

- Une quatrième technique de taille indirecte que nous n’avons pas pu illustrer en vidéo est le « vernis mou » : comme son nom l’indique, il consiste à recouvrir la plaque par un vernis fluide. Le graveur appose ensuite une fine feuille et dessine avec un crayon dur qui va arracher le vernis à travers le papier. Ce procédé permet d’imiter les effets du dessin.

 

Il existe d'autres procédés, plus sophistiqués que nous n'aborderons pas dans cet article, car ils nécessitent un savoir faire et une technicité. On peut toutefois citer la lithographie

28/ CAROUX : TABLE d' ORIENTATION, TOURBIERE ...

Voir les commentaires

Publié le par laurent
Publié dans : #pastel dessin et fusain, #huile, #nature morte

 

 "Judith et Holopherne" du CARAVAGE, le maître du clair-obscur ou le fantastique jeu de l' ombre et de la lumière.

 96/ Barres, Lignes de Séparation ....

Si cette vidéo très explicite, nous permet de comprendre par le dessin, le jeu des ombres et de la lumière. Quelques précisions utiles sont applicables à la peinture. Pour éclaircir, dégrader et assombrir les couleurs, mieux vaut éviter le noir et le blanc.

Des ombres sans noir pour une pomme jaune:

Dans le cas d''une pomme jaune, l' ajout de noir au jaune, pour former les ombres ( propre ou portée) de la pomme, aboutit à des tons verdâtres et sales. Pour conserver la luminosité du jaune, on peut assombrir avec des tons de même gamme, par exemple des ocres ou du brun soit, en optant de manière originale pour le violet qui est la couleur complémentaire du jaune.

Des dégradés sans blanc pour une pomme rouge:

A la peinture à l'huile, la couleur la plus sensible au blanc est le rouge, qui se transforme en un rose désagréable. Pour donner le volume de la pomme en jouant sur le contraste des couleurs, on peut partir d 'un rouge de cadmium moyen, puis se rendre vers les clairs à l'aide de rouge de cadmium plus clair et vers les orangés, jusqu'à obtenir l'éclat de lumière en jaune et les ombres avec du rouge cramoisi en y ajoutant du bleu outremer.

Des dégradés par mélange pour une pomme verte:

Le cas du vert est complexe, car pour l' obtenir il faut associer un jaune et un bleu ( éviter les verts vendus dans le commerce ). Du jaune de cadmium associé à un bleu de Prusse, réchauffés de jaune de cadmium foncé permet l 'obtention d'un vert moyen et chaud. On peut par la suite l' éclaircir à l'aide d'un jaune de cadmium plus clair et l assombrir avec des bleus ( céruléum, cobalt ou Prusse ).

96/ Barres, Lignes de Séparation ....

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog